•   
  •   

France Droit de retrait à la SNCF : Le trafic sera quasi normal mardi

00:25  22 octobre  2019
00:25  22 octobre  2019 Source:   20minutes.fr

SNCF : les médias ont-ils évoqué à tort une «grève surprise», au lieu d'employer le terme «droit de retrait» ?

  SNCF : les médias ont-ils évoqué à tort une «grève surprise», au lieu d'employer le terme «droit de retrait» ? Le terme surtout employé par la SNCF et le gouvernement a été repris dans plusieurs médias pour évoquer les perturbations en cours sur le trafic ferroviaire. Ce débat sémantique est loin d'être anodin. Question posée le 18/10/19 Bonjour, Vous nous interrogez sur un arrêt de travail sans préavis des conducteurs SNCF ce vendredi, à la suite d’un accident survenu la veille sur un passage en Champagne-Ardenne. L’accident entre un TER et convoi exceptionnel a fait plusieurs blessés légers – 11 d’après la préfecture dont le conducteur du train, seul agent SNCF à bord.

La circulation des TER restera néanmoins perturbée en Champagne-Ardenne et en Pays de la Loire

TER Grand Est (archives) © G . VARELA / 20 MINUTES TER Grand Est (archives) TRAIN - La circulation des TER restera néanmoins perturbée en Champagne-Ardenne et en Pays de la Loire

Après quatre jours de perturbations du réseau liées au droit de retrait exercé par les cheminots sur le sujet de la sécurité des trains circulant sans contrôleur, le trafic SNCF sera quasi normal ce mardi.

Ainsi « neuf TER sur dix » sont prévus mardi, le trafic restant toutefois perturbé en Champagne-Ardenne (trois TER sur dix en circulation) et Pays de la Loire (un TER sur deux), a-t-on appris auprès de la direction. Le trafic sera normal pour les TGV et Ouigo, ainsi que pour les RER et Transilien en Ile-de-France, et quasi normal pour les Intercités (98 % des trains assurés).

Droit de retrait à la SNCF : Mesure légitime ou grève déguisée ? Même les avocats en droit du travail sont divisés

  Droit de retrait à la SNCF : Mesure légitime ou grève déguisée ? Même les avocats en droit du travail sont divisés Alors que la direction de la SNCF menace d’aller en justice, deux avocats en droit du travail ont donné à « 20 Minutes » leur point de vue sur le bien-fondé du droit de retrait exercé par les employés de l’entreprise de transport © A. Gelebart / 20 Minutes Illustration d'un avocat.

Mode de fonctionnement contesté par les syndicats

A l’origine du mouvement : un accident survenu mercredi dernier lorsqu'un TER reliant Charleville-Mézières à Reims a percuté un convoi routier exceptionnel coincé sur un passage à niveau, faisant 11 blessés dont plusieurs hospitalisés. Le conducteur, qui a porté secours aux passagers alors qu’il était lui-même touché, était le seul agent SNCF à bord.

Les syndicats contestent ce mode de fonctionnement, qui permet de faire circuler des trains sans contrôleur. Ils notent aussi des problèmes de sécurité particuliers à l’engin accidenté, un autorail grande capacité (AGC).

La SNCF se dote d'un fonds d'indemnisation d'un million d'euros pour rembourser "tous les voyageurs impactés" .
Le PDG de la SNCF Guillaume Pepy a annoncé dimanche soir la création d'un fonds d'indemnisation doté d'un million d'euros afin de pouvoir rembourser les voyageurs impactés par le mouvement social inédit débuté vendredi. Le PDG de la SNCF Guillaume Pepy a annoncé dimanche soir la création d'un fonds d'indemnisation doté d'un million d'euros afin de pouvoir rembourser les voyageurs impactés par le mouvement Malgré des perturbations encore très fortes en Occitanie ou Champagne-Ardennes, la SNCF a indiqué à l'AFP que le trafic ferroviaire reprenait progressivement dimanche.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 3
C'est intéressant!