France: Mouvement social à la SNCF : «Les Franciliens doivent être indemnisés», demande Valérie Pécresse - - PressFrom - France
  •   
  •   

France Mouvement social à la SNCF : «Les Franciliens doivent être indemnisés», demande Valérie Pécresse

20:40  21 octobre  2019
20:40  21 octobre  2019 Source:   msn.com

SNCF : un "mouvement social inopiné" perturbe la circulation dans plusieurs régions

  SNCF : un Le trafic est perturbé en Île-de-France, et dans de nombreuses régions en raison d'un "mouvement social inopiné".

Valérie Pécresse tape du poing sur la table ce lundi et demande une indemnisation des Franciliens , après le mouvement social à la SNCF qui a perturbé la circulation pendant trois jours. "Encore une fois les voyageurs du quotidien sont les grands oubliés de la SNCF . Eux aussi doivent être

Le mouvement est loin d' être terminé à la SNCF , mais c' est déjà l'heure des comptes pour Valérie Pécresse a précisé que pour les lignes les plus sinistrées, notamment en Seine-et-Marne, où les passagers ont subi un trafic encore plus faible, elle avait demandé à la SNCF un geste supplémentaire.

Le Parisien © LP/Thibault Burban Le Parisien

Alors qu’un retour progressif à la normale est prévu dans les gares ce lundi après trois jours de pagaille suite à un mouvement social surprise des cheminots, la présidente d’Ile-de-France Mobilités (IDFM) et de la région Ile-de-Francen Valérie Pécresse (Libres !), est revenue sur les annonces du PDG de la SNCF Guillaume Pepy dans nos colonnes.

Celui qui va être remplacé au 1er novembre par Jean-Pierre Farandou a notamment annoncé le remboursement de « tous les billets qui n’ont pas été utilisés » et la création « d’un fonds d’indemnisation doté d’un million d’euros, afin de compenser les dommages exceptionnels que les voyageurs TGV et Intercités ont subi du fait de cette grève surprise ».

Mouvement social à la SNCF : TER, Transilien, RER, TGV... Le point sur les perturbations

  Mouvement social à la SNCF : TER, Transilien, RER, TGV... Le point sur les perturbations À la suite d'un accident survenu mercredi soir, de nombreux agents de la SNCF ont fait valoir leur droit de retrait. © afp.com/ludovic MARIN Des agents de la SNCF parlent avec des usagers à la gare de Lyon, à Paris, le 3 avril 2018. Un accident ferroviaire survenu mercredi soir dans les Ardennes, faisant onze blessés dans une collision entre un TER et un camion de convoi exceptionnel, a déclenché la colère des syndicats de la SNCF. Dénonçant un manque de sécurité, de nombreux agents ont fait valoir leur droit de retrait ce vendredi. Ce qui entraîne d'importantes perturbations de trafic.

Nos demandes vont être remontées à Guillaume Pepy mais même si la grève n' est pas encore terminée, nous n'avons eu aucune La position des usagers est partagée par Valérie Pécresse . «Comme les associations de voyageurs que nous avons réunis hier soir pour rencontrer la SNCF , je

De nombreux conducteurs de la SNCF exercent leur droit de retrait ce vendredi. À l 'origine de ce mouvement La journée commence très mal pour des milliers de Franciliens et les passagers SNCF de La société avoue être dans l'impossibilité de fournir des prévisions fiables de trafic, de par la

« Encore une fois les grands oubliés »

Ces annonces n’ont pas été du goût de la présidente de la région Ile-de-France, qui voit une exclusion « de fait » des usagers du Transilien et du RER voyageant pour la plupart avec un passe Navigo. « Encore une fois les voyageurs du quotidien sont les grands oubliés de la SNCF, déclare Valérie Pécresse. Eux aussi doivent être remboursés de la galère qu’ils ont traversée ! Elle s’ajoute aux dysfonctionnements récurrents, faute d’entretien, de nombreuses lignes franciliennes du fait du sous-investissement de l’Etat. »

La présidente d’Ile-de-France Mobilités réclame que les Franciliens soient également concernés par le fonds d’indemnisation annoncé par la SNCF. Une demande approuvée par certaines associations d’usagers comme Plus de trains. « Total soutien. Il faut nous expliquer pourquoi on rembourse la chambre d’hôtel d’un passager du TGV mais pas la facture Uber d’un passager tout aussi lésé du RER ? Priorité au train du quotidien, vraiment ? », s’interroge, de manière ironique, l’association sur les réseaux sociaux, en relayant le communiqué d’Île-de-France Mobilités.

Guillaume Pepy a en effet expliqué que le fonds d’indemnisation prendra en charge « les frais engagés par les voyageurs ayant dû racheter de nouveaux billets de train, ou obligés de se reporter vers d’autres moyens de transport comme l’avion, ou encore ceux ayant perdu une réservation d’hôtel ».

Une enquête ouverte après l'accident entre un TER et un convoi routier

  Une enquête ouverte après l'accident entre un TER et un convoi routier Le secrétaire d'État chargé des transports, Jean-Baptiste Djebbari, a fait cette annonce. L'accident a entraîné un mouvement social national ce vendredi. © afp.com/LOIC VENANCE Le trafic ferroviaire était Le secrétaire d'État chargé des transports, Jean-Baptiste Djebbari, a demandé ce vendredi l'ouverture d'une enquête sur l'accident entre un TER et un convoi routier exceptionnel qui s'est produit mercredi en Champagne-Ardenne. Cet accident a entraîné un mouvement social national ce vendredi avec de nombreuses perturbations.

Valérie Pécresse a par ailleurs « demandé à la SNCF de faire un geste commercial supplémentaire Grève SNCF : les abonnés franciliens attendent toujours des mesures de dédommagement. Si c' est la SNCF , ce sont tous les contribuables français qui paieront puisque le SNCF doit être renflouée

Pour Valérie Pécresse , présidente de la Région Île-de-France et d’Île-de-France Mobilités, "compte tenu de la galère vécue par les Franciliens durant les mois de grève perlée de SNCF ", ce geste complémentaire " est très important pour renouer la confiance avec les Franciliens les plus touchés

Vendredi, dès le début du mouvement, Valérie Pécresse avait annoncé qu’Île-de-France Mobilités ne payerait pas la SNCF « en raison de ce défaut de service » et appelait « à un remboursement automatique des voyageurs en cas de service non fait ».

Grève à la SNCF : Un TGV sur trois sur l’axe Atlantique mercredi .
La circulation va s'améliorer vers la fin de la semaine sur cet axe © ROMUALD MEIGNEUX/SIPA Deux TGV en gare de Lyon à Paris (image d'illustration). RETARDS - La circulation va s'améliorer vers la La circulation des trains devrait rester compliquée sur la ligne Atlantique, mais une amélioration est prévue pour la fin de la semaine. La SNCF prévoit un TGV sur trois sur cet axe mercredi et huit trains sur 10 de jeudi à dimanche, à cause d’un mouvement de grève.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 4
C'est intéressant!