France: Lyon : Les militants qui avaient décroché et volé un portrait de Macron ont été relaxés - - PressFrom - France
  •   
  •   

FranceLyon : Les militants qui avaient décroché et volé un portrait de Macron ont été relaxés

18:20  16 septembre  2019
18:20  16 septembre  2019 Source:   20minutes.fr

Le juge justifie la relaxe des militants écolos ayant « décroché Macron » par l’inaction de... Macron

Le juge justifie la relaxe des militants écolos ayant « décroché Macron » par l’inaction de... Macron Dans sa décision le juge a estimé que « le décrochage de ce portrait doit être interprété comme le substitut nécessaire du dialogue impraticable entre le président de la République et le peuple ».

>> Lire aussi - Le portrait de Macron décroché dans des mairies par des militants de la lutte pour le climat. L'homme, un militant de la section mulhousienne de l'association écologiste ANV-COP21, a été interpellé hier vers 16h à son domicile de Mulhouse et a été placé en garde à vue à la gendarmerie

"Nous sommes tous décrocheurs de portraits ": plus de 200 personnes se sont rassemblées mercredi devant le TGI de Paris, avant le début de Alors que l'audience débutait en début d'après-midi, une dizaine de militants ont décroché un portrait d 'Emmanuel Macron à la mairie de Saint-Ouen

Les deux militants d'Alternatiba ont été relaxés ce lundi devant le tribunal correctionnel de Lyon

Lyon : Les militants qui avaient décroché et volé un portrait de Macron ont été relaxés © ANV-COP21 Mulhouse/Sud-Alsace Les militants avaient décroché et subtilisé un portrait d'Emmanuel Macron à Lyon en février. Illustration. PROCES - Les deux militants d'Alternatiba ont été relaxés ce lundi devant le tribunal correctionnel de Lyon

Lors du procès, le 2 septembre dernier, une amende de 500 euros avait été requise à leur encontre. Mais c’est finalement la relaxe qui a été prononcée ce lundi devant le tribunal correctionnel de Lyon pour Fanny et Pierre, les deux militants lyonnais de 33 et 35 ans jugés pour avoir décroché et volé un portrait d'Emmanuel Macron à Lyon en février.

France: un 133e portrait de Macron «décroché» en plein procès d’activistes

France: un 133e portrait de Macron «décroché» en plein procès d’activistes Ce mercredi 11 septembre, 8 militants écologistes, membres d’Action Non Violente-COP21, et un vidéaste étaient jugés devant la 16e chambre correctionnelle de Paris pour « vol en réunion ». Leur forfait ? Avoir décroché des portraits d’Emmanuel Macron dans les mairies. Depuis le début de la campagne de désobéissance civile lancée par ANV-COP21, 132 portraits avaient déjà été décrochés. « On est dans le métro. Destination pour l’instant inconnue. » La discrétion est le mode opératoire standard pour décrocher un portrait d’Emmanuel Macron. On se retrouve à 10 dans un square et on ne connaît la mairie visée seulement  quand on y arrive. Ici, c’est la Mairie de Saint-Ouen.

A la suite de cet acte de désobéissance civile, 500 euros d’amende ont été requis à l’encontre de deux militants écologistes de 33 ans et 35 ans, jugés ce lundi Strasbourg: Relaxe pour les trois activistes alsaciens poursuivis pour avoir décroché un portrait de Macron Une amende de 250 euros pour un

Huit écologistes sont jugés pour vols après avoir décroché des portraits d 'Emmanuel Macron dans des «On a décidé de décrocher le portrait du président de la République pour laisser un mur Une amende et trois relaxes . «Vous avez parfaitement conscience que votre action est illégale

Le juge a ordonné « la relaxe au bénéfice de l’état de nécessité et pour motif légitime ». Une véritable victoire pour les militants écologistes d’Alternatiba qui, comme partout où de tels faits ont eu lieu en France, avaient expliqué vouloir dénoncer « l’inaction climatique du gouvernement» en subtilisant le portrait présidentiel au sein de la mairie du 2e arrondissement.

En juin dernier, le tribunal correctionnel de Strasbourg avait également relaxé trois activistes qui avaient décroché le portrait du président à Kolbsheim. Mais dans le cadre de ce mouvement d'action national, qui a déjà donné lieu au « décrochage » de plus de 130 portraits en France, d'autres militants ont été condamnés. Un membre de l’association Action non violente COP21 Beaujolais a été condamné à une amende ferme de 250 euros, en juin. Les cinq autres personnes jugées à ses côtés ont écopé d’une amende avec sursis de 500 euros.

Lire plus

Vols de portraits de Macron : quand la justice légitime l’action des décrocheurs.
Vols de portraits de Macron : quand la justice légitime l’action des décrocheurs

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!