France: Nord : le RAID interpelle un homme soupçonné de radicalisation islamiste - - PressFrom - France
  •   
  •   

France Nord : le RAID interpelle un homme soupçonné de radicalisation islamiste

00:25  11 octobre  2019
00:25  11 octobre  2019 Source:   lexpress.fr

Attaque de la préfecture : "Notre lâcheté à ne pas réagir est maintenant payée cash"

  Attaque de la préfecture : Invité lundi d'Europe 1, l'ancien patron du Raid estime que les "services de renseignements doivent être protégés de manière spécifique", quatre jours après l'attaque de la préfecture de police de Paris. Face au profil inédit de Mickaël Harpon, l'auteur de l'attaque à la préfecture de Police de Paris dans laquelle quatre fonctionnaires de police ont été tués, la polémique enfle concernant le mauvais suivi des signes de radicalisation religieuse repérés chez cet informaticien de 45 ans.

Quelques dizaines de policiers et de gendarmes, soupçonnés de radicalisation islamiste , sont placés sous surveillance. L'inspection du téléphone de l'un des hommes arrêtés pour avoir fomenté un attentat contre l'Élysée montre que l'ex-chef d'État faisait également partie des cibles.

Un homme soupçonné de radicalisation s’en est pris à deux policiers ce jeudi matin à La Réunion. Les eux agents ont été légèrement blessés. « L'intervention du groupe d'intervention de la police nationale (GIPN) a eu lieu vers 06 h 00.

Selon des sources proches du dossier, l'homme souhaitait s'en prendre à un magistrat belge avec lequel il avait eu maille à partir.

Le RAID a interpellé un homme à Tourcoing (Nord), soupçonné de radicalisation islamiste. © REUTERS/Benoit Tessier Le RAID a interpellé un homme à Tourcoing (Nord), soupçonné de radicalisation islamiste.

La Police judiciaire de Lille, appuyée par les forces du RAID, est intervenue ce jeudi matin à Tourcoing, dans le nord de la France, chez un homme qui a été placé en garde à vue, a-t-on appris auprès du parquet et d'une source proche du dossier.

Pécresse souhaite que la radicalisation puisse être motif de licenciement

  Pécresse souhaite que la radicalisation puisse être motif de licenciement Après l'attaque à la préfecture de police de Paris, la présidente de la région Ile-de-France souhaite que la radicalisation soit considérée comme une "incompatibilité professionnelle" susceptible de déclencher un licenciement. La présidente du mouvement Libres! a estimé sur Europe 1 que face à cette "radicalisation islamiste qui nous défie, il va falloir trouver la solution juridique qui nous permette, sans porter atteinte aux droits de l'homme et aux libertés qui nous sont chers, de régler ce problème et de le combattre pied à pied". Pour elle, le fait d'être "un radicalisé islamiste (...

A Paris, la police a interpellé jeudi un homme retranché pendant une heure à son domicile dans le IVe arrondissement de la capitale. L'individu est connu des forces de l'ordre françaises : il fait l'objet d'une fiche S pour " radicalisation islamiste " auprès des services de renseignement et était

Une vingtaine de gendarmes sont surveillés pour leur radicalisation islamiste ou d’extrême-droite et ce nombre est en augmentation, selon le directeur général de la Gendarmerie nationale.

LIRE AUSSI>> Enfin des femmes tireurs d'élite au RAID

Cet homme, né en 1984 et déjà connu des services de police, a fait l'objet d'une dénonciation évoquant un converti à l'islam radicalisé qui souhaitait s'en prendre à un magistrat belge avec lequel il avait eu maille à partir, a indiqué une source proche du dossier.

Garde à vue

À son domicile, une quantité importante de poudre, des cartouches et d'autres éléments pouvant entrer dans la composition d'un engin explosif a été retrouvée, a ajouté cette source. L'homme a été placé en garde à vue, et le parquet de Lille est saisi de l'enquête. La police judiciaire n'a pas souhaité réagir dans l'immédiat.

Radicalisation dans la gendarmerie: une vingtaine de personnes écartées .
"Une vingtaine de personnes ont été écartées" depuis 2013 des rangs de la gendarmerie pour signes de radicalisation et une "quinzaine" sont surveillées", a annoncé lundi le directeur général de la gendarmerie nationale.L'attentat à la préfecture de police de Paris survenu début octobre, au cours duquel l'informaticien de la direction du renseignement (DRPP) Mickaël Harpon a tué quatre collègues avant d'être abattu, a relancé les inquiétudes concernant la lutte complexe contre la radicalisation islamiste au sein des forces de l'ordre.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 3
C'est intéressant!