France: Seine-Saint-Denis : six policiers en garde à vue après une violente interpellation en août - - PressFrom - France
  •   
  •   

France Seine-Saint-Denis : six policiers en garde à vue après une violente interpellation en août

00:30  09 octobre  2019
00:30  09 octobre  2019 Source:   lexpress.fr

Benalla, candidat à Saint-Denis : "A ce stade, il n'y a rien", selon son entourage

  Benalla, candidat à Saint-Denis : Sur Twitter, Alexandre Benalla a laissé entendre qu'il pourrait être candidat à Saint-Denis en mars 2020. "Non, ce n'est pas une déclaration de candidature", corrige son entourage.Mercredi, sur son compte Twitter, Alexandre Benalla, qui avait fait la une de l'actualité à l'été 2018, a publié un photo-montage de lui avec une écharpe tricolore et un commentaire : "Mars 2020… not Le gorafi", en référence à un site d'informations parodique. Parallèlement, il a changé sa bio Twitter, sur laquelle on peut désormais lire : "Etre Dyonisien, ce n'est pas être né à Saint-Denis, c'est y renaître.

Les quatre policiers , qui nient les accusations, ont vu leur garde à vue prolongée de 24 heures. Dans un communiqué, le ministre de l'Intérieur Bruno Début janvier, six mois de prison avec sursis avaient été requis dans une autre affaire contre un policier municipal de Drancy ( Seine - Saint - Denis ), accusé

08/10 21:50 Seine - Saint - Denis : six policiers en garde à vue après une interpellation violente en août . 08/10 21:30La raison de la mort du panda géant Cependant, nombre de ses représentants se trouvent en voie d'extinction à cause de l'activité de l'homme - la chasse, la déforestation, la pollution

En août dernier, les images de la violente arrestation d'un homme par ces policiers avaient fait le tour des réseaux sociaux.

Six policiers ont été placés en garde à vue après avoir violemment interpellé un homme en août dernier, en Seine-Saint-Denis. © AFP Six policiers ont été placés en garde à vue après avoir violemment interpellé un homme en août dernier, en Seine-Saint-Denis.

Six policiers de Seine-Saint-Denis ont été placés en garde à vue ce mardi dans les locaux de l'IGPN, accusés d'être impliqués dans l'interpellation violente d'un jeune homme début août à Saint-Ouen, a-t-on appris auprès du parquet de Bobigny.

LIRE AUSSI>> Un homme arrêté à Saint-Ouen porte plainte pour "torture et actes de barbarie"

Les six fonctionnaires sont également soupçonnés de "faux en écriture publique" et vol, a précisé cette même source.

Seine-Saint-Denis : Un homme mis en examen après le meurtre d’une interne en médecine

  Seine-Saint-Denis : Un homme mis en examen après le meurtre d’une interne en médecine Un trentenaire a été mis en examen pour homicide volontaire par personne étant partenaire de la victime et placé en détention jeudi © Clément Follain / 20 Minutes Seine-Saint-Denis : Un homme mis en examen après le meurtre d’une interne en médecine (Illustration) ENQUETE - Un trentenaire a été mis en examen pour homicide volontaire par personne étant partenaire de la victi Mi-septembre, une jeune femme a été retrouvée morte poignardée, dans son logement de Seine-Saint-Denis dont la porte était entrouverte.

Quatre policiers d’Aulnay-sous-Bois ( Seine - Saint - Denis ) sont en garde à vue depuis jeudi 2 février dans la soirée, après l’ouverture par le parquet de Bobigny d’une enquête pour viol en réunion lors de l’ interpellation d’un jeune homme. D’ après une source proche de l’enquête au Monde

( Seine - Saint - Denis ) dans la nuit de lundi à mardi pour participation à un groupement en vue de Parmi elles, 19 ont été placées en garde à vue mardi pour " violences volontaires", "dégradations par Cinq personnes ont été interpellées en possession de bâtons et de cailloux par des policiers

"Actes de torture"

Sur des images, captées par la vidéosurveillance et une vidéo amateur, largement relayées sur les réseaux sociaux, on apercevait un policier de la compagnie de sécurisation et d'intervention de Seine-Saint-Denis (CSI), en civil, asséner plusieurs coups au visage d'un jeune homme.

Ce dernier, âgé de 20 ans, s'était vu prescrire trois jours d'ITT (incapacité totale de travail) et avait déposé plainte pour actes de torture contre les policiers. Dans sa plainte, il avait déclaré avoir "reçu des coups de pied par les fonctionnaires de police" et "plusieurs coups de pistolet à impulsion électrique (taser) sur ses organes génitaux" dans le fourgon de police qui le conduisait au commissariat de Saint-Ouen.

LIRE AUSSI>> Gilets jaunes : 101 enquêtes IGPN ouvertes depuis novembre

Le parquet de Bobigny avait saisi l'IGPN, l'Inspection générale de la police nationale, d'une enquête pour violences par personne dépositaire de l'autorité publique. Certains des policiers soupçonnés dans cette affaire sont par ailleurs visés par une deuxième enquête, pour des faits qui se seraient déroulés le même jour, également à Saint-Ouen. Dans cette affaire, "deux témoins indiquent que des policiers de la Compagnie de sécurisation et d'intervention (CSI) 93 ont amené deux jeunes dans un hall pour les frapper", confie une source proche de l'enquête.

Lycéen tué aux Lilas : les trois adolescents arrêtés ont été écroués pour «assassinat» .
Les trois adolescents mis en examen après la mort d’un lycéen de 15 ans, poignardé aux Lilas, ont été placés en détention provisoire ce mercredi. Ils sont accusés d’« assassinat en bande organisée ». Les trois adolescents, âgés de 14 et 15 ans, avaient été mis en examen dimanche, mais avaient demandé un délai pour préparer leur défense concernant leur placement en détention provisoire. Un « conflit entre quartiers » Le 4 septembre, Kewi, lycéenLes trois adolescents, âgés de 14 et 15 ans, avaient été mis en examen dimanche, mais avaient demandé un délai pour préparer leur défense concernant leur placement en détention provisoire.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!