France: Sept interpellations en Saône-et-Loire et en région parisienne pour un trafic de stupéfiants - - PressFrom - France
  •   
  •   

France Sept interpellations en Saône-et-Loire et en région parisienne pour un trafic de stupéfiants

00:30  09 octobre  2019
00:30  09 octobre  2019 Source:   20minutes.fr

Les voleurs visaient le cuivre des locomotives SNCF

  Les voleurs visaient le cuivre des locomotives SNCF Onze hommes soupçonnés de s’être attaqué à des locomotives pour y récupérer du cuivre ont été interpellés par les gendarmes. Le préjudice dépasse le million d'euros. Les locomotives de la SNCF, des cibles en or. Ou plutôt en cuivre. Depuis 2016, les gendarmes de Bourgogne avaient constaté régulièrement des vols sur des locomotives stationnées en Côte-d’Or ou en Saône-et-Loire. Une rapide enquête permettait de constater que le phénomène n’était pas isolé. Depuis le début de l’année 2019, 59 locomotives ont ainsi été visées en France. Les malfaiteurs s’intéressent en effet au cuivre contenu sur les radiateurs. Et le cuivre, ça peut rapporter gros.

Sept personnes, soupçonnées d'être impliquées dans un trafic de stupéfiants , ont été interpellées mardi matin en Saône - et - Loire et en région parisienne au cours d'une vaste opération de police, a appris l'AFP auprès du parquet de Chalon-sur-Saône.» LIRE AUSSI - La France confrontée à

Sept personnes, soupçonnées d’être impliquées dans un trafic de stupéfiants , ont été interpellées mardi matin en Saône - et - Loire et en région parisienne au cours d’une vaste opération de police, a-t-on appris auprès du parquet de Des armes et des stupéfiants auraient été saisis.

Les personnes ont été interpellées au cours d’une vaste opération de police

Sept interpellations en Saône-et-Loire et en région parisienne pour un trafic de stupéfiants (Illustration) © Clément Follain / 20 Minutes Sept interpellations en Saône-et-Loire et en région parisienne pour un trafic de stupéfiants (Illustration) DROGUE - Les personnes ont été interpellées au cours d’une vaste opération de police

Cinq personnes ont été interpellées au Creusot (en Saône-et-Loire) et deux autres en région parisienne. Toutes sont soupçonnées d’être impliquées dans un trafic de stupéfiants et ont été arrêtés au cours d’une vaste opération de police mardi « après des mois d’investigation, notamment pour localiser les intéressés », a indiqué Damien Savarzeix, procureur de la République de Chalon-sur-Saône.

Un futur Pont Jacques Chirac sur la Saône

  Un futur Pont Jacques Chirac sur la Saône Un futur pont sur la Saône sera baptisé Jacques Chirac.Disparu jeudi, "Jacques Chirac était de ceux qui savaient écouter, comprendre et agir pour le bien de ses concitoyens", soulignent Jean Deguerry, président du département de l’Ain, et André Accary, président du département de Saône-et-Loire, dans un communiqué commun.

Sept personnes, soupçonnées d’être impliquées dans un trafic de stupéfiants , ont été interpellées mardi matin en Saône - et - Loire et en région parisienne au cours d’une vaste Les policiers, dont ceux du RAID, ont procédé à plusieurs interpellations pour démanteler un important trafic de drogue.

Sept personnes, soupçonnées d’être impliquées dans un trafic de stupéfiants , ont été interpellées mardi matin en Saône - et - Loire et en région parisienne au cours Photo HD Les policiers, dont ceux du RAID, ont procédé à plusieurs interpellations pour démanteler un important trafic de drogue.

Une vaste opération avait été déclenchée à 6h en Saône-et-Loire, mobilisant 120 policiers, des commissariats locaux, la police judiciaire de Dijon et le Raid, qui intervenaient sur commission rogatoire. Une personne considérée comme la « tête de réseau » a été interpellée, a indiqué Damien Savarzeix, sans donner plus de détails sur les arrestations ou les saisies effectuées.

Mouvement social à la SNCF : TER, Transilien, RER, TGV... Le point sur les perturbations .
À la suite d'un accident survenu mercredi soir, de nombreux agents de la SNCF ont fait valoir leur droit de retrait. © afp.com/ludovic MARIN Des agents de la SNCF parlent avec des usagers à la gare de Lyon, à Paris, le 3 avril 2018. Un accident ferroviaire survenu mercredi soir dans les Ardennes, faisant onze blessés dans une collision entre un TER et un camion de convoi exceptionnel, a déclenché la colère des syndicats de la SNCF. Dénonçant un manque de sécurité, de nombreux agents ont fait valoir leur droit de retrait ce vendredi. Ce qui entraîne d'importantes perturbations de trafic.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!