•   
  •   

France« Gilets jaunes » et black blocs chamboulent l’organisation des Journées du Patrimoine à Paris

16:25  19 septembre  2019
16:25  19 septembre  2019 Source:   nouvelobs.com

« Gilets jaunes » à Toulouse : Un observateur en gilet bleu blessé par une charge de police samedi

« Gilets jaunes » à Toulouse : Un observateur en gilet bleu blessé par une charge de police samedi Un membre de l’Observatoire des pratiques policières a été blessé samedi à Toulouse lors de l’acte 43 des « gilets jaunes » © F. Scheiber / SIPA Deux membres de l'Observatoire des pratiques policières, à Toulouse, lors de l'acte 14 des "gilets jaunes". MANIFESTATION - Un membre de l’Observatoire des pratiques policières a été blessé samedi à Toulouse lors de l’acte 43 des « gilets jaunes » Il s’en sort avec une plaie sur le crâne et des côtes cassées. Pascal, un membre de l’observatoire toulousain des pratiques policières (OPP) a été blessé samedi, peu après 17h, lors de l’acte 43 des « gilets jaunes ».

« Gilets jaunes » et black blocs chamboulent l’organisation des Journées du Patrimoine à Paris © Copyright 2019, L'Obs

Alors que les Journées du Patrimoine se préparent pour leur 36e édition le samedi 21 et dimanche 22 septembre, les autorités sont sur le qui-vive. Des appels aux saccages lancés sur les réseaux sociaux par des groupes de black blocs et la 45e journée de manifestation des « gilets jaunes » ont chamboulé l’organisation de l’événement.

Selon le « Canard Enchaîné » publié mercredi, des black blocs se sont donné rendez-vous ce week-end pour « envahir et casser les palais de la République ». Des menaces prises très au sérieux par les services de renseignements, qui ont enjoint le gouvernement à fermer les sites sensibles.

Visa pour l'image 2019: photographier la grande fresque des Gilets jaunes

Visa pour l'image 2019: photographier la grande fresque des Gilets jaunes Un grand nombre de dossiers avaient été déposés, et ce sont finalement les leurs qui ont été retenus à Visa pour l'image. Olivier Coret, 47 ans, photographe indépendant, et Éric Hadj, 51 ans, pigiste à Paris Match, présentent jusqu'à ce 15 septembre, dans le cadre du célèbre festival international de photojournalisme de Perpignan, deux séries de clichés réalisées tout au long du mouvement des Gilets jaunes. Entretien croisé. RFI : Visa pour l'image est l'occasion de s'arrêter un instant sur les moments marquants de l'année écoulée.

On a suivi des « gilets jaunes » devenus black blocs

Ce dernier a fait le choix d’une sécurité renforcée sur certains sites et de la fermeture pure et simple de certains autres. Comme le révélait mercredi France-Info, le ministère de l’Education nationale et le ministère de l’Agriculture, situés dans le 7e arrondissement de Paris, seront tous deux fermés au public, à l’instar de la Préfecture de la Police sur l’île de la Cité et de toutes les loges maçonniques.

Des visites sur réservation

D’autres sites ne fermeront leur porte que samedi, journée de mobilisation, avant de les rouvrir dimanche, comme la Chambre de Commerce et d’Industrie (8e arrondissement) ou encore la résidence du préfet d’Ile-de-France (7e arrondissement).

Acte 45 des gilets jaunes : suivez en direct la mobilisation de samedi

  Acte 45 des gilets jaunes : suivez en direct la mobilisation de samedi Un samedi à hauts risques. C'est ce que redoutent les autorités alors que les "gilets jaunes" doivent se rassembler à Paris pour l'"acte 45" de leur mouvement de contestation. Un événement qui tombe le même jour que d'autres manifestations.>>Europe 1 vous propose de suivre l'évolution de la situation tout au long de la journée grâce à nos journalistes sur place.

Pour d’autres, l’accès sera simplement restreint le samedi. C’est le cas notamment du ministère de l’Intérieur qui n’ouvrira que de 10 heures à midi et dont les réservations sont déjà complètes. En effet, nouveauté cette année, certains bâtiments ne pourront être visités que sur réservation : c’est le cas par exemple du palais de l’Elysée et de l’Assemblée nationale.

Plusieurs manifestations sont prévues ce samedi à Paris, dont une pour le climat et l’autre contre la réforme des retraites organisée par Force ouvrière (FO). Mais ce sont bien les rassemblements de « gilets jaunes » qui inquiètent le plus la Préfecture de Police.

Comment les « gilets jaunes » ont changé notre vision de la politique

« Gilets jaunes » en Occitanie : Des échauffourées éclatent avec la police .
Des heurts se sont produits à Toulouse et Montpellier © Frederic Scheiber/SIPA Des observateurs de LDH, à Toulouse, le 17 novembre 2018. MANIFESTATION - Des heurts se sont prod Ils étaient près d’un millier à défiler de nouveau dans la Ville rose. Comme chaque samedi, à Toulouse, le cortège de « gilets jaunes » s’est élancé à 14h, derrière la banderole « Marre de survivre, on veut vivre » avant que n’éclatent des échauffourées.

usr: 1
C'est intéressant!