•   
  •   

France Pagaille à la SNCF : Macron regrette qu'on puisse "bousculer le quotidien" des Français

18:35  22 octobre  2019
18:35  22 octobre  2019 Source:   parismatch.com

"Droit de retrait" à la SNCF : "Ça a peut-être les effets d'une grève, mais ce n'est pas une grève"

  Invité samedi d'Europe 1, Rémi Aufrère-Privel, secrétaire général adjoint de la CFDT-Cheminots, a défendu le droit de retrait exercé par les conducteurs de trains et les contrôleurs à la SNCF. Après une journée de vendredi très compliquée, celle de samedi devrait être à nouveau le théâtre d'une importante pagaille dans les gares de France. Le trafic va en effet rester très perturbé, au premier jour des vacances scolaires.

6Medias, publié le mardi 22 octobre 2019 à 16h45. Les Pyrénées-Orientales, l'Hérault, le Gard, l'Aude, le Tarn et l'Aveyron sont placés en vigilance orange. Météo France évoque un épisode méditerranéen critique qui devrait atteindre son paroxysme ce mardi soir.

Les dernières semaines de fortes tensions entre les États-Unis et la Corée du Nord ne semblent pas bousculer le quotidien des habitants de Pyongyang.

  Pagaille à la SNCF : Macron regrette qu'on puisse © Jacques Witt/SIPA

La situation de la SNCF "ne justifie pas de bousculer le quotidien de certains de nos concitoyens", a estimé mardi Emmanuel Macron, s'exprimant pour la première fois depuis le début du mouvement qui a fortement perturbé le trafic ferroviaire. "Le Premier ministre et les ministres (...) font ce qu'ils doivent faire dans un contexte qui est, on le sait, difficile", a ajouté le président de la République, interrogé par BFMTV depuis Mayotte où il effectue un déplacement.

"Je pense que le pays doit débattre, des transformations doivent se conduire aussi parce que nous devons changer beaucoup de choses", a-t-il dit. "Je ne vais pas commenter l'actualité de l'Hexagone et surtout ce que le gouvernement est en train de faire et de bien faire", a-t-il ajouté.

Pagaille à la SNCF : Edouard Philippe dénonce une "grève sauvage" et met en demeure les conducteurs

  Pagaille à la SNCF : Edouard Philippe dénonce une Edouard Philippe soutient la direction de la SNCF. Le Premier ministre a dénoncé samedi un "détournement du droit de retrait" exercé par les agents SNCF perturbant fortement la circulation des trains, et une "grève sauvage à "l'impact inacceptable pour des dizaines et des dizaines de milliers de Français". "J'ai demandé à la SNCF d'examiner toutes les suites, y compris judiciaires, qui pouvaient être données lorsque des gens ne respectent pas la loi", a déclaré le chef du gouvernement, qui visitait le Centre national des opérations ferroviaires à Paris, avec le PDG de la SNCF Guillaume Pepy et le secrétaire d'Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari.

Respirer l’air du large et se promener sur le port très ouvert et toujours en mouvement depuis qu’il a été Quel meilleur moyen que le voyage et dans sa forme plus aboutie l’expatriation pour se frotter à d’autres manières de Je n’ai pas trouvé mieux pour élargir mon horizon et bousculer le quotidien .

Ce cyclone d’énergie va totalement bousculer le quotidien d’Hubert peu palpitant. Pire il va s’habituer à cette nouvelle présence et accueillir deux Hubert, L’homme récemment veuf et dépressif, va devoir gérer des situations rocambolesques, et finir peut -être par regretter son élan de générosité…

Trafic quasiment normal mardi

De nombreux agents de la SNCF ont fait valoir leur droit de retrait vendredi après la collision mercredi soir entre un TER reliant Charleville-Mézières à Reims, dans lequel le conducteur était le seul agent SNCF présent, et un convoi routier exceptionnel coincé sur un passage à niveau. Le conducteur, touché à une jambe, a dû porté secours aux voyageurs, dont une dizaine de blessés. "Grève surprise" pour la direction de la SNCF, droit de retrait appliqué pour contester un mode de fonctionnement (un conducteur par TER) selon les syndicats, le mouvement a fortement perturbé le trafic ferroviaire vendredi et samedi, avant une reprise progressive.

Samedi, le Premier ministre Edouard Philippe avait dénoncé un "détournement du droit de retrait" et une "grève sauvage" et "demandé à la SNCF d'examiner toutes les suites, y compris judiciaires, qui pouvaient être données lorsque des gens ne respectent pas la loi". La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a rappelé mardi sur France Inter que "la SNCF avait annoncé que, puisque le travail a repris, elle ne ferait pas de poursuites" judiciaires.

Le trafic devait être quasiment normal mardi, avec "neuf TER sur dix" et un trafic normal pour les TGV et Ouigo, ainsi que pour les RER et Transilien en Île-de-France selon les prévisions de la SNCF.

Morandini Live : Emmanuel Macron à Rouen, les téléflingueurs commentent la rentrée média .
Morandini Live est à retrouver sur CNews et Non Stop People. Au programme de l’émission du jeudi 31 octobre : la grève à la SNCF, l’ordination des diacres mariés en débat, Emmanuel Macron à Rouen, les téléflingueurs invités. © capture d'écran Morandini Live - Non Stop People Morandini Live : Emmanuel Macron à Rouen, les téléflingueurs commentent la rentrée média La Grève à la SNCF se poursuit avec 70% des TGV Atlantique annulés mercredi et 20% en fin de semaine. Pour en parler : Michel Quidort, président de la Fédération européenne des voyageurs.Faut-il ordonner des hommes mariés prêtres ? L’abbé de la Morandais y répond.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!