France: Les contorsions de la macronie pour sauver la peau de Richard Ferrand - PressFrom - France
  •   
  •   

FranceLes contorsions de la macronie pour sauver la peau de Richard Ferrand

16:20  12 septembre  2019
16:20  12 septembre  2019 Source:   nouvelobs.com

La double casquette qui fragilise le vice-président d’Anticor dans l’affaire Ferrand

La double casquette qui fragilise le vice-président d’Anticor dans l’affaire Ferrand Eric Alt est visé par une enquête administrative dans le cadre de l’affaire Ferrand.

Le président de l ’Assemblée nationale Richard Ferrand doit rester dans ses fonctions. Les ripoux de la macronie en marche doivent être condamnés avec la plus extrême fermeté car ce parti moralisateur a été élu sur une prise de pouvoir minoritaire les mains-sales !

Branle-bas de combat au sommet de l 'Etat : le chef du gouvernement et le président de l ’Assemblée nationale ont décidé de boycotter deux événements institutionnels en réaction à la transmission à la justice par le Sénat de possibles faux témoignages. La Macronie se serre les coudes ce 21 mars

Les contorsions de la macronie pour sauver la peau de Richard Ferrand © Copyright 2019, L'Obs

La macronie fait bloc derrière Richard Ferrand. Coûte que coûte. Le patron de l’Assemblée nationale a été mis en examen, dans la nuit de mercredi à jeudi 12 septembre, pour prise illégale d’intérêts dans l’affaire des Mutuelles de Bretagne, une première dans l’histoire de la Ve République pour un président en exercice. Ce proche d’Emmanuel Macron a réagi aussitôt en se disant « déterminé à poursuivre [sa] mission » à la tête de l’Assemblée. « Serein sur l’issue de la procédure », l’ancien ministre assure qu’« aucun élément nouveau n’a été versé à ce dossier dans lequel il n’y a ni préjudice ni victime ».

Edouard Philippe exprime son "amitié", son "soutien total" et sa "confiance" à Richard Ferrand

Edouard Philippe exprime son Le Premier ministre a réagi jeudi sur TF1 à la mise en examen du président de l'Assemblée nationale. Richard Ferrand, mis en examen dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne, peut-il se maintenir à son poste de président de l'Assemblée nationale ? Lorsque Gilles Bouleau lui a posé la question jeudi soir, sur le plateau du JT de TF1, Edouard Philippe a simplement répondu : "Je le crois." Avant de témoigner son "amitié", son "soutien total" et sa "confiance" au député LREM.

Les révélations autour de Richard Ferrand , brièvement ministre de la cohésion des territoires avant de quitter le gouvernement pour prendre la tête du Le député socialiste Richard Ferrand est devenu ministre de la cohésion des territoires après la victoire d’Emmanuel Macron à l’élection présidentielle.

Le député du Finistère vient donc d’être sacré quatrième personnage de l ’Etat. Le vote des députés Le lendemain, il s’autorise un autre accroc aux règles en vigueur en Macronie . Dans Libération, il exclut de quitter ses fonctions s’il venait à être mis en examen dans l’affaire des Mutuelles de Bretagne.

Un argument repris en boucle depuis ce matin par plusieurs parlementaires de la majorité, à commencer par le député du Rhône Bruno Bonnell, selon qui « c’est un problème technique d’estimation de prescription qui déclenche cette nouvelle mise en examen ».

« La justice étant normalement juste, les mêmes conclusions devraient arriver, à savoir la relaxe de Richard Ferrand », assène, sûr de lui, l’élu LREM, au micro de LCI.

« Est-ce qu’une association peut peser sur le fonctionnement normal des institutions ? »

« Il n’y a pas de logique politique » à ce qu’il démissionne, a plaidé, de son côté, Sibeth Nidaye, sur Europe 1, car « un membre du gouvernement est nommé, un parlementaire est élu, quand on est président de l’Assemblée nationale, on est élu deux fois ». L’argument a été repris à peu près tel quel par ses collègues Jacqueline Gourault (« rien ne l’oblige à partir ») et Sébastien Lecornu dans d’autres interviews.

Mis en examen, Richard Ferrand veut rester président de l'Assemblée nationale

Mis en examen, Richard Ferrand veut rester président de l'Assemblée nationale Mis en examen mercredi pour "prise illégale d'intérêt" dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne, le président LREM de l'Assemblée nationale française Richard Ferrand entend bien rester à son poste. Le président de l'Assemblée nationale française, Richard Ferrand, a été mis en examen mercredi 11 septembre pour "prise illégale d'intérêts" dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne. Le quatrième personnage de l'État a aussitôt annoncé, dans un communiqué transmis à l'AFP, être "déterminé à poursuivre (sa) mission" à la tête de l'Assemblée.

Guillaume Meurice est allé à l'Assemblée nationale pour vanter les louanges de Richard Ferrand , nouveau locataire du perchoir. Le Moment Meurice - (12

Le président de l ’Assemblée nationale Richard Ferrand a missionné le secrétaire général de l ’Assemblée et de la Présidence « pour examiner et Mercredi, la macronie s’était étranglée en découvrant ces clichés. « Ça bousille l’image de tous les politiques. C’est tellement caricatural de ce

L’autre argument le plus mis en avant est de souligner la présomption d’innocence, ainsi de Stanislas Guerini, patron du parti présidentiel LREM : « Gardons-nous de confondre instruction et condamnation. Cette mise en examen est la suite logique d’une procédure ouverte en 2017, dans laquelle il avait déjà bénéficié d’un classement sans suite », a-t-il réagi auprès de l’AFP.

« Richard Ferrand est mis en examen, Richard Ferrand n’est pas condamné. Richard Ferrand n’est pas coupable à ce stade », a renchéri le ministre chargé des relations avec le Parlement, Marc Fesneau, sur BFMTV.

Le patron des députés LREM, Gilles le Gendre, a, quant à lui, semble-t-il oublié qu’une mise en examen était décidée par des juges. L’élu s’en est pris directement à Anticor, l’association anti-corruption à l’origine d’une plainte dans cette affaire :

« Ce qui lui vaut aujourd’hui cette mise en examen, c’est la plainte d’une association. Est-ce qu’une association peut peser sur le fonctionnement normal des institutions ? La réponse est non ! »

Ferrand mis en examen : Anticor, l’association qui déterre les affaires d’Etat

Mutuelles de Bretagne : la compagne de Richard Ferrand placée sous le statut de témoin assisté.
Sandrine Doucen a à son tour été entendue toute la journée par les juges lillois, jeudi. Elle a été placée sous le statut de témoin assisté pour recel. La compagne de Richard Ferrand a été placée jeudi soir sous le statut de témoin assisté pour "complicité de prise illégale d'intérêts et recel" dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne, a annoncé à l'AFP le parquet de Lille.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!