•   
  •   

France Attaque au couteau à la préfecture de police : L'opposition LR veut une commission d'enquête à l'Assemblée

14:30  05 octobre  2019
14:30  05 octobre  2019 Source:   20minutes.fr

Quatre policiers tués dans une attaque au couteau à la préfecture de police de Paris : ce que l’on sait

  Quatre policiers tués dans une attaque au couteau à la préfecture de police de Paris : ce que l’on sait Qui est l’assaillant ? Qui sont les victimes ? « L’Obs » fait le point.Qui est l’assaillant ? Qui sont les victimes ? « L’Obs » fait le point sur ce que l’on sait.

L ' opposition veut une commission d ' enquête à l ' Assemblée après la tuerie de jeudi. La piste terroriste est désormais privilégiée dans cette enquête. en reprenant des informations de certains médias. Le député Guillaume Larrivé, également candidat à la présidence LR , a également demandé

d ' enquête » à l ' Assemblée sur l' attaque à la préfecture de police de Paris, certains « Mardi en conférence des présidents, je vais demander la mise en place d' une commission d ' enquête Selon des sources concordantes, il a par ailleurs acheté le couteau de cuisine le jour même de l' attaque

Certains parlementaires LR exigent la démission du ministre de l'Intérieur Christophe Castaner

Un policier en faction devant la préfecture de police de Paris après l'attaque au couteau le 3 octobre 2019. © Michel Euler/AP/SIPA Un policier en faction devant la préfecture de police de Paris après l'attaque au couteau le 3 octobre 2019. POLITIQUE - Certains parlementaires LR exigent la démission du ministre de l'Intérieur Christophe Castaner

Le patron des députés Les Républicains Christian Jacob a annoncé ce samedi qu’il allait demander mardi une « commission d’enquête » à l’Assemblée sur l’attaque à la préfecture de police de Paris, certains parlementaires LR exigeant la démission du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner.

Emotion après l'attaque à la préfecture de police de Paris

  Emotion après l'attaque à la préfecture de police de Paris L'attaque qui a causé la mort de quatre policiers et de l'assaillant à la préfecture de police de Paris jeudi suscite de nombreuses réactions.Au Sénat, la sénatrice PS Marie-Pierre de la Gontrie est intervenue en séance pour exprimer ses «pensées solidaires pour l'ensemble des fonctionnaires de la préfecture de police de Paris». «Tout le Sénat s'associe à vos propos», a déclaré la vice-présidente Catherine Troendlé (LR).

La commission d ’ enquête de l ’ Assemblée nationale sur l’affaire Harpon a livré ce 5 février quelques éléments de son rapport à mi-parcours de ses travaux. «Nous avons eu connaissance d'une faillite collective [ ] compte tenu du profil de Mickaël Harpon», a affirmé le député LR des Alpes-maritimes

Des policiers devant la préfecture de police de Paris ce jeudi après-midi. - Bertrand GUAY / AFP. Les élus vont officiellement requérir la mise en place d' une commission d ' enquête parlementaire L ' opposition demande la démission de Castaner. Dans un communiqué, le député LR Éric Ciotti a

« Mardi en conférence des présidents, je vais demander la mise en place d’une commission d’enquête sur l’affaire de la préfecture de police », a dit le candidat à la présidence de LR, précisant qu’il souhaitait la voir commencer « ses travaux dans les plus brefs délais ».

Le groupe prêt à utiliser son « droit de tirage » annuel

« L’affaire est très grave ». Il faut la prendre « très au sérieux parce qu’elle engage la sécurité, l’efficacité de nos services de renseignement », a-t-il insisté, précisant que son groupe était prêt à utiliser son « droit de tirage » annuel qui lui permet d’inscrire une demande de commission d’enquête à l’ordre du jour de l’Assemblée.

Le député LR Eric Ciotti a précisé, dans un communiqué, avoir déposé, avec l’accord de Christian Jacob, une proposition de résolution « relative à la création d’une commission d’enquête parlementaire chargée de faire la lumière sur les dysfonctionnements ayant conduit aux attaques commises à la préfecture de Police de Paris le jeudi 3 octobre 2019 ».

Attaque préfecture : l'agresseur refusait-il saluer les femmes, et avait-il été convoqué pour cette raison ?

  Attaque préfecture : l'agresseur refusait-il saluer les femmes, et avait-il été convoqué pour cette raison ? Après l'attaque de la préfecture de police de Paris, qui a fait cinq morts, un compte Twitter et plusieurs médias ont écrit que l'assaillant refusait de serrer la main des femmes et avait été convoqué par sa direction pour s'expliquer à ce sujet. Informations démenties par d'autres titres de presse. Question posée le 03/10/2019 Bonjour, Vous nous interrogez sur deux informations qui circulent beaucoup sur les réseaux sociaux depuis jeudi et l’attaque de la préfecture de police de Paris, où quatre fonctionnaires de police ont été tués à coups de couteau par un collègue, qui a ensuite été abattu.

L ' Assemblée nationale a décidé mardi de créer une commission d ' enquête sur l' attaque de la préfecture de police , qui sera Cette commission , aux pouvoirs d'investigation plus étendus que la seule mission d'information, se mettra en place "dans la foulée, c'est-à-dire dès la semaine

Le patron des députés Les Républicains Christian Jacob a annoncé samedi à l 'AFP qu'il allait demander mardi une " commission d ' enquête " à l ' Assemblée sur l' attaque à la préfecture de police de Paris, certains parlementaires LR exigeant la démission du ministre de l'Intérieur Christophe

Même ton du président du groupe LR au Sénat, Bruno Retailleau, qui a repris sur Twitter des informations de certains médias.

Le député Guillaume Larrivé, également candidat à la présidence LR, a également demandé la démission du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, se demandant s’il y avait une volonté de « dissimulation » du ministre lorsqu’il a déclaré jeudi que le tueur n’avait jamais présenté de signe d’alerte.

"On va se relever" : comment la police fait face à l'attaque de la préfecture à Paris

  Après le choc de l'attaque de la préfecture de police de Paris, les policiers s'interrogent sur les conséquences de la tuerie au sein de l'institution.

Les députés ont rendu hommage aux victimes de l’ attaque de la Préfecture de police de Paris, à l ’ Assemblée nationale, le 8 octobre. La commission cherchera à savoir pourquoi des signaux semblant indiquer une forme de radicalisation de l’assaillant dès 2015 ont été ignorés par sa

Lire aussi Attaque à la préfecture de police : LR demande une commission d ' enquête parlementaire. Une partie des investigations qui se dérouleront au sein même de la préfecture de police va désormais s'attacher à vérifier la véracité de ce « signalement » effectué en 2015.

Attaque à la préfecture de police : qui étaient les victimes ? .
Jeudi dernier, lors de sa course meurtrière à la préfecture de police, l'assaillant radicalisé s'en est pris à quatre de ses collègues, dont trois policiers. © Anadolu Agency Des policiers bloquent l'accès à la préfecture de police de Paris après les meurtres de quatre membres des forces de l'ordre lors de l'attaque de Mikaël H., le 3 octobre 2019 à Paris L'heure est à l'hommage et au recueillement.

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!