France: Transfert des djihadistes français en Irak : "Le gouvernement a raison", estime Marine Le Pen - - PressFrom - France
  •   
  •   

France Transfert des djihadistes français en Irak : "Le gouvernement a raison", estime Marine Le Pen

10:25  17 octobre  2019
10:25  17 octobre  2019 Source:   europe1.fr

L’ayatollah Ali Sistani condamne la répression violente des manifestants en Irak

  L’ayatollah Ali Sistani condamne la répression violente des manifestants en Irak Après une semaine de violentes manifestations en Irak, la plus haute autorité chiite du pays l’ayatollah Ali Sistani a violemment critiqué le gouvernement irakien dans sa gestion de la contestation lors de son prêche du vendredi 11 octobre. Avec notre correspondante à Bagdad, Lucile Wassermann L’ayatollah Ali Sistani donne deux semaines au gouvernement irakien pour faire la lumière sur les violences qui ont secoué l’Irak au début du mois d'octobre. Comme lors de chaque événement dans le pays, le prêche hebdomadaire de ce chef religieux est toujours très attendu et scruté par les Irakiens.

Les Français s'opposent même à ce que leurs enfants reviennent. Pas moins de 82 % des personnes interrogées en France approuvent le jugement des djihadistes français en Irak . Dans ces deux «familles» politiques, 89 % des sondés estiment que le gouvernement a raison de laisser

Les Français financent largement la SNCF, ses régimes de retraites, son désendettement, ses investissements. 11h - " Le gouvernement a raison de ne pas paniquer", estime Thierry Mandon. "Sur le fond, il y a sûrement des craintes. Il faut l'assurance que la réforme mise en oeuvre à la

Au micro d'Europe 1, la présidente du Rassemblement national a réclamé jeudi la déchéance de nationalité pour les Français partis combattre en Syrie dans les rangs du groupe Etat islamique. © Fournis par Lagardère News Au micro d'Europe 1, la présidente du Rassemblement national a réclamé jeudi la déchéance de nationalité pour les Français partis combattre en Syrie dans les rangs du groupe Etat islamique.

Alors que l’offensive turque dans le nord de la Syrie laisse craindre une libération massive des djihadistes capturés par les Kurdes, Paris continue de refuser le rapatriement des djihadistes français, optant plutôt pour un transfert en Irak et un traitement par la justice locale. "Le gouvernement a raison", a estimé jeudi au micro de Sonia Mabrouk, sur Europe 1, Marine Le Pen.

"Il devrait aller plus loin et prendre une décision telle que celle prise par le Danemark. À savoir : déchoir de leur nationalité par décret administratif tous ceux qui sont partis combattre en Syrie", poursuit la présidente du Rassemblement national. À ces yeux, une telle mesure "éviterait toute problématique pour le futur de voir revenir ces gens qui sont des bombes à retardement."

Syrie : plus de 100 combattants appartenant à Daech se sont échappés .
"Nous ne savons pas où ils se trouvent", a ajouté James Jeffrey, émissaire américain pour la Syrie devant la commission des Affaires étrangères. © afp.com/Ozan KOSE De la fumée au-dessus de la ville syrienne de Ras al-Ain, lors de l'offensive des forces turques, le 18 octobre 2019. Ils se sont évaporés dans la nature. Plus de 100 prisonniers du groupe État islamique (EI) se sont échappés en Syrie depuis l'offensive turque contre les Kurdes dans le nord du pays, a indiqué ce mercredi un haut responsable américain.LIRE AUSSI>> Camps, nombre, évasions...

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 2
C'est intéressant!