•   
  •   

France Attaque à la préfecture de police de Paris : Pécresse dénonce des "défaillances intolérables"

10:25  07 octobre  2019
10:25  07 octobre  2019 Source:   europe1.fr

Morandini Live : émission spéciale consacrée à l’attaque à la préfecture de police de Paris

  Morandini Live : émission spéciale consacrée à l’attaque à la préfecture de police de Paris Morandini Live est à retrouver sur CNews et Non Stop People. Au programme de l’émission du vendredi 4 octobre : une émission spéciale consacrée à l’attaque au couteau à la préfecture de police de Paris qui a fait quatre morts. L’assaillant a été abattu. © capture d'écran Morandini Live - Non Stop People Morandini Live : émission spéciale consacrée à l’attaque à la préfecture de police de Paris Un homme travaillant comme agent administratif au sein de la préfecture de police de Paris s’en est pris à ses collègues jeudi aux alentours de 13h.

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a reconnu dimanche 6 octobre des failles dans la surveillance de l'auteur de l' attaque perpétrée à la préfecture de police de Paris jeudi 3 octobre. De telles défaillances qui engagent la sécurité de l'Etat devraient, suite à enquête, et même avant

Au lendemain de l' attaque à la préfecture de police qui a fait quatre morts en plus de l'assaillant, le parquet national antiterroriste (PNAT) s'est saisi de l'enquête, ce vendredi 4 octobre. Cette décision a été prise au regard des éléments rassemblés à ce stade des investigations par les enquêteurs de la

La présidente de la région Ile-de-France a réclamé, lundi sur Europe 1, une enquête poussée après l’attaque qui a causé la mort de quatre personnes à la préfecture de police, mardi. Sans demander, pour l’heure, la démission de Christophe Castaner. © Europe 1 La présidente de la région Ile-de-France a réclamé, lundi sur Europe 1, une enquête poussée après l’attaque qui a causé la mort de quatre personnes à la préfecture de police, mardi. Sans demander, pour l’heure, la démission de Christophe Castaner.

La polémique ne s’éteint pas, quatre jours après l’attaque à la préfecture de police de Paris, au cours de laquelle quatre personnes ont été tuées à l’arme blanche, en plus de l’assaillant. L’auteur, Mickaël Harpon, était probablement en voie de radicalisation, mais malgré plusieurs signalements, les autorités n’ont pas levé l’habilitation secret-défense de celui qui travaillait depuis 20 ans au service maintenance informatique du centre névralgique de la police parisienne.

Morandini Live : émission spéciale consacrée à l’attaque à la préfecture de police de Paris

  Morandini Live : émission spéciale consacrée à l’attaque à la préfecture de police de Paris Denitsa Ikonomova et Rayane Bensetti se sont retrouvés ce jeudi 3 octobre lors d’une soirée parisienne. À cette occasion, la danseuse de Danse avec les stars a dévoilé sur les réseaux sociaux un baiser, qui a aussitôt relancé les rumeurs de couple. Non Stop People vous en dit plus.

La présidente du Rassemblement national Marine Le Pen, a dénoncé samedi 5 octobre un «scandale d'Etat» après la tuerie de la préfecture de police de Paris , réclamant à son tour une commission d'enquête parlementaire au vu de «dysfonctionnements lourds» et d'«une menace gravissime».

La tuerie de la préfecture de police de Paris sonne comme l’un des plus grands fiascos du renseignement français. Si l’assassinat de quatre fonctionnaires dans ses locaux révèle déjà des dysfonctionnements graves, il suscite une inquiétude plus grande encore : l’auteur de l’ attaque

"Il y a eu des défaillances absolument intolérables dans toute une chaîne de prises de décision", a pointé Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, lundi sur Europe 1.

"Il ne faut pas avoir peur des conséquences et des enseignements qu’il faut en tirer"

Valérie Pécresse veut maintenant que toutes les leçons de ce drame soient tirées. "Ces défaillances, une enquête va les mettre à jour. Je souhaite que cette enquête se poursuive. Les Français ont le droit à toute la vérité", a affirmé Valérie Pécresse. "Par ailleurs, il faut prendre des mesures pour que tout cela ne se reproduise pas. Il ne faut pas avoir peur des conséquences et des enseignements qu’il faut en tirer."

Et dans ces conséquences, il n’y a pas le départ du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner. Valérie Pécresse, en tout cas, ne réclame pas son départ. "L’objectif n’est pas de faire une chasse à l’homme. L’objectif, c’est de faire une chasse à ces défaillances", a déclaré la présidente d’Ile-de-France, qui a son idée sur la méthode. "Pour cela, il faut poser clairement le diagnostic. Qu’est-ce que c’est, un radicalisé islamiste ? C’est la première des questions. Un radicalisé islamiste, c’est une personne qui pense que la loi religieuse est au-dessus de la loi de la République. Quand on pense ça, ça ne doit pas être compatible avec la pratique de certaines fonctions", a-t-elle tranché.

Attaque au couteau à la préfecture de police : Le parquet national antiterroriste se saisit de l'enquête .
Un agent administratif a attaqué mortellement plusieurs policiers à l'arme blanche dans l’enceinte de la préfecture de police de Paris, jeudi © Martin BUREAU / AFP Un homme a agressé à l'arme blanche plusieurs policiers à la préfecture de police de Paris, le 3 octobre 2019.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!