•   
  •   

France Environnement: la marche pour le climat gagne les rues de Paris

16:25  21 septembre  2019
16:25  21 septembre  2019 Source:   rfi.fr

Black blocs et violences assombrissent la Marche pour le climat à Paris

  Black blocs et violences assombrissent la Marche pour le climat à Paris Vitrines cassées, banque dégradée, barricades de fortune incendiées des violence ont éclaté dès le début de la marche vers 14h30. Quelque 1.000 manifestants "radicaux" y ont été signalés par la préfecture de police (PP), alors qu'un nouvel acte de la mobilisation des "gilets jaunes" avait également lieu samedi à Paris. A 18h00, 163 personnes avaient été interpellées et et 395 verbalisées, selon la PP. Quelque 15.200 personnes ont participé à la marche pour le climat, selon le cabinet Occurrence, qui a effectué un comptage pour un groupe de médias dont l'AFP. Les organisateurs, eux, revendiquent 50.

Les manifestants parisiens entendent maintenir la pression sur le gouvernement, au lendemain d'une «grève mondiale pour le climat» historique. © Photo: David Baché / RFI Les manifestants parisiens entendent maintenir la pression sur le gouvernement, au lendemain d'une «grève mondiale pour le climat» historique.

Au lendemain d’une mobilisation mondiale historique pour la lutte contre le réchauffement climatique, des manifestants ont gagné les rues de Paris samedi 21 septembre lors d’une nouvelle « marche pour le climat et la justice sociale », à l’appel de nombreuses ONG.

Cet article est actualisé régulièrement,

Des centaines de personnes sont rassemblées samedi 21 septembre près du Jardin du Luxembourg, à Paris, prenant part à cette nouvelle « marche pour le climat et la justice sociale » en destination de Bercy, où se trouve le ministère français de l’Économie.

Charlotte Casiraghi et Alexandra de Hanovre, soeurs parmi les stars à Paris

  Charlotte Casiraghi et Alexandra de Hanovre, soeurs parmi les stars à Paris Mardi, Charlotte Casiraghi et Alexandra de Hanovre faisaient partie des nombreuses personnalités à s'être déplacées au défilé Saint Laurent.Charlotte Casiraghi au défilé Saint Laurent à Paris le 24 septembre 2019

Les organisateurs espèrent une forte mobilisation, même si la manifestation de vendredi 20 septembre sur le climat a réuni au moins 10 000 personnes dans la capitale, selon un comptage du cabinet Occurrence pour des médias. Sur l’échelle mondiale, elle a été très suivie, notamment à New York, où Greta Thunberg était présente, trois jours avant l’ouverture du sommet de l’ONU sur le climat.

Pour Maxime Combes, porte-parole de l'Association pour la taxation des transactions financières et pour l'action citoyenne (Attac), l’une des nombreuses organisations qui appellent à marcher pour le climat, il est urgent d’agir et interpeller les décideurs du monde. « On le voit, la crise climatique s’aggrave. Donc cette mobilisation aujourd’hui a vocation à dire que le mouvement pour le climat est en train de se massifier, de se renouveler et qu’il est là pour durer. On ne pourra pas faire sans le mouvement climat à l’avenir », dit-il à RFI.

Joaquin Phoenix entouré de Miss à Paris pour son film "Joker"

  Joaquin Phoenix entouré de Miss à Paris pour son film Lundi, Joaquin Phoenix était à Paris pour assister à l'avant-première du film «Joker». Les ex-Miss France Malika Ménard et Alicia Aylies étaient notamment présentes.Joaquin Phoenix et Todd Phillips à la première du film «Joker» à l'UGC Normandie à Paris le 23 septembre 2019

Cette mobilisation a également été rejointe par de nombreux « gilets jaunes » présents à la capitale pour le 45e acte de leur mouvement, souhaitant une « convergence des luttes » en ce jour où plusieurs rassemblements sont organisés à la capitale française.

Pour Élodie Nace, porte-parole d’« Action non-violente Cop-21 » et d’Alternatiba, deux organisations de défense de l’environnement, la jonction des deux luttes est nécessaire et évidente. « Depuis la naissance du mouvement des "gilets jaunes", il y a eu un appel à porter un message commun » avec la mobilisation pour le climat, explique-t-elle à RFI, dont les organisations étaient également à l’initiative de la marche d’aujourd’hui. « On rejette le même type de système et les mêmes responsables, et on exige maintenant des mesures radicales et immédiates. »

À Paris, une convergence gilets jaunes-Marche pour le climat étouffée .
Face à un dispositif de maintien de l'ordre imposant, la rentrée des gilets jaunes a été un fiasco, et la Marche pour le climat émaillée de violences.Dès 9 heures du matin, la place de la Madeleine à Paris avait des allures de forteresse. Commerces fermés, barrages filtrants, dispositifs anti-émeutes bien en vue, présence policière et brigades motorisées en reconnaissance... Toute tentative de "convergence des luttes" entre gilets jaunes et mouvement écologiste, consigne de ce rendez-vous de rentrée, a été refrénée. "Les gendarmes n'ont pas arrêté de nous disperser.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 3
C'est intéressant!