•   
  •   

France DOCUMENT - Les "Marcheurs libres", macronistes déçus, lancent un appel à Stanislas Guerini

08:30  21 octobre  2019
08:30  21 octobre  2019 Source:   europe1.fr

Laïcité: le député LREM Aurélien Taché s'est excusé auprès de Jean-Michel Blanquer

  Laïcité: le député LREM Aurélien Taché s'est excusé auprès de Jean-Michel Blanquer Le député LREM Aurélien Taché, qui avait critiqué le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer pour avoir considéré que le voile n'était pas "souhaitable" chez les accompagnantes scolaires, s'est excusé mardi lors d'une rencontre au siège de La République en marche. Stanislas Guerini à l'initiative Lors de cette réunion tenue à l'initiative du patron du parti Stanislas Guerini, "Aurélien Taché a précisé qu'il avait voulu alerterLors de cette réunion tenue à l'initiative du patron du parti Stanislas Guerini, "Aurélien Taché a précisé qu'il avait voulu alerter contre le risque d'instrumentalisation des propos de Jean-Michel Blanquer par des responsables politiques qui ne parta

macronistes déçus , lancent un appel à Stanislas Guerini . DOCUMENT - Ils se font appeler les " Marcheurs libres " et dénoncent le manque de transparence au Il y a quelques jours, des militants mécontents ont exprimé leurs revendications dans une lettre transmise à Stanislas Guerini , patron

Les « Marcheurs libres » comptent bien obtenir ce qu'ils réclament depuis déjà plusieurs semaines, à savoir plus de transparence à l'intérieur du parti. Stanislas Guerini et les candidats aux municipales investis par LREM. Photo © Emma Prosdocimi/SIPA. Ceux qui se font appeler les « Marcheurs

DOCUMENT - Ils se font appeler les © JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP DOCUMENT - Ils se font appeler les "Marcheurs libres" et dénoncent le manque de transparence au sein du parti de La République en marche (LREM). Il y a quelques jours, des militants mécontents ont exprimé leurs revendications dans une lettre transmise à Stanislas Guerini, patron de LREM.

S'ils s'étaient faits connaitre lors du week-end de rentrée de La République en marche (LREM) à Bordeaux en septembre, désormais, "Les Marcheurs libres" s'organisent pour peser. Stanislas Guerini, le patron de La République en marche a découvert, il y a quelques jours sur son bureau, un courrier lui annonçant la création d’une association baptisée "Les Marcheurs libres". Europe 1 se l'est procuré.

Plus de 150 personnalités lancent un appel à défiler contre les violences faites aux femmes

  Plus de 150 personnalités lancent un appel à défiler contre les violences faites aux femmes Cette démarche est notamment soutenue par Josiane Balasko, Virginie Efira, Alexandra Lamy et Muriel Robin. « Chaque jour, dans notre pays, des femmes sont victimes de violences psychologiques, verbales, économiques, médicales, physiques ou sexuelles. Une femme meurt tous les deux jours assassinée par son compagnon ou son ex-compagnon », rappellent les signataires de ce texte.

Les déçus de La République en marche (LREM) viennent de créer, ce samedi à Lille, leur propre structure autonome baptisée « Les marcheurs libres ». © Amez / SIPA Les « marcheurs libres » ne croient plus aux slogans de LREM.

Le même jour, un groupe de « marcheurs libres » se réunissait pour un apéro en son sein. Pour enfoncer le clou, la majorité a pu compter sur un VRP inattendu, qui « n’est pas un marcheur, mais qui est dans leurs cœurs » selon les mots de Stanislas Guérini , le Premier Ministre Edouard Philippe

>>> À LIRE AUSSI - Dénonçant l'autoritarisme chez LREM, des "Marcheurs libres" lancent leur courant interne

Dans cette lettre, ces militants revendiquent leur soutien au président Emmanuel Macron mais dénoncent aussi les méthodes des cadres du parti et certaines investitures aux municipales. "Les promesses de transversalité ont échappé à Emmanuel Macron depuis son arrivée à l’Élysée" déplore l’un d’eux.

IMG_0689 © Fournis par Lagardère News IMG_0689

"Plus de pouvoir aux comités locaux" pour apaiser les tensions

En réponse, la direction de LREM joue le dialogue en promettant une réforme des statuts pour "donner plus de pouvoir aux comités locaux". Mais ces efforts ne semblent pas assez suffisants pour freiner un mouvement déjà lancé.

Violences conjugales : Muriel Robin, Virginie Efira… 150 stars lancent un appel

  Violences conjugales : Muriel Robin, Virginie Efira… 150 stars lancent un appel Ce mardi 22 octobre, 150 personnalités ont signé une tribune appelant à marcher le 23 novembre prochain contre les violences conjugales. En cette mi-octobre, 124 femmes ont été tuées par leurs conjoints ou ex-conjoints. Non Stop People vous en dit plus. © maxppp Violences conjugales : Muriel Robin, Virginie Efira… 150 stars lancent un appel Trop, c’est trop. A la fin de l’année 2018, le ministère de l’Intérieur avait recensé 121 féminicides. Ce mardi 22 octobre, le cap a été franchi : on compte désormais 124 femmes tuées par leurs compagnons ou ex-compagnons.

DOCUMENT - Les " Marcheurs libres ", macronistes déçus , lancent un appel à Stanislas Guerini . DOCUMENT - Ils se font appeler les " Marcheurs libres " et dénoncent le manque de transparence au sein du parti de La République en marche (LREM). Il y a quelques jours, des militants mécontents ont

DOCUMENT - Ils se font appeler les " Marcheurs libres " et dénoncent le manque de transparence au sein du parti de La République en marche (LREM). Il y a quelques jours, des militants mécontents ont exprimé leurs revendications dans une lettre transmise à Stanislas Guerini , patron de LREM.

Le 16 novembre prochain, des militants se réuniront à Lille pour une première assemblée générale. Ils espèrent y annoncer des candidats "Marcheurs libres" dans au moins une trentaine de villes. Des discussions sont en cours à Compiègne, La Garenne-Colombes ou Aix-en-Provence.

Vers un groupe parlementaire ?

Bien plus que les municipales, certains imaginent déjà un groupe parlementaire "Marcheurs Libres" à l’Assemblée nationale regroupant l’ensemble des députés macronistes déçus.

>>> Retrouvez ci-dessous la lettre des Marcheurs libres à Stanislas Guerini

Capture 1 © Fournis par Lagardère News Capture 1 Capture 2 © Fournis par Lagardère News Capture 2

Immobilier : Sergic, Dalkia et Nacarat veulent dénicher les proptechs de demain .
Le gestionnaire immobilier, la filiale d'EDF dédiée aux services énergétiques et le promoteur spécialisé dans l'écoconception viennent de lancer un appel à projets pour trouver six jeunes pousses qui pourraient les aider en interne et en externe.Lire aussi : Comment la "proptech" contraint les grands groupes à innover

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 3
C'est intéressant!