•   
  •   

FranceGrigny : visé par des tirs de mortier, un policier brûlé aux avant-bras

12:20  09 septembre  2019
12:20  09 septembre  2019 Source:   lexpress.fr

Grigny : Un policier légèrement blessé par des tirs de mortiers lors d’une intervention

Grigny : Un policier légèrement blessé par des tirs de mortiers lors d’une intervention L’incident s’est produit dimanche en début d’après-midi dans le quartier sensible de la Grande Borne, à Grigny dans l’Essonne © Alain ROBERT/SIPA Image d'illustration d'un policier. POLICE - L’incident s’est produit dimanche en début d’après-midi dans le quartier sensible de la Grande Le quartier sensible de la Grande Borne, à Grigny, dans l’Essonne, a été dimanche après-midi, la scène de nouvelles violences. Un policier a été blessé au bras droit et souffre de troubles auditifs après avoir essuyé des tirs de mortiers, a appris 20 Minutes de source policière.

Tout a commencé par un contrôle de véhicule, qui a vite dégénéré. Dimanche après-midi, vers 13 heures, des policiers arrêtent un automobiliste qui roulait trop vite dans le quartier de la Grande-Borne, à Grigny (Essonne). Mais le conducteur provoque un accident avec une autre voiture et prend la fuite

Le fonctionnaire souffre désormais de brûlures aux avant - bras et de problèmes d'ouïe. Une quarantaine de policiers ont ramené le calme dans le quartier, pendant que la victime était amenée à l'hôpital. Aucune interpellation n'a pour l'instant eu lieu, mais le syndicat Alliance PN 91 a dénoncé

Grigny : visé par des tirs de mortier, un policier brûlé aux avant-bras © afp.com/Mehdi Hafi Un incident entre les forces de l'ordre et des habitants du quartier de Grigny, dans l'Essonne, a dégénéré, blessant un policier dimanche après-midi (Photo d'illustration).

Tout a commencé par un contrôle de véhicule, qui a vite dégénéré. Dimanche après-midi, vers 13 heures, des policiers arrêtent un automobiliste qui roulait trop vite dans le quartier de la Grande-Borne, à Grigny (Essonne). Mais le conducteur provoque un accident avec une autre voiture et prend la fuite, relate Le Parisien. Dans sa course, il abandonne dans l'habitacle des produits stupéfiants : les enquêteurs ont retrouvé par la suite six plaquettes de résine de cannabis dans la voiture, indique BFMTV.

Sevran : Quiproquo autour de la suspension du policier incriminé dans une interpellation controversée

Sevran : Quiproquo autour de la suspension du policier incriminé dans une interpellation controversée Jeudi, la préfecture de police de Paris a annoncé la suspension d’un policier filmé lors d’une violente altercation avec un médiateur de Sevran, en Seine-Saint-Denis © Alain ROBERT/SIPA Image d'illustration d'un policier. POLICE - Jeudi, la préfecture de police de Paris a annoncé la suspension d’un policier filmé lors d’une violente altercation avec un médiateur d Il n’a fallu que quelques heures pour qu’une vidéo virale sur les réseaux sociaux se charge d’un enjeu politique.

L’un des policiers a été brûlé au bras droit, précise sur Twitter la police nationale. Les policiers ont d’abord suivi une voiture qui refusait d’obtempérer, avant que les occupants de celle-ci ne l’abandonnent. Lorsqu’ils se sont rapprochés du véhicule, chargé de stupéfiants, les trois.

Un bâtiment de Grigny 2, quartier de la ville où des policiers ont été pris à partie par des assaillants le 8 septembre 2019 (image d'illustration). Un fonctionnaire a été brûlé au bras droit suite à un tir de mortier dans sa direction. Il est atteint de surdité et il reste très choqué», a rapporté le compte Twitter

Les policiers sont mobilisés pour surveiller le véhicule, en attendant des renforts. Ils sont alors pris à partie par un groupe violent. "Ils ont utilisé beaucoup de mortiers", indique une source proche de l'enquête au Parisien. L'un des agents est visé au visage, et doit faire utiliser son arme pour se défendre. "Pour se dégager, il a dû faire usage de son arme à plusieurs reprises vers le sol", indique la même source. Le fonctionnaire souffre désormais de brûlures aux avant-bras et de problèmes d'ouïe. L'incident n'a pas fait d'autres blessés.

"Violemment pris à partie"

Une quarantaine de policiers ont ramené le calme dans le quartier, pendant que la victime était amenée à l'hôpital. Aucune interpellation n'a pour l'instant eu lieu, mais le syndicat Alliance PN 91 a dénoncé cette agression contre les forces de l'ordre sur Twitter.

"Cela démontre les difficultés que connaissent nos collègues dans l'exercice de leurs missions sur le département de l'Essonne en général et dans ce quartier en particulier", a ajouté Claude Carillo, membre du syndicat, au Parisien. Une enquête a été ouverte et confiée à la sûreté départementale, a indiqué une source proche de l'enquête à LCI.

Lire plus

Interpellation controversée en Seine-Saint-Denis : une enquête confiée à l'IGPN.
Une bagarre a éclaté entre un policier et un médiateur de Sevran, mercredi. La rixe, filmée par un habitant de la ville, a conduit à la suspension du policier et à l'ouverture d'une enquête par l'Inspection générale de la police nationale. Tout est parti d’une bagarre, mercredi soir à Sevran dans le quartier des Beaudottes, entre un médiateur et un policier. La scène, filmée, a rapidement fait le tour des réseaux sociaux. La vidéo montre un homme en habits civils et un autre en uniforme de police s’invectiver jusqu’à ce que le dernier s’attaque à son interlocuteur, tentant une prise au niveau des jambes. Lamine B.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!