France: L'homme affirmant avoir été blessé par un CRS est bien un pompier - - PressFrom - France
  •   
  •   

France L'homme affirmant avoir été blessé par un CRS est bien un pompier

22:25  16 octobre  2019
22:25  16 octobre  2019 Source:   20minutes.fr

Indonésie: le ministre à la Sécurité blessé dans une attaque attribuée à un islamiste

  Indonésie: le ministre à la Sécurité blessé dans une attaque attribuée à un islamiste Le ministre indonésien à la Sécurité Wiranto a été blessé dans une attaque à l'arme blanche par un homme "exposé au radicalisme de l'Etat islamique" jeudi dans la région de Banten.L'attaque s'est produite alors que le responsable sortait de son véhicule à Pandeglang, à l'ouest de l'île de Java. Les attaquants ont été précipités sur le sol par des policiers après l'attaque, selon des images diffusés par les chaînes de télévision.

Un homme a été filmé mardi pendant la manifestation des pompiers à Paris. Il se montrait virulent envers les forces de l'ordre, affirmant avoir été blessé. Il est pompier dans l'Essonne

Le coup de gueule de ce pompier professionnel est devenu viral mercredi. © Capture d'écran Facebook Le coup de gueule de ce pompier professionnel est devenu viral mercredi. FAKE OFF - Un homme a été filmé mardi pendant la manifestation des pompiers à Paris. Il se montrait virulent envers les forces de l'ordre, affirmant avoir été blessé. Il est pompier dans l'Essonne

« Le pantalon, il a explosé, il m’a tiré dessus à bout portant. » Ce coup de gueule d’un homme est devenu viral ce jeudi sur les réseaux sociaux. L’homme explique être pompier « depuis onze ans » et se montre virulent envers les forces de l’ordre et Emmanuel Macron, en montrant une marque rouge sur sa cuisse causée par un « CRS ». Il annonce aussi vouloir quitter son métier.

États-Unis: la Californie de nouveau touchée par de violents incendies

  États-Unis: la Californie de nouveau touchée par de violents incendies Au moins deux personnes ont été tuées et des milliers de familles ont été évacuées en Californie suite à de violents incendies. Les pompiers tentent toujours de maîtriser les feux. Avec notre correspondante aux États-Unis, Loubna Anaki C’est un travail délicat, rendu difficile par les vents violents qui soufflent sur le sud de la Californie depuis jeudi 10 octobre. Les flammes se propagent à une grande vitesse dans une végétation sèche propice à l’embrasement.Les images diffusées sur les télévisions américaines montrent parfois des flammes géantes gagnant en puissance et partant dans tous les sens.

Plusieurs internautes ont mis en doute l’identité de l’homme, notamment sa qualité de pompier, et l’authenticité de sa blessure.

La vidéo a été tournée à Paris pendant la manifestation qui a rassemblé entre 7.000 et 10.000 pompiers mardi, selon les syndicats. Les pompiers étaient venus crier leur « colère » face à leurs conditions de travail. La manifestation a été émaillée d’incidents alors qu’elle touchait à sa fin.

FAKE OFF

Contactés par 20 Minutes, le service départemental d’incendie et de secours de l’Essonne (Sdis 91) ainsi que des syndicats de pompiers professionnels confirment que l’homme dans la vidéo est un pompier-professionnel de l’Essonne. Selon nos informations, il doit être convoqué par sa hiérarchie. Dans la vidéo, il porte un autocollant CGT sur son torse, mais il n’est pas adhérent de ce syndicat, précise la CGT de l’Essonne auprès de 20 Minutes.

Effectifs de policiers, rémunération des pompiers... « 20 Minutes » a vérifié les affirmations de Christophe Castaner sur France 2

  Effectifs de policiers, rémunération des pompiers... « 20 Minutes » a vérifié les affirmations de Christophe Castaner sur France 2 Le ministre de l'Intérieur était invité de « Vous avez la parole » sur France 2 jeudi soir. « 20 Minutes » a vérifié les déclarations du ministre © Jacques Witt/SIPA Christophe Castaner était invité de « Vous avez la parole » sur France 2 jeudi soir. FAKE OFF - Le ministre de l'Intérieur était invité de « Vous avez la parole » sur France 2 jeudi soir. « 20 Minutes » a vérifi Effectifs de policiers, rémunération des pompiers, port du voile… Christophe Castaner est revenu sur ces sujets ce jeudi sur France 2, dans l’émission Vous avez la parole.

Dans un communiqué, le Sdis de l’Essonne « condamne fermement ces faits et débordements contraires à l’image du service public et aux valeurs des sapeurs-pompiers » et précise que « des enquêtes de police sont en cours ».

Le Sdis ne confirme ni n’infirme la blessure

L’homme a-t-il été blessé, comme il l’affirme ? Selon une medic jointe par 20 Minutes, habituée à intervenir dans des manifestations, la blessure ressemble à celle que pourrait infliger un LBD. Le Sdis indique ne pas être en mesure de confirmer ni d’infirmer la réalité de la blessure.

Joint par LCI, le pompier confie avoir voulu aider un pompier tombé à terre, avant d’affirmer avoir été visé par les forces de l’ordre alors qu’il se trouvait place de la Nation.

Vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info, une photo ou une vidéo ? Remplissez le formulaire ci-dessous ou écrivez-nous sur Twitter : https://twitter.com/20minFakeOff

Gilets jaunes : 500 manifestants et 11 interpellations à Clermont-Ferrand

  Gilets jaunes : 500 manifestants et 11 interpellations à Clermont-Ferrand L'acte 49, dont la "capitale" était Clermont-Ferrand, a rendu hommage aux pompiers. © PHOTOPQR/LA MONTAGNE/MAXPPP Manifestation des gilets jaunes à Clermont-Ferrand le 15 novembre 2018 Les gilets jaunes ont célébré ce samedi leur 49e acte en affichant leur solidarité avec les pompiers. Quelques centaines de manifestants - 500 personnes au plus fort de la manifestation, selon la préfecture - ont manifesté à Clermont-Ferrand, choisie comme "capitale nationale" pour l'occasion.

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les fausses nouvelles. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.

Heurts avec la police à Mantes-la-Jolie : les jeunes "étaient là pour en découdre" .
Des affrontements ont éclaté jeudi soir à Mantes-la-Jolie entre des policiers et une centaine de jeunes. Au micro d'Europe 1, Ludovic Kauffman, directeur départemental de la sécurité publique des Yvelines, se dit frappé "par la soudaineté et la violence" des incidents."Ce qui nous a frappé, c'est le nombre de jeunes, et la soudaineté et la violence de cet événement", explique-t-il, affirmant qu'il n'y a eu "aucun signe précurseur". "C'est arrivé extrêmement soudainement, c'était une action complètement imprévisible", dit-il encore.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 14
C'est intéressant!