France: La femme voilée prise à partie par un élu RN va porter plainte - - PressFrom - France
  •   
  •   

France La femme voilée prise à partie par un élu RN va porter plainte

00:30  17 octobre  2019
00:30  17 octobre  2019 Source:   lexpress.fr

Une femme voilée prise à partie par un élu RN à un Conseil régional

  Une femme voilée prise à partie par un élu RN à un Conseil régional Au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté vendredi, un élu Rassemblement national a pris à partie une femme voilée dans le public. L'incident, filmé, a été vu plus d'un million de fois samedi.Dans cette vidéo, mise en ligne vendredi après-midi par le président du groupe RN à l'assemblée régionale Julien Odoul, ce dernier demande à ce qu'une femme voilée présente dans le public, accompagnatrice d'un groupe d'enfants venu de Belfort assister à l'assemblée plénière, retire son voile.

Deux plaintes vont être déposées par la femme voilée prise à partie par un élu RN lors d’une sortie scolaire. La première pour "violences Une deuxième plainte doit être déposée vendredi au tribunal de Paris, cette fois pour "provocation publique à la haine raciale par des élus ", ajoute le communiqué.

Prise à partie par un élu régional RN au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, la femme voilée va déposer Dans la soirée, BFMTV a révélé que Fatima E. allait déposer deux plaintes . « Il s'agit d'une plainte contre le député pour violences commises en réunion par personnes dépositaires

Les deux plaintes, pour "violences en réunion" et "incitation à la haine", visent Julien Odoul et une autre élue du RN qui l'avait interpellée lors d'un conseil régional.

Capture d'écran de France 3 lors de la diffusion du conseil régional, vendredi 11 octobre © FRANCE 3 Capture d'écran de France 3 lors de la diffusion du conseil régional, vendredi 11 octobre

Fatima E., la femme voilée prise à partie lors d'un conseil régional en Bourgogne-Franche-Comté vendredi dernier par Julien Odoul, un élu régional du Rassemblement national, va porter plainte pour "violences en réunion" et "incitation à la haine", annonce mercredi soir son avocate à franceinfo.

LIRE AUSSI>> Macron appelle à être "intraitable avec le communautarisme" sans stigmatiser les musulmans

Mère voilée prise à partie : Ndiaye et Blanquer condamnent l'élu RN

  Mère voilée prise à partie : Ndiaye et Blanquer condamnent l'élu RN Sibeth Ndiaye et Jean-Michel Blanquer ont condamné dimanche l'attitude de Julien Odoul, l'élu RN qui avait pris à partie vendredi au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants. Une altercation dont la vidéo est devenue virale. [RT]Au nom de nos principes républicains et laïcs, j’ai demandé à @MarieGuiteDufay de faire enlever le voile islamique d’une accompagnatrice scolaire présente dans l’hémicycle. Après l’assassinat de nos 4 policiers, nous ne pouvons pas tolérer cette provocation communautariste pic.twitter.

La femme prise à partie vendredi par Julien Odoul, élu du Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, parce qu'elle était voilée , s'est exprimée mardi auprès du Collectif contre l'islamophobie en France, qui a publié l'entretien sur son site.

Où est la parole publique de premier niveau, celle de nos élus , des partis politiques, celle des ministres, celle du président de la République pour refuser l’inacceptable ?", poursuivent-ils. "Ne nous y trompons donc pas. L’extrême droite a fait de la haine contre les musulmans un outil majeur de sa

Une première plainte contre Julien Odoul et une autre élue RN pour "violences en réunion par personnes dépositaires de l'autorité publique sur mineur et majeur à caractère raciales" doit être déposée mercredi, indique Me Sana Ben Hadj Younes. Une seconde plainte pour "incitation à la haine", toujours contre les deux élus, sera déposée dans les prochains jours auprès du parquet de Paris.

"Ils ont détruit ma vie"

Vendredi, Julien Odoul, membre du bureau national du RN et président du groupe RN à l'assemblée régionale, avait demandé à ce que cette mère d'élève musulmane, qui accompagnait son fils de CM2 et ses camarades de classe au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, retire son voile. Les élus du RN avaient ensuite quitté la salle, avant de dénoncer une "provocation islamiste".

Port du voile en sortie scolaire : La mère prise à partie au conseil régional porte plainte

  Port du voile en sortie scolaire : La mère prise à partie au conseil régional porte plainte La mère voilée prise à partie vendredi par un élu RN lors d'une sortie scolaire au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a décidé de porter plainte à Dijon et à Paris © JEFF PACHOUD / AFP Port du voile en sortie scolaire: La mère prise à partie au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté porte plainte LAICITE - La mère voilée prise à partie vendredi par un élu RN lors d'une sortie scolaire au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a décidé de por C’est ce moment qui a déclenché une nouvelle polémique sur le port du voile en France.

La femme prise à partie vendredi par Julien Odoul, élu du Rassemblement national au conseil régional de "Une opinion négative de ce qu’on appelle la République". La jeune femme évoque aussi sa rencontre J’ai senti un rejet que je n’avais pas senti avant. Et cela va avoir des conséquences."

Vendredi, une mère de famille voilée a été violemment prise à partie par des élus RN au cours de l'assemblée plénière du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. Le président du groupe RN , Julien Odoul, a pris à partie une mère voilée accompagnant une classe de CM2, au cours de

À l'extérieur de la salle, une élue RN avait interpellé vivement Fatima E. dans le couloir : "Vous allez voir, on va gagner. Les Russes vont arriver !", lui a-t-elle lancé, selon une conseillère régionale de Bourgogne-Franche-Comté qui a raconté au Mondecet échange "très agressif".

LIRE AUSSI>> Voile, les raisons de l'émotion

Depuis cet épisode, filmé et visionné des centaines de milliers de fois, la polémique n'a cessé d'enfler, malgré la tentative du Premier ministre Édouard Philippe de clore le débat. Mercredi, la mère s'est confiée au Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF), assurant que cet épisode avait "détruit sa vie".

Marine Le Pen taxe de "militante" la mère voilée prise à partie à Besançon .
La présidente du RN estime que la mère de famille est membre du Collectif contre l'islamophobie en France, une association qui "défend une vision radicale de l'islam".

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 19
C'est intéressant!