•   
  •   

France SNCF : les voyageurs restés à quai seront remboursés "intégralement" et "sans frais"

00:30  21 octobre  2019
00:30  21 octobre  2019 Source:   lexpress.fr

Hauts-de-France : La convention TER entre la région et la SNCF signée, pas de fermeture de ligne ni de gare

  Hauts-de-France : La convention TER entre la région et la SNCF signée, pas de fermeture de ligne ni de gare Après un an et demi de négociations, la région et la SNCF se sont mis d’accord sur l’avenir du TER pour les cinq prochaines années © M.Libert / 20 Minutes Des TER de la région Hauts-de-France (illustration). TRAIN - Après un an et demi de négociations, la région et la SNCF se sont mis d’accord sur l’avenir du TER p C’est un accord d’importance : 500 millions d’euros par année, pour un total de 2,5 milliards. La convention TER 2019-2024 entre la SNCF et la région a été votée mardi 15 octobre, après un an et demi de négociations, rapporte La Voix du Nord.

La SNCF a également promis "un fonds d'indemnisation doté d'un million d'euros" à destination des "voyageurs impactés" par le mouvement social.

À l'origine du mouvement, un accident survenu mercredi soir, lorsqu'un TER reliant Charleville-Mézières à Reims a percuté un convoi routier exceptionnel coincé sur un passage à niveau (illustration) © afp.com/CHRISTOPHE ARCHAMBAULT À l'origine du mouvement, un accident survenu mercredi soir, lorsqu'un TER reliant Charleville-Mézières à Reims a percuté un convoi routier exceptionnel coincé sur un passage à niveau (illustration)

Des mesures pour calmer la colère des voyageurs. Les usagers SNCF n'ayant pas pu utiliser leurs titres de transport en raison du mouvement social en cours depuis vendredi se verront rembourser leurs billets "intégralement" et "sans frais", a annoncé ce dimanche le PDG de la SNCF, Guillaume Pépy, au Parisien et sur Franceinfo. L'offre est valable y compris pour ceux dont les billets sont non remboursables ou sont des Ouigo.

SNCF : nouvelle pagaille en vue au premier jour des vacances scolaires

  SNCF : nouvelle pagaille en vue au premier jour des vacances scolaires Le trafic des Ouigo est totalement à l'arrêt ce samedi, tandis que les réseaux Intercités et TER sont fortement perturbés. © afp.com/CHRISTOPHE ARCHAMBAULT Salariés de la SNCF en Gare du Nord le 4 avril 2018 Nouvelle journée noire en vue sur le réseau ferroviaire. Le trafic SNCF devrait rester très perturbé ce samedi, au premier jour des vacances scolaires, direction et syndicats n'ayant pas trouvé de compromis pouvant inciter les conducteurs et contrôleurs à lever leur droit de retrait initié vendredi, et exercé après un accident qui a fait plusieurs blessés mercredi.

LIRE AUSSI>> SNCF : reprise progressive du trafic sur les TGV et Ouigo d'ici lundi

Le patron du groupe de transport public a également promis "un fonds d'indemnisation doté d'un million d'euros" à destination des "voyageurs ayant dû racheter de nouveaux billets de train, mais aussi ceux ayant dû se reporter vers d'autres moyens de transport comme l'avion, ou encore ceux ayant perdu une réservation d'hôtel". Ce dernier sera opérationnel "d'ici jeudi ou vendredi".

De possibles conséquences judiciaires

À l'origine du mouvement, un accident survenu mercredi soir, lorsqu'un TER reliant Charleville-Mézières à Reims a percuté un convoi routier exceptionnel coincé sur un passage à niveau dans les Ardennes, faisant 11 blessés dont plusieurs hospitalisés. Le conducteur, qui a porté secours aux passagers alors qu'il était lui-même blessé, était le seul agent SNCF à bord du train.

SNCF : Un TGV Ouigo sur trois dimanche et un trafic toujours très perturbé

  SNCF : Un TGV Ouigo sur trois dimanche et un trafic toujours très perturbé La SNCF ne sera en mesure de donner des précisions de trafic détaillées pour dimanche que le matin à 7h30 en raison de ce mouvement inopiné © ROMUALD MEIGNEUX/SIPA Un train Ouigo. (Illustration) BRAS DE FER - La SNCF ne sera en mesure de donner des précisions de trafic détaillées pour dimanche que le matin à 7h30 en Après un samedi de départs en vacances particulièrement perturbé sur le trafic ferroviaire, dimanche ne s’annonce pas moins morose.

LIRE AUSSI>> SNCF : qu'est-ce que l'"équipement agent seul", à l'origine de la contestation?

Les syndicats contestent ce mode de fonctionnement, qui permet de faire circuler des trains sans contrôleur, évoquant des risques de sécurité pour les voyageurs.

Le Premier ministre, Édouard Philippe, a dénoncé samedi un "détournement du droit de retrait qui s'est transformé en grève sauvage" et a "demandé à la SNCF d'examiner toutes les suites qui pouvaient être données, et notamment judiciaires". Le secrétaire d'État aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, a estimé dimanche sur BFMTV que la SNCF pourrait prononcer des sanctions individuelles et saisir la justice.

Grève et intempéries : le point sur les perturbations du réseau SNCF .
Entre la grève reconductible en région parisienne et les lignes endommagées par les inondations, les usagers de la SNCF risquent de vivre une fin de semaine compliquée. © afp.com/Ludovic MARIN C'est un accident dans les Ardennes qui a généré le mouvement social inopiné de la SNCF ce vendredi. La SNCF conseille de ne pas prendre le train ce week-end, et pour cause. Le trafic ferroviaire est très perturbé dans l'Hexagone pour différentes raisons. En plus des intempéries, une grève a bouleversé le bon fonctionnement des TGV Atlantique ce jeudi en région parisienne.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!