France: Homophobie : Deschamps soutient Le Graët, Macron appelle au « discernement » - PressFrom - France
  •   
  •   

FranceHomophobie : Deschamps soutient Le Graët, Macron appelle au « discernement »

12:15  11 septembre  2019
12:15  11 septembre  2019 Source:   nouvelobs.com

Le SMS de Macron à Noël Le Graët

Le SMS de Macron à Noël Le Graët Chat présidentiel. Alors que la polémique faisait rage mardi dernier suite aux propos de Noël Le Graët sur France Info, Le Journal du Dimanche révèle que le président de la FFF a reçu un message de soutien du président de la République Emmanuel Macron. Dans son intervention, Noël le Graët avait distingué lutte contre le racisme et lutte contre l'homophobie, et demandé aux arbitres de ne plus arrêter les matchs en cas de manifestation homophobe. Ses propos avaient suscité de nombreuses réactions, dont celle de la ministre des Sports Roxana Maracineanu.

HOMOPHOBIE - Après les propos de Noël Le Graët , président de la Fédération française de football, qui s'est déclaré défavorable à l'arrêt systématique des matchs en cas de chants ou de banderoles homophobes dans les stades, Emmanuel Macron a appelé à la "clarté" et au " discernement " des

Emmanuel Macron a appelé au " discernement dans l'application" des sanctions pour homophobie dans les stades, ce 10 septembre. On ne va pas se mettre à mettre des règles qui seraient comme la loi qui tombeEmmanuel Macron . Rappelant que la ministre était “dans son rôle”, Emmanuel Macron

Homophobie : Deschamps soutient Le Graët, Macron appelle au « discernement » © Copyright 2019, L'Obs

Le président de la Fédération française de Football (FFF) Noël Le Graët a « toujours lutté contre toutes les discriminations dans le football », l’a défendu, mardi soir, le sélectionneur Didier Deschamps, après les propos du dirigeant, ayant différencié lutte contre le racisme et homophobie dans les stades.

Noël Le Graët veut bien arrêter les matchs pour racisme… mais pas pour homophobie

« Je n’ai pas pour habitude de commenter les déclarations de mon président, mais ce que je peux vous assurer, c’est que sur le plan humain, c’est quelqu’un qui a toujours lutté contre toutes les discriminations dans le football », a lancé Deschamps, en conférence de presse, après la victoire des siens contre l’Andorre (3-0), en qualifications à l’Euro-2020.

Deschamps au soutien de Le Graët après sa sortie sur l'homophobie

Deschamps au soutien de Le Graët après sa sortie sur l'homophobie Du poil à gratter pour Le Graët. Son président dans la tempête depuis sa sortie au micro de France Info, où il estimait qu'il n'était pas nécessaire d'arrêter un match pour des chants homophobes afin de ne « pas être pris en otage sur l'homophobie », Didier Deschamps a tenu à voler au secours de Noël Le Graët, en marge de la victoire face à Andorre ce mardi soir. Les Bleus scotchent Andorre « Je n'ai pas pour habitude de commenter les sorties de mon président, assurait le sélectionneur en conférence de presse. Il a toujours lutté contre toutes les discriminations.

Emmanuel Macron , le président de la République, a appelé mardi à la fois à la « clarté » et au « discernement » concernant l' homophobie dans le Alors qu'une controverse oppose Roxana Maracineanu, la ministre des Sports, à Noël Le Graët , le président de la Fédération Française de

Emmanuel Macron a appelé mardi à la fois à la "clarté" et au " discernement " concernant l' homophobie dans le football, souhaitant que "tout le monde travaille ensemble" sans "fausses polémiques", alors qu'une controverse oppose la ministre des Sports au président de la fédération.

« Tous les services dans la Fédération vont dans ce sens-là pour qu’il y ait le moins de problèmes possible dans le football », a poursuivi le champion du monde 1998.

« Trouver les meilleures solutions »

« On aspire tous à ce qu’il n’y ait pas de problèmes. Il y en a forcément, et c’est aux instances, y compris le ministère [des Sports], de faire en sorte de trouver les meilleures solutions pour que le football, qui est le sport le plus populaire, a toujours eu la faculté d’unir et de réunir les gens, le reste, et que ce ne soient pas les minorités qui puissent venir nuire à la beauté de ce sport », a ajouté Didier Deschamps.

Ces déclarations font suite à une nouvelle passe d’armes entre Le Graët, qui s’est dit opposé à l’interruption des matchs de championnat en cas de manifestations homophobes dans les stades, et a demandé mardi aux arbitres de ne plus le faire, et la ministre des Sports Roxana Maracineanu, qui a jugé plus tard dans la journée « erronée » la « position qu’a prise Noël Le Graët en faisant une différenciation entre homophobie et racisme ».

Homophobie dans le foot: Maracineanu et Le Graët favorablent à "une action résolue, adaptée et pragmatique"

Homophobie dans le foot: Maracineanu et Le Graët favorablent à La ministre des Sports Roxana Maracineanu et le président de la Fédération française de football Noël Le Graët, opposés ces derniers jours sur la question des insultes homophobes dans les stades, "partagent le principe d'une action qui doit être aussi résolue qu'adaptée et pragmatique", ont-ils affirmé mercredi dans un communiqué. Dans ce texte commun, ils disent faire "confiance au discernement des arbitres et des commissions de discipline" de la Ligue et de la Fédération et "invitent les associations de supporters et les clubs à s'unir pour construire ensemble une démarche pédagogique impliquant tous les acteurs, et lutter solidairement contre toutes les formes

Avec d'un côté Noël Le Graët , grand patron du foot français, qui ne digère pas que son sport soit pointé du doigt dans son ensemble en raison du comportement Au milieu de cette controverse, Emmanuel Macron a pour sa part appelé mardi à la fois à la "clarté" et au " discernement ", souhaitant que "tout

Avec d'un côté Noël Le Graët , grand patron du foot français, qui ne digère pas que son sport soit pointé du doigt dans son ensemble en raison du comportement Au milieu de cette controverse, Emmanuel Macron a pour sa part appelé mardi à la fois à la "clarté" et au " discernement ", souhaitant que "tout

Le Graët recadré par Maracineanu après sa sortie sur l’homophobie

Le président de la FFF avait, en effet, assuré sur Franceinfo qu’il « arrêterait un match pour des cris racistes » mais que c’était une « erreur » de vouloir le faire pour des manifestations homophobes.

Les deux personnalités ont d’ailleurs passé la soirée côte à côte dans la tribune officielle du Stade de France.

« Fausses polémiques »

Emmanuel Macron a appelé, mardi, à la fois à la « clarté » et au « discernement » concernant l’homophobie dans le football, souhaitant que « tout le monde travaille ensemble » sans « fausses polémiques ».

Le sport incarnant « les valeurs de concorde de notre pays […], il faut avoir une clarté sur les principes et du discernement dans l’application, que tout le monde travaille ensemble, il ne faut pas créer de fausses polémiques », a-t-il réagi, interrogé par la presse à la sortie d’un débat sur la lutte contre la pauvreté, à Bonneuil-sur-Marne (Val-de-Marne).

Chants à caractère homophobe: Emmanuel Macron appelle au «discernement»

Chants à caractère homophobe: Emmanuel Macron appelle au «discernement» Le président de la République veut que le ministère des Sports et la FFF travaillent ensemble, plutôt que d'alimenter «de fausses polémiques» © ISA HARSIN/SIPA Emmanuel Macron, le 9 janvier 2019 à Créteil. FOOTBALL - Le président de la République veut que le ministère des Sports et la FFF travaillent ensemble, plutôt que d'ali On appelle ça siffler la fin de la récré.

Réfléchir sur le discernement suppose que l'on ait acquis quelques repères sur la conscience morale. Selon que nous sommes croyants ou non, notre propre perception de nous-mêmes et des autres ne sera pas la même. Le but du discernement ne se donnera pas de la même façon.

Avec d'un côté Noël Le Graët , grand patron du foot français, qui ne digère pas que son sport soit pointé du doigt dans son ensemble en raison du comportement Au milieu de cette controverse, Emmanuel Macron a pour sa part appelé mardi à la fois à la "clarté" et au " discernement ", souhaitant que "tout

« Je ne suis pas non plus naïf », a commenté le chef de l’Etat : « On sait ce qu’est un stade qui s’embrase et parfois les noms d’oiseaux, pour dire le moins, qui volent. Donc je ne suis pas en train de dire que tout ça doit se terminer. »

« Mais on ne peut pas expliquer tous les jours à nos jeunes et moins jeunes qu’il faut mettre de la décence dans le pays, qu’il faut enlever de la violence, et dire qu’il faut accepter de toute éternité les pires choses », a-t-il ajouté.

« Le sport doit unir »

« Chacun doit un peu bouger, je suis confiant dans la réconciliation, le sport doit unir », a dit Emmanuel Macron, à quelques heures de France-Andorre.

Chants homophobes durant Nice-Marseille : une enquête ouverte

Le football français a vu depuis le début de la saison plusieurs rencontres être brièvement interrompues en L1 et L2 pour faire cesser des chants homophobes lancés des tribunes ou le déploiement de banderoles injurieuses. Une fermeté réclamée et vivement saluée par Roxana Maracineanu, sa collègue chargée de la lutte contre les discriminations, Marlène Schiappa, et par les associations de lutte contre l’homophobie.

Ligue 1 - Homophobie : Le Graët critiqué par les militants anti-homophobie.
Le président de la FFF a indiqué être contre l'interruption des matches en cas de chants et banderoles homophobes dans les stades. © Gettyimages Noel Le Graet Noël Le Graët est dans le viseur des militants anti-homophobie. Invité de la matinale de France Info ce mardi matin, le président de la FFF a demandé aux arbitres de ne pas interrompre les matches en cas de chants et de banderoles homophobes : "Je n'arrêterai pas les matches, je suis contre totalement. Je vais être tout à fait clair. Le football reçoit tout le monde, toutes les classes sociales. Je suis totalement contre.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!