France: Être vigilant sans tomber dans la délation, la délicate équation réclamée par Macron - PressFrom - France
  •   
  •   

France Être vigilant sans tomber dans la délation, la délicate équation réclamée par Macron

22:30  09 octobre  2019
22:30  09 octobre  2019 Source:   lexpress.fr

Claude Chirac en Corrèze : la délicate attention de son mari Frédéric Salat-Baroux pour François Hollande et Julie Gayet

  Claude Chirac en Corrèze : la délicate attention de son mari Frédéric Salat-Baroux pour François Hollande et Julie Gayet Sur les terres de Jacques Chirac se tenait le dernier hommage à l’ancien président qui marqua des générations. Ce samedi 5 octobre, des centaines de Corréziens se sont rendus à cet hommage, mais aussi l’ancien président François Hollande et sa compagne, Julie Gayet. Une présence qui a touché la famille Chirac. Un hommage sur sa terre natale. Ce samedi 5 octobre, les Corréziens se sont réunis à Sainte-Féréole, le berceau des Chirac, puis sur le site du musée Jacques-Chirac de Sarran pour une journée d’hommage. De nombreuses personnes étaient présentes, 3 000 Corréziens selon la préfecture.

Lors de son hommage aux policiers tombés lors de l'attaque de la préfecture de police, Emmanuel Macron a appelé tous les citoyens à la "vigilance". Un voeu pieux ?

Le président de la République, Emmanuel Macron, le 8 octobre, lors de la cérémonie d'hommage aux policiers morts dans l'attaque de la préfecture de police de Paris. © REUTERS Le président de la République, Emmanuel Macron, le 8 octobre, lors de la cérémonie d'hommage aux policiers morts dans l'attaque de la préfecture de police de Paris.

"Face au terrorisme islamiste, nous mènerons le combat sans relâche". La mine grave, Emmanuel Macron a appelé mardi "la nation toute entière" à faire face à "l'hydre islamiste", lors de son discours en hommage aux victimes de l'attaque de la préfecture de police de Paris. D'un ton martial, le président a appelé "chaque citoyen" à "un regain de vigilance et de civisme" pour "savoir repérer à l'école, au travail, dans les lieux de culte, près de chez soi, les relâchements, les déviations, ces petits gestes qui signalent un éloignement d'avec les valeurs de la République."

Débat sur l'immigration à l'Assemblée nationale : mais que cherche Emmanuel Macron ?

  Débat sur l'immigration à l'Assemblée nationale : mais que cherche Emmanuel Macron ? L’Assemblée nationale aborde lundi la délicate question de l’immigration. Un débat voulu par Emmanuel Macron, qui a récemment fait part de sa vision sur cette question sur Europe 1. Les échanges s’annoncent tendues lundi à l’Assemblée nationale. En cause, la nature même du sujet au menu des députés : l’immigration. C’est à l’initiative d’Emmanuel Macron que la question va être discutée au Palais Bourbon. Il y a 10 jours à l’ONU, le président de la République était longuement revenu sur cette question dans un entretien exclusif pour Europe 1. On sait donc ce que le chef de l’Etat attend de ce débat.

LIRE AUSSI>> Comment la police lutte contre ses "ennemis de l'intérieur"

Des précautions censées mieux permettre de détecter les signes de la radicalisation au sein de la population, à en croire le chef de l'État. En effet, jeudi 3 octobre, Mickaël Harpon, un informaticien radicalisé travaillant à la direction du renseignement de la préfecture de police de Paris, a fait quatre victimes parmi les forces de l'ordre, lors d'une attaque au couteau. Ce dernier avait pourtant fait l'objet d'alertes de ses collègues de travail, notamment lorsqu'il avait approuvé devant eux l'attentat contre Charlie Hebdo. Mais aucun signalement n'avait été inscrit dans son dossier administratif, a affirmé dimanche le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner.

Le Real Madrid en pole position pour Donny van de Beek (Ajax Amsterdam)

  Le Real Madrid en pole position pour Donny van de Beek (Ajax Amsterdam) Le Real Madrid est le mieux placé pour récupérer Donny van de Beek l’été prochain, d’après le Daily Mirror. Les Merengue ne sont pas effrayés à aligner la somme supérieure à 100 millions d’euros réclamée par l’Ajax Amsterdam, au contraire de Manchester United. © Panoramic donny van de beek Le Real Madrid est le mieux placé pour récupérer Donny van de Beek l’été prochain, d’après le Daily Mirror. Les Merengue ne sont pas effrayés à aligner la somme supérieure à 100 millions d’euros réclamée par l’Ajax Amsterdam, au c Le temps des regrets pour Manchester United.

Risque de dénonciation à tort et à travers

Cet appel à la "vigilance" de tous les Français ne convainc en tout cas pas Sebastian Roché, directeur de recherche au CNRS, spécialiste des questions de sécurité et de police. "Ce discours d'Emmanuel Macron est très surprenant. La radicalisation est un concept bien trop délicat à définir pour demander aux citoyens d'y faire attention", souligne-t-il, contacté par nos soins. Pour le chercheur, il existe en effet un risque majeur de sur-interprétation au sein de la population. "Les citoyens ne sauraient pas quoi regarder, ils n'ont pas les compétences pour le faire. Si quelqu'un ne se rase pas la barbe ou ne salue pas une femme, il pourrait faire l'objet d'un signalement ?", s'interroge-t-il.

LIRE AUSSI>> "Allah m'a envoyé un signe. Protège les enfants" : les derniers mots de Mickaël Harpon

Pour autant, pas vraiment de nouveauté dans cette volonté d'associer tout un chacun à la lutte contre le terrorisme. C'était déjà le sens du plan national de prévention de la radicalisation rendu en 2018, qui prévoyait d'inclure dans "le maillage de détection" des acteurs comme les clubs de sport ou les entreprises. Une mise à contribution du citoyen déjà affirmée deux ans plus tôt, dans l'édition 2016 du plan Vigipirate, qui indiquait que "par son comportement responsable, tout citoyen contribue à la vigilance, à la prévention et à la protection de la collectivité contre les menaces terroristes."

Brigitte Macron mince : son secret enfin révélé... et vous allez être surpris !

  Brigitte Macron mince : son secret enfin révélé... et vous allez être surpris ! Brigitte Macron aime faire attention à sa ligne. Loin d’adopter les régimes extravagants dont raffolent les stars, son secret mineur est à portée de tou.te.s. © Brigitte Macron : le cadeau osé de ses anciens élèves... le président n'a pas du apprécier ! Brigitte Macron mince : son secret enfin révélé... et vous allez être surpris ! Une taille de guêpe et les plus “belles jambes de Paris”, disait Karl Lagerfeld pour parler de Brigitte Macron. À chacune de ses apparitions, la première dame se fait remarquer pour ses looks irréprochables, mais aussi sa ligne.

Au bout du compte, le risque principal d'un appel à contribution de tous les citoyens est celui d'un engorgement des forces de l'ordre, selon Sebastian Roché. Une crainte en partie partagée par Philippe Capon, le secrétaire général du syndicat UNSA police. "Si les gens ne sont pas informés sur les signes de la radicalisation, ils risquent forcément de signaler n'importe quoi. Et ce faisant, ils pourraient noyer les services de police et de gendarmerie sous des signalements injustifiés", fait-il valoir auprès de L'Express.

"Pour éviter ce danger, il faut expliquer aux gens en quoi consiste la radicalisation", insiste-t-il. À ce titre, le site stop-djihadisme.gouv.fr rassemble de la documentation sur le sujet, en plus de donner la possibilité de faire des signalements ou de joindre son numéro vert (0 800 005 696).

Signalements automatiques dans la police

Au sein de la police aussi, le ministère de l'Intérieur entend muscler la prise en compte des avertissements pour radicalisation. Christophe Castaner a ainsi fait part lundi de sa volonté que "toute alerte fasse désormais l'objet d'un signalement automatique", même si pour l'instant aucune circulaire du ministère n'a été notifiée aux agents, indique une source à L'Express.

Attaque à la préfecture de police de Paris : « Sept minutes ont suffi à arracher la vie à quatre des vôtres »

  Attaque à la préfecture de police de Paris : « Sept minutes ont suffi à arracher la vie à quatre des vôtres » Une cérémonie en hommage aux quatre fonctionnaires de la préfecture de police tués par un de leur collègue radicalisé a eu lieu ce mardi matin. © Une cérémonie en hommage aux quatre fonctionnaires de la préfecture de police tués par un de leur co... Emmanuel Macron se recueillant devant les cercueils des quatre victimes de l'attaque de la préfecture.

En cause, l'imbroglio autour du dossier vierge de Mikaël Harpon. Si deux fonctionnaires et un major de police avaient bien abordé les propos de l'assaillant - justifiant l'attentat de Charlie Hebdo - le signalement n'avait pas été formalisé.

LIRE AUSSI>> Mickaël Harpon, cet agent administratif qui s'intéressait à Daech

Mais pour Philippe Capon, le signalement automatique ne réglera pas tous les problèmes. "Certains collègues ont peur d'être mis en cause à la suite de leur signalement, ou que la personne signalée en soit informée, ce qui complique considérablement les relations au sein d'un service", relève-t-il.

Pour le syndicaliste, il faut avant tout garantir l'anonymat en cas d'alerte. "Il faut qu'un organisme enquête en interne, mais sans éveiller de soupçons", propose-t-il. "Si à l'issue des investigations on se rend compte qu'il n'y a rien, on classe l'affaire. Et dans le cas contraire, on prend les mesures qui s'imposent."

Pour le chercheur Sebastian Roché, la réponse de l'exécutif a en fait davantage une portée symbolique post-attentat. "Ce n'est pas de la politique policière, je pense que c'est de la politique tout court", glisse-t-il. "C'est un discours moral face à un choc moral, pas un discours technique."

Edito. La chasse au voile est rouverte .
Emmanuel Macron a appelé à la surveillance mutuelle face à la radicalisation islamiste mais n’a pas fourni le mode d’emploi, ouvrant la voie à tous les dérapages.A la décharge du ministre, le président a lancé cette idée de « société de vigilance » sans en donner le mode d’emploi.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 4
C'est intéressant!