France: Martinique : Un policier soupçonné d’avoir dressé de faux PV placé en détention - - PressFrom - France
  •   
  •   

France Martinique : Un policier soupçonné d’avoir dressé de faux PV placé en détention

16:25  11 octobre  2019
16:25  11 octobre  2019 Source:   20minutes.fr

Miss France 2020 : qui est Ambre Bozza, Miss Martinique 2019 ?

  Miss France 2020 : qui est Ambre Bozza, Miss Martinique 2019 ? Ambre Bozza a été élue vendredi 4 octobre Miss Martinique 2019. © DR Ambre Bozza a été élue vendredi 4 Miss Martinique 2019 a un nom ! Ambre Bozza, 21 ans, a été choisie vendredi soir parmi dix candidates pour représenter le département français à l'élection nationale, qui se déroulera le 14 décembre prochain à Marseille. L'heureuse élue, originaire de Sainte-Luce, est étudiante en deuxième année d'école des arts et souhaite devenir artiste plasticienne.

Un policier de la BAC de Fort de France, a été mis examen pour faux en écritures publiques et violation du secret L'agent de police âgé de 43 ans est soupçonné , après une enquête de plusieurs mois de la police des polices en Martinique , d ' avoir dressé de faux procès verbaux de contravention.

Une enquête a été ouverte à la suite de ce vol. Les soupçons se sont alors vite tournés vers cette même policière qui a finalement été interpellée le 5 février Puis le juge des libertés et de la détention a exigé le placement en détention de la fonctionnaire, tout comme trois de ses complices, comme le

Ce policier de 43 ans a été mis en examen pour faux en écritures publiques et violation du secret professionnel

Un policier a été placé en détention en Martinique. (Illustration) © Caroline Girardon Un policier a été placé en détention en Martinique. (Illustration) ENQUETE - Ce policier de 43 ans a été mis en examen pour faux en écritures publiques et violation du secret professionnel

Il est soupçonné d’avoir dressé de faux procès-verbaux de contravention. Un policier de la BAC de Fort de France (Martinique), a été mis examen pour faux en écritures publiques et violation du secret professionnel et placé en détention provisoire, a indiqué une source judiciaire ce jeudi.

Finistère : L'homme soupçonné d’avoir étranglé sa femme mis en examen et écroué

  Finistère : L'homme soupçonné d’avoir étranglé sa femme mis en examen et écroué Un trentenaire a été mis en examen ce lundi pour meurtre aggravé © M.Libert / 20 Minutes Le sort de ces jeunes est entre les mains de la justice (illustration). FEMINICIDE - Un trentenaire a été mis en examen ce lundi pour meurtre aggravé Il avait été placé en garde à vue dimanche. Un homme âgé de 36 ans a été mis en examen , a-t-on appris auprès du parquet de Brest. Le trentenaire est soupçonné d'avoir tué sa femme dans la nuit de samedi à dimanche au domicile familial près de Morlaix ( Finistère).

Un policier soupçonné d ' avoir mis le feu mi-février à son véhicule personnel dans l'Oise, au moment des violences urbaines suivant l'interpellation du jeune Théo, a été placé en garde à vue hier "Ce policier , qui avait déposé plainte ensuite, devrait être entendu dans la journée par les gendarmes"

Le policier a été interpellé à Orleix dans les Hautes-Pyrénées, au domicile de son père où il passait quelques jours de vacances. Retrouvez-nous sur : Notre

Des automobilistes qui se sont présentés comme des victimes des procédures du policier mis en cause, avaient saisi la justice après avoir contesté les infractions.

Un conflit avec l’un de ses supérieurs ?

L’agent de police âgé de 43 ans, a été arrêté après une enquête de plusieurs mois menée par la police des polices.

Selon Me Georges Emmanuel Germany, l’avocat du prévenu, « on s’en prend à [son] client parce qu’il a refusé de couvrir un faux rédigé par l’un de ses supérieurs ». Il souligne aussi que le suspect, qui « a toujours été bien noté », « a eu l’occasion de communiquer ses codes aux adjoints de sécurité qui l’accompagnaient sur le terrain ».

Angers : mis en examen pour viol, un policier incarcéré .
La chambre de l’instruction de la cour d’appel d’Angers a ordonné mercredi le placement en détention provisoire d’un gardien de la paix de 50 ans soupçonné de viol. Le policier avait été mis en examen le 12 septembre par un juge d’instruction, pour viol, harcèlement et agressions sexuelles. Le juge des libertés et de la détention avait ordonné son placement sous contrôle judiciaire, contre l’avis du parquet, qui avait requis son incarcération. Mais les magistrats de la cour d’appel ont décidé mercredi d’infirmer la décision du juge des libertés et de la détention. Le policier a donc été placé en détention provisoire.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 4
C'est intéressant!