France: Mis en examen, Richard Ferrand s’accroche au perchoir (et c’était un peu prévisible) - PressFrom - France
  •   
  •   

FranceMis en examen, Richard Ferrand s’accroche au perchoir (et c’était un peu prévisible)

16:15  12 septembre  2019
16:15  12 septembre  2019 Source:   nouvelobs.com

Mutuelles de Bretagne: qu’est-il reproché à Richard Ferrand?

Mutuelles de Bretagne: qu’est-il reproché à Richard Ferrand? FOCUS - Le président de l’Assemblée nationale française, Richard Ferrand, était auditionné mercredi, à Lille, par les juges enquêtant sur l’affaire des Mutuelles de Bretagne.

À nouveau sous le feu des projecteurs suite à sa mise en examen pour «prise illégale d’intérêts» dans l’affaire des Mutuelles de Bretagne, Richard Ferrand va-t-il pouvoir conserver le perchoir , la présidence de l’Assemblée nationale? Bruno Mary, caricaturiste pour Sputnik, a sa petite idée.

Richard Ferrand a dans la foulée pris «acte de cette mesure procédurale qui va lui permettre de pouvoir se défendre dans ce dossier» et a assuré La mise en examen d'un président de l'Assemblée nationale pendant son passage au perchoir est inédite. Laurent Fabius était déjà mis en examen

Mis en examen, Richard Ferrand s’accroche au perchoir (et c’était un peu prévisible) © Copyright 2019, L'Obs

Il s’accroche au perchoir. Mis en examen mercredi 11 septembre pour « prise illégale d’intérêts » dans l’affaire des Mutuelles de Bretagne, le président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand se dit « déterminé à poursuivre [sa] mission ». Il peut compter sur le soutien du gouvernement, qui fait bloc derrière lui. Le président n’a pas tardé à déclarer, via la porte-parole du gouvernement, qu’il lui gardait « toute sa confiance ». C’est « unhomme loyal, droit, qui a un parcours politique exemplaire », a en effet affirmé Sibeth Ndiaye ce jeudi matin sur « Europe 1 », rappelant la « présomption d’innocence » et ajoutant qu’aujourd’hui, « dès que vous avez vaguement maille à partir avec la justice, on vous cloue au pilori ».

Mis en examen, Richard Ferrand veut rester président de l'Assemblée nationale

Mis en examen, Richard Ferrand veut rester président de l'Assemblée nationale Mis en examen mercredi pour "prise illégale d'intérêt" dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne, le président LREM de l'Assemblée nationale française Richard Ferrand entend bien rester à son poste. Le président de l'Assemblée nationale française, Richard Ferrand, a été mis en examen mercredi 11 septembre pour "prise illégale d'intérêts" dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne. Le quatrième personnage de l'État a aussitôt annoncé, dans un communiqué transmis à l'AFP, être "déterminé à poursuivre (sa) mission" à la tête de l'Assemblée.

Une mise en examen , peu importe dans quelle affaire, entraîne une démission automatique. Celle-ci ne s’appliquerait donc pas pour le président de l’Assemblée nationale. Les cadres de la majorité regrettent aussi la proportion qu’a pris l’annonce de la mise en examen de Richard Ferrand , en

Richard Ferrand a affirmé qu'il ne quitterait pas le perchoir si il était mis en examen . Le ministère de la justice veut réduire la population carcérale de

Richard Ferrand s’accroche à son poste, donc, et c’était un peu prévisible. Il y a tout juste un an, « Libération » l’avait questionné : « démissionnerez-vous en cas de mise en examen ? » Réponse de l’intéressé : « une décision procédurale n’a pas vocation à décider de l’exercice d’un mandat parlementaire ». Et d’insister sur son « attachement » à la séparation des pouvoirs.

Macron garde « toute sa confiance » en Ferrand

« Un homme mis en examen, qui a perdu toute autorité morale »

Alors que sa mise en examen suscite de très nombreuses réactions, nombre d’internautes ne manquent pas de lui rappeler un de ses tweets d’avril 2017.

« Une droite voudrait que soit placé dans nos mairies et nos écoles le portrait d’un homme mis en examen, qui a perdu toute autorité morale », écrivait-il alors Richard Ferrand.

France: le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand mis en examen

France: le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand mis en examen Le président LREM de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, a été mis en examen dans la nuit de mercredi à jeudi à Lille pour prise illégale d'intérêts dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne. L'intéressé nie et entend rester au perchoir. À l'issue d'un « interrogatoire de première comparution » de près de 15 heures au tribunal de grande instance de Lille, où l'affaire a été dépaysée il y a un an, « les trois juges d'instruction saisis du dossier ont décidé de mettre en examen Richard Ferrand pour prise illégale d'intérêts », a indiqué dans la nuit à l'AFP le parquet de Lille.

Mis en examen pour «prise illégale d’intérêts», Richard Ferrand s ’ accroche au perchoir . Les capacités du système sol-air de nouvelle génération S-500.

Richard Ferrand , quatrième personnage de l’Etat, a été mis en examen , dans la nuit de mercredi 11 à jeudi 12 septembre, par la justice lilloise, après « Cela fait un an que M. Ferrand se dit blanchi par des décisions de justice, nous voyons aujourd’hui que c ’ était faux, déclare Jean-Christophe Picard, le

On était alors en pleine campagne présidentielle et Richard Ferrand faisait référence, sans le nommer, au candidat des Républicains François Fillon.

Comme le rappelle « le Parisien », fraîchement élu au perchoir, Richard Ferrand avait déclaré : « le Parlement a son indépendance. Par conséquent, les parlementaires n’ont pas à être dans la main de l’autorité judiciaire », avant de souligner qu’un « certain nombre de parlementaires mis en examen » continuaient à « exercer leur mandat ». Mais comme l’indique aussi le quotidien, les députés LREM Jean-Claude Leclabart et Mustapha Laabid, respectivement mis en examen pour « faux » et « usage de faux en écriture publique » et « abus de confiance » n’occupent pas le même poste.

Richard Ferrand mis en examen : Sibeth Ndiaye défend un "homme qui, dans l’exercice de ses fonctions, est absolument irréprochable"

Richard Ferrand mis en examen : Sibeth Ndiaye défend un Alors que Richard Ferrand entend conserver son poste de président de l'Assemblée nationale, malgré sa mise en examen pour "prise illégale d'intérêts", la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye, invitée au micro d'Europe 1, a défendu son parcours politique. L’Elysée dit garder sa confiance en Richard Ferrand. Le président de l'Assemblée nationale a été mis en examen dans la nuit de mercredi à jeudi pour "prise illégale d'intérêts" dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne. Dans la foulée, le quatrième personnage de l'Etat a indiqué qu'il n'entendait pas démissionner de son poste, et se disant "déterminé à poursuivre (sa) mission".

14:44 Richard Ferrand rattrapé par d’anciens tweets sur Fillon après sa mise en examen . 14:08France: 10 mois de prison avec sursis Mis en examen pour «prise illégale d’intérêts», Richard Ferrand s ’ accroche au perchoir . Les capacités du système sol-air de nouvelle génération S-500.

Le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand - Ludovic Marin - AFP.

« Nouveau monde »

L’affaire des Mutuelles de Bretagne avait conduit Richard Ferrand à quitter le gouvernement en juin 2017. A peine nommé ministre de la Cohésion des territoires - depuis un mois et deux jours -, il avait été épinglé par « le Canard enchaîné » qui avait révélé qu’en 2011 les Mutuelles de Bretagne, qu’il dirigeait alors, avaient décidé de louer des locaux commerciaux appartenant à sa compagne. Richard Ferrand conteste toute irrégularité.

Le Premier ministre Edouard Philippe avait un peu plus tôt pris la parole sur France 2 : « Un ministre qui serait mis en examen devrait démissionner, il n’y a aucune ambiguïté là-dessus. ». Il en avait profité pour rappeler la volonté du gouvernement de « limiter les choses qui ne sont pas illégales, mais ne sont pas acceptables », et de faire entrer la France « dans un nouveau monde, un monde de règles précises qui rétablissent la confiance dans les acteurs publics. » Une enquête préliminaire avait été ouverte, maisRichard Ferrand n’était alors pas mis en examen.

Rugy, Bayrou, Ferrand : la longue liste des ministres démissionnaires sous Macron

Fabius au perchoir et en examen

Mais la mise en examen d’un président de l’Assemblée nationale en cours d’exercice est inédite. Laurent Fabius a bien occupé la fonction de président de l’Assemblée nationale, en 1997, tout en étant mis en examen (dans l’affaire du sang contaminé), mais cette décision de justice était intervenue avant qu’il n’occupe à nouveau ce poste.

Soutenu par Emmanuel Macron, Richard Ferrand ne compte pas démissionner malgré sa mise en examen

Soutenu par Emmanuel Macron, Richard Ferrand ne compte pas démissionner malgré sa mise en examen Le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand a été mis en examen dans la nuit de mercredi à jeudi pour "prise illégale d'intérêts" dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne. Il ne compte pas démissionner. Emmanuel Macron lui a renouvelé sa confiance. Le président En marche de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, a été mis en examen dans la nuit de mercredi à jeudi à Lille pour "prise illégale d'intérêts" dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne. Le quatrième personnage de l'Etat a aussitôt annoncé, dans un communiqué, être "déterminé à poursuivre (sa) mission" à la tête de l'Assemblée.

Mis en examen pour «prise illégale d’intérêts», Richard Ferrand s ’ accroche au perchoir . Les capacités du système sol-air de nouvelle génération S-500.

«Bien que très peu développé́, le volet opérationnel de la politique militaire et de sécurité russe a fait l’objet au cours de ces dernières décennies Le Salon international de l'automobile ouvre ses portes à Francfort. Mis en examen pour «prise illégale d’intérêts», Richard Ferrand s ’ accroche au perchoir .

Mi-juillet, le ministre de l’Ecologie François de Rugy, dénonçant « un lynchage médiatique », a démissionné après une semaine de polémiques autour de repas fastueux lorsqu’il présidait l’Assemblée. Il ne fait pas l’objet d’une mise en examen.

Comment éviter une nouvelle affaire Rugy ? Les solutions de l’association Anticor

En juin 2017, François Bayrou et Marielle de Sarnez ont quitté le gouvernement très peu de temps après leur arrivée à la suite de l’ouverture d’une enquête préliminaire sur l’emploi des assistants parlementaires européens. C’était juste après la démission de Sylvie Goulard, ministre des Armées. Eux non plus n’ont pas été mis en examen.

Edouard Philippe exprime son "amitié", son "soutien total" et sa "confiance" à Richard Ferrand.
Le Premier ministre a réagi jeudi sur TF1 à la mise en examen du président de l'Assemblée nationale. Richard Ferrand, mis en examen dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne, peut-il se maintenir à son poste de président de l'Assemblée nationale ? Lorsque Gilles Bouleau lui a posé la question jeudi soir, sur le plateau du JT de TF1, Edouard Philippe a simplement répondu : "Je le crois." Avant de témoigner son "amitié", son "soutien total" et sa "confiance" au député LREM.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 2
C'est intéressant!