France: Manifestation de soutien à Mickaël Harpon : son organisateur placé en garde à vue - - PressFrom - France
  •   
  •   

France Manifestation de soutien à Mickaël Harpon : son organisateur placé en garde à vue

00:30  10 octobre  2019
00:30  10 octobre  2019 Source:   lexpress.fr

Tuerie de la préfecture : une clé USB retrouvée chez Mickaël Harpon

  Tuerie de la préfecture : une clé USB retrouvée chez Mickaël Harpon La clé contient des vidéos de propagande de Daech mais aussi les coordonnées de plusieurs collègues.Cette clé contenait de nombreuses vidéos de propagande de Daech mais aussi des coordonnées et des données sur plusieurs dizaines de ses collègues qui travaillaient à la préfecture de police. Les enquêteurs de la brigade criminelle et de la DGSI tentent de savoir s’il avait l’intention de les communiquer à d’en faire usage.

L' organisateur du rassemblement jugé en soutien à Mickaël Harpon a été placé en garde à vue pour "menaces et outrages", selon nos informations.

La manifestation prévue à Gonesse en soutien à l'assassin de la préfecture de police est une Quel moyen logistique et financier sont mis en place pour l'intégration des personnes en situation de Pour Hadama Traoré, Mickaël Harpon «était une crème» qui était «brimé dans son travail», du fait de son

Hadama Traoré a notamment été arrêté pour "menaces et actes d'intimidation sur une personne exerçant une fonction publique ou d'utilité collective".

Hadama Traoré souhaitait organiser une manifestation de soutien à l'auteur de l'attaque de la préfecture de police de Paris, le 3 octobre dernier, ayant fait quatre morts. © afp.com/BERTRAND GUAY Hadama Traoré souhaitait organiser une manifestation de soutien à l'auteur de l'attaque de la préfecture de police de Paris, le 3 octobre dernier, ayant fait quatre morts.

La manifestation de soutien à Mickaël Harpon n'a pas eu lieu, et son organisateur est désormais placé en garde à vue. Hadama Traoré a été arrêté ce mercredi en Seine-Saint-Denis, où il réside, pour "menaces et actes d'intimidation sur une personne exerçant une fonction publique ou d'utilité collective, menaces de crime contre les personnes et outrage", indique BFMTV. La sûreté territoriale de Seine-Saint-Denis a été chargée de l'enquête et des perquisitions ont eu lieu au domicile d'Hadama Traoré, à Aulnay-sous-Bois, précise BFMTV.

Tuerie de la préfecture de police : le rassemblement en soutien à l'assaillant sera interdit

  Tuerie de la préfecture de police : le rassemblement en soutien à l'assaillant sera interdit Christophe Castaner a également annoncé son intention d'alerter la justice à la suite de propos tenus par l'organisateur de l'événement.Christophe Castaner a également annoncé son intention d'alerter la justice à la suite de propos tenus par l'organisateur de l'événement. "J'ai demandé à ce que les propos odieux tenus par son organisateur soient dénoncés au procureur de la République, sur le fondement de l'article 40 du code de procédure pénale", a complété le ministre, toujours sur le réseau social.

Manif. de soutien à Mickaël Harpon : «des propos de nature à allumer la mèche pour que tout s’embrase». «Les victimes seraient légitimement en droit d’entamer une action contre les organisateurs [ de la manifestation , ndlr] parce qu’un tel soutien pour un criminel est une atteinte

L' organisateur de cet événement, qui était prévu jeudi 10 octobre 219 à Gonesse, conteste l'aspect terroriste de l'attaque et assure que le tueur était Le ministre de l’Intérieur a réagi à l’annonce d’une manifestation en soutien à Mickaël Harpon , le fonctionnaire de la préfecture de police de Paris qui

Ce dernier souhaitait organiser un rassemblement ce mercredi à Gonesse, dans le Val d'Oise, en l'honneur de Mickaël Harpon, l'auteur de la tuerie ayant fait quatre victimes à la préfecture de police de Paris, le 3 octobre dernier.

"Propos odieux"

Ce rassemblement a été interdit, a annoncé ce mercredi matin le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, demandant également "à ce que les propos odieux tenus par son organisateur soient dénoncés au procureur de la République".

Hadama Traoré, qui s'était autoproclamé "candidat des banlieues" lors des élections européennes, appelait dans une vidéo postée sur Facebook à une "mobilisation devant la mairie de Gonesse", dans la ville ou résidait l'auteur de la tuerie, affirmant que ce dernier "n'était pas un extrémiste religieux mais un Aulnaysien du 93". Selon lui, l'ancien informaticien de la direction du renseignement de la préfecture de police de Paris (DRPP) était discriminé à cause de son handicap lié à la surdité. "C'est tout ce contexte qui explique pourquoi il a craqué", estimait Hadama Traoré dans sa vidéo, tout en qualifiant les agissements de l'assaillant d'actes "irréparables, atroces et indéfendables".

Attentat à la préfecture de Paris : les cinq gardes à vue se concluent sans poursuites .
Lundi, cinq personnes avaient été placées en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur la tuerie à la préfecture de police de Paris. Elles ont toutes été libérés sans charge mercredi. Les cinq personnes placées en garde à vue lundi dans l'enquête sur la tuerie à la préfecture de police de Paris ont toutes été remises en liberté sans charges retenues contre elles, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.Deux d'entre elles avaient été libérées dès mardi soir, dont un imam fiché pour radicalisation qui officiait dans une salle de prière de Gonesse (Val-d'Oise) fréquentée par le tueur.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!