France: Droit de retrait à la SNCF : Edouard Philippe dénonce une « grève sauvage » - - PressFrom - France
  •   
  •   

France Droit de retrait à la SNCF : Edouard Philippe dénonce une « grève sauvage »

16:25  19 octobre  2019
16:25  19 octobre  2019 Source:   nouvelobs.com

Pagaille à la SNCF : Edouard Philippe dénonce une "grève sauvage" et met en demeure les conducteurs

  Pagaille à la SNCF : Edouard Philippe dénonce une Edouard Philippe soutient la direction de la SNCF. Le Premier ministre a dénoncé samedi un "détournement du droit de retrait" exercé par les agents SNCF perturbant fortement la circulation des trains, et une "grève sauvage à "l'impact inacceptable pour des dizaines et des dizaines de milliers de Français". "J'ai demandé à la SNCF d'examiner toutes les suites, y compris judiciaires, qui pouvaient être données lorsque des gens ne respectent pas la loi", a déclaré le chef du gouvernement, qui visitait le Centre national des opérations ferroviaires à Paris, avec le PDG de la SNCF Guillaume Pepy et le secrétaire d'Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari.

Mouvement social à la SNCF : la Région dénonce une " grève sauvage ", le trafic toujours très Photo Philippe Gallini. Grande pagaille ce matin, notamment à la gare Saint-Charles en raison On parle d'un droit de retrait . Ali Boualam, responsable FO cheminots Marseille s'explique sur le mouvement.

Mouvement social à la SNCF : la Région dénonce une " grève sauvage ", le trafic toujours très perturbé Grande pagaille ce matin, notamment à la gare Saint-Charles en raison d'un mouvement social inopiné de nombreux conducteurs et contrôleurs, à la suite de l'accident de mercredi en

  Droit de retrait à la SNCF : Edouard Philippe dénonce une « grève sauvage » © Copyright 2019, L'Obs

Le Premier ministre Edouard Philippe a dénoncé samedi 19 octobre un « détournement du droit de retrait » exercé par les agents SNCF perturbant la circulation, et une « grève sauvage à l’impact inacceptable pour des dizaines et des dizaines de milliers de Français ».

« J’ai demandé à la SNCF d’examiner toutes les suites, y compris judiciaires, qui pouvaient être données lorsque des gens ne respectent pas la loi », a déclaré le chef du gouvernement, qui visitait le Centre national des opérations ferroviaires à Paris, avec le PDG de la SNCF Guillaume Pepy et le secrétaire d’Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari.

SNCF : Edouard Philippe dénonce un "détournement du droit de retrait"

  SNCF : Edouard Philippe dénonce un Le Premier ministre a condamné publiquement le droit de retrait des cheminots et demandé à la SNCF "d'examiner toutes les suites, y compris judiciaires".

Philippe Martinez © ISA HARSIN/SIPA. Invité de la matinale d’Europe 1, le leader de la CGT a Ils ont mis en avant ce fameux droit de retrait . C’est en Île- de -France que le trafic est le plus La SNCF précise par exemple qu’aucun train n’a circulé sur la ligne B du RER entre gare du Nord et Châtelet Evidemment, ce mouvement de grève sauvage est scandaleux et va impacter lourdement les

"#Grève de la # SNCF , avec @cestrosi nous dénonçons une grève sauvage et une utilisation détournée et abusive du droit de retrait ! Le terrible accident des Ardennes ne doit pas prendre en otage les usagers de @MaRegionSud. Nous demandons à la @ SNCF un retour à la normale rapide

Droit de retrait à la SNCF : pas de compromis trouvé, le trafic reste perturbé

Le trafic SNCF était très perturbé ce samedi, premier jour des vacances scolaires. Direction et syndicats n’ayant pas trouvé de compromis pouvant inciter les conducteurs et contrôleurs à lever leur droit de retrait, qu’ils exercent après un accident qui a fait plusieurs blessés mercredi, dont un conducteur de train.

Droit de retrait à la SNCF : Emmanuel Macron regrette qu’on puisse « bousculer le quotidien » des Français .
De nombreux agents de la SNCF ont fait valoir leur droit de retrait, ce week-end, après la collision, mercredi dernier, entre un TER reliant Charleville-Mézières à Reims © Frederic Sierakowski / Is/SIPA Emmanuel Macron à Bruxelles, le 28 mai. REACTION - De nombreux agents de la SNCF ont fait valoir leur droit de retrait, ce week-end, après la collision, mercredi dernier, entre un TER relian Cinq jours après le début du mouvement des cheminots, qui a fortement perturbé le trafic ferroviaire ce week-end, Emmanuel Macron s’est exprimé pour la première fois.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 4
C'est intéressant!