France: Double assassinat à l'aéroport de Bastia : sept personnes interpellées en Corse - PressFrom - France
  •   
  •   

France Double assassinat à l'aéroport de Bastia : sept personnes interpellées en Corse

22:25  09 octobre  2019
22:25  09 octobre  2019 Source:   lexpress.fr

«On ne se taira plus» : en Corse, ils se lèvent contre la mafia

  «On ne se taira plus» : en Corse, ils se lèvent contre la mafia Il fut un temps lointain où Corte était le nombril du monde. Au XVIIIe siècle, capitale d’une Corse indépendante, la ville était admirée par les Lumières. Aujourd’hui, elle n’est plus qu’un joli bourg de montagne, à mi-distance de Bastia, la septentrionale, et Ajaccio, la méridionale. Mais elle reste un symbole pour la famille nationaliste. Ce dimanche après-midi, dans un amphi bondé de l’université Pasquale-Paoli, le mouvement indépendantiste Core in Fronte invitait à un débat pour « faire échec à la mafia ». Comme souvent sur l’île, un assassinat a servi d’électrochoc.

Le 5 décembre 2017, Jean-Luc Codaccioni et Antoine Quilichini avaient été tués à l'aéroport de Bastia, dans une affaire de réglement de comptes.

En décembre 2017, deux personnes avaient été assassinées à l'aéroport de Bastia, en Corse. © afp.com/PASCAL POCHARD-CASABIANCA En décembre 2017, deux personnes avaient été assassinées à l'aéroport de Bastia, en Corse.

Il s'agit d'une "fin de dossier", selon des sources proches de l'enquête : sept personnes ont été interpellées ce mercredi en Corse dans le cadre de l'affaire du double assassinat, en 2017, de Jean-Luc Codaccioni et Antoine Quilichini, à l'aéroport de Bastia. Ces arrestations ne constituent "pas un rebondissement dans cette affaire", ont précisé ces sources, confirmant une information de France 3 Via Stella.

Nancy : Démantèlement d’un réseau spécialisé dans le vol de cuivre de la SNCF

  Nancy : Démantèlement d’un réseau spécialisé dans le vol de cuivre de la SNCF Onze personnes soupçonnées de vols de cuivre sur des radiateurs de locomotives de la SNCF ont été interpellées et mises en examen © M.Libert / Archives 20 Minutes illustration vol de cuivre. ENQUETE - Onze personnes soupçonnées de vols de cuivre sur des radiateurs de locomotives de la SNCF ont été i Onze personnes ont été mises en examen à Nancy dans le cadre du démantèlement d’un réseau spécialisé dans le vol de cuivre, a annoncé lundi la gendarmerie dans un communiqué.

LIRE AUSSI>> Bastia : l'homme tué dans une fusillade était "Tony le Boucher"

Le 15 juin 2018, le procureur de la République de Marseille, Xavier Tarabeux avait annoncé 19 mises en examen dans ce double assassinat qui avait été "revendiqué" dans des messages téléphoniques récupérés par les enquêteurs. L'enquête, menée sur commission rogatoire d'un juge d'instruction de la juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Marseille, compétente en matière de grande criminalité organisée, avait permis de mettre "en cause une équipe de malfaiteurs agissant de manière très organisée", avait précisé Xavier Tarabeux.

"Jean-Jé" et "Tony le Boucher"

Mardi 5 décembre 2017 en fin de matinée, Jean-Luc Codaccioni et Antoine Quilichini avaient été la cible d'un guet-apens. Antoine Quilichini avait été tué par balles sur le coup. Il était venu chercher à l'aéroport Jean-Luc Codaccioni, qui était détenu à la maison d'arrêt de Borgo, en Haute-Corse, mais revenait d'une permission de sortie hors de Corse.

Moins d'un mois après le lancement de sa SCIC, Bastia récolte déjà 60 000 euros

  Moins d'un mois après le lancement de sa SCIC, Bastia récolte déjà 60 000 euros La quête corse. Dans un communiqué posté sur son site web, le Sporting Club de Bastia annonce avoir déjà récolté plus de 60 000 euros, moins d'un mois après avoir officialisé son changement de statut pour devenir une Société coopérative d'intérêt collectif (SCIC). Le premier club français qui s'essaie à l'expérience de la coopérative souhaite à terme atteindre le million d'euros, selon ses dirigeants. Le SC Bastia passe en mode coopératif Toujours selon le communiqué du club, la majorité de ses nouveaux actionnaires (70%) ne proviennent pas de l'Île de Beauté.

LIRE AUSSI>> Un collectif de résistance à la mafia lancé en Corse

Jean-Luc Codaccioni avait été grièvement blessé de plusieurs balles et était décédé quelques jours plus tard à l'hôpital de Bastia. Jean-Luc Codaccioni, ancien responsable de la sécurité du PMU au Gabon, avait été condamné en février 2016 à quatre ans de prison pour association de malfaiteurs en vue de la préparation du meurtre en bande organisée de Jean-Claude Colonna, cousin de l'ancien parrain de l'Île de Beauté "Jean-Jé" Colonna. Antoine Quilichini, dit "Tony le Boucher", avait été condamné dans la même affaire à quatre ans de prison, dont 18 mois avec sursis.

En Corse, les autorités récusent toute « faillite » face aux violences .
Face à la multiplication des violences en Corse qui ont conduit des dirigeants nationalistes à accuser l’Etat de passivité et des citoyens à monter des collectifs antimafia, les autorités défendent leur action. © Pascal POCHARD-CASABIANCA / AFP Le débat sur la violence a repris de la vigueur sur l'île, notamment après l'assassinat sur une plage du militant indépendantiste Maxime Susini VIOLENCE - Face à la multiplication des violences en Corse qui ont conduit des dirigeants nationalistes à accuser l’Etat de passivité et des citoyens à monter des collectifs antimafia, les au « Il n’y a

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 7
C'est intéressant!