•   
  •   

France Municipales : "Paris en commun", plateforme proche d'Hidalgo, présente ses têtes de liste

22:20  17 octobre  2019
22:20  17 octobre  2019 Source:   parismatch.com

Municipales 2020 à Paris : Quelle est la stratégie d’Anne Hidalgo ?

  Municipales 2020 à Paris : Quelle est la stratégie d’Anne Hidalgo ? Anne Hidalgo ne devrait pas annoncer sa candidature à sa succession avant « décembre, janvier », mais ses proches, soutiens et militants s’activent comme jamais © KAMIL ZIHNIOGLU / Sipa pour 20 Minutes La maire de Paris, Anne Hidalgo, dans son bureau le 24 juin 2019. POLITIQUE - Anne Hidalgo ne devrait pas annoncer sa candidature à sa succession avant « décembre, janvier », mais ses proches, soutiens et mil Le camp d’Anne Hidalgo s’active. A cinq mois des élections municipales, le plan de bataille se structure du côté de la maire sortante.

  Municipales : © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Sept maires sortants, trois adjoints d'Anne Hidalgo et quelques figures de la société civile: "Paris en commun", plateforme citoyenne proche de la maire sortante, a présenté ses 13 premières têtes de liste pour les municipales de mars 2020.

Déjà soutenus par le Parti socialiste (PS), les maires d'arrondissements sortants Ariel Weil (maire sortant du IVe, candidat pour Paris-Centre), Alexandra Cordebard (Xe), François Vauglin (XIe), Eric Lejoindre (XVIIIe) et François Dagnaud (XIXe) reçoivent le soutien de la plateforme. "Paris en commun" soutient en outre deux autres maires sortants, Jérôme Coumet (XIIIe arrondissement) et Carine Petit (XIVe), que le PS ne pouvait nommer, tous deux ayant quitté la maison socialiste en 2017. Carine Petit, proche de l'ancien député Pascal Cherki, a rejoint Génération.s, le parti fondé par Benoît Hamon.

Municipales 2020 à Paris : Faut-il être « parisien » pour être élu à la mairie ?

  Municipales 2020 à Paris : Faut-il être « parisien » pour être élu à la mairie ? A moins de six mois des élections municipales, de nombreux candidats à la mairie de Paris mettent en avant leurs racines parisiennes et leurs attachements à la capitale © Clément Follain / 20 Minutes Le 23 juillet 2018, à Paris (4e). Un cycliste à Vélib circule dans une voie cyclable, sur le pont Notre-Dame. POLITIQUE - A moins de six mois des élections municipales, de nombreux candidats à la mairie de Paris mettent en avant leurs racines parisiennes et le « J’aime éperdument Paris, où je suis né, où j’élève mes enfants ».

Déjà investi par le PS, le premier adjoint d'Anne Hidalgo, Emmanuel Grégoire, sera tête de liste dans le XIIe, arrondissement clé à ne pas perdre pour la gauche.

Audrey Pulvar sur la liste dans la zone Paris-Centre

Se voulant ouverte à la société civile, la plateforme proche d'Anne Hidalgo a choisi Eric Pliez, président du Samu social de Paris, comme tête de liste dans le XXe arrondissement. Eric Pliez était candidat en septième position sur la liste conduite par Benoît Hamon pour les élections européennes de mai.

Cette annonce intervient au lendemain du soutien au candidat LREM Benjamin Griveaux de la maire sortante du XXe, Frédérique Calandra, élue avec l'étiquette PS en 2014.

La militante écologiste et ex-journaliste Audrey Pulvar figurera sur la liste dans la zone Paris-Centre, qui regroupera les Ier, IIe, IIIe et IVe arrondissements. Anouch Toranian, directrice de la branche française d'une ONG œuvrant au développement de l'Arménie, mènera la liste "Paris en commun" dans le XVe arrondissement, bastion de la droite. Selon plusieurs sources contactées par l'AFP, Anne Hidalgo, dont les intentions ne font guère de doute, ne devrait pas annoncer sa candidature à sa succession avant décembre.

Paris "invivable" : Josée Dayan flingue Anne Hidalgo dans On refait la télé (VIDEO) .
Sur RTL, Josée Dayan a blâmé la maire de Paris Anne Hidalgo pour les travaux, les bouchons et même "l'humeur de rat" des Parisiens…⋙ Capitaine Marleau : Corinne Masiero en superhéros, JoeyStarr...

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 3
C'est intéressant!