•   
  •   

France Très haut débit : l'État va verser 242 millions d'euros à dix départements

00:35  24 octobre  2019
00:35  24 octobre  2019 Source:   lexpress.fr

Orages : 17 départements placés en vigilance orange

  Orages : 17 départements placés en vigilance orange L'organisme de prévisions météo a placé plusieurs départements de l'Ouest de la France en vigilance orange jusqu'à ce lundi 14 heures.

d'un «bon haut débit » pour tous les Français d'ici 2020 et d'un « très haut débit » en 2022. FTTH) à 97% des foyers de ces deux départements est assuré de recevoir les 147 millions d ' euros de Le câble et l'ADSL avec des débits améliorés font partis des solutions. Des solutions reposant sur des

L ’ État vient de débloquer un nouveau budget de 620 millions d ’ euros pour des initiatives publiques visant à accélérer le déploiement de l’Internet très haut débit au sein de 17 territoires. Pour les zones les moins peuplées en revanche, d’autres solutions vont certainement être privilégiées, que ce

Cette mesure qui concerne dix départements français va bénéficier à 4,7 millions de Français.

L'enveloppe concerne la Somme, la Côte-d'Or, l'Orne, la Dordogne, l'Yonne, la Nièvre, l'Hérault, la Mayenne, le Tarn-et-Garonne et le Gard. © afp.com/GREG BAKER L'enveloppe concerne la Somme, la Côte-d'Or, l'Orne, la Dordogne, l'Yonne, la Nièvre, l'Hérault, la Mayenne, le Tarn-et-Garonne et le Gard.

Une dizaine de départements vont bénéficier de 242 millions d'euros versés par l'État pour accélérer le développement du très haut débit sur leurs territoires, a annoncé ce mercredi Matignon.

4,7 millions de Français concernés

"Le Premier ministre a signé un ensemble de dix décisions de financement de l'État en faveur de réseaux d'initiative publique portés par des collectivités, pour un montant global de 242 millions d'euros", ont indiqué les services d'Édouard Philippe dans un communiqué, en soulignant que ces départements représentaient "4,7 millions de Français".

Orages: 17 départements en vigilance orange

  Orages: 17 départements en vigilance orange Dix-sept départements du Centre et l'Ouest de la France ont été placés en vigilance orange jusqu'à lundi 14H00 par Météo-France en raison d'un épisode d'orages d'automne localement violents pouvant provoquer pluies intenses et grêle, accompagnées de vents forts. Dans son dernier bulletin publié à 6H00, Météo-France prévient qu'"une ligne orageuse active rentre par l'Aquitaine" en cours d'après-midi avant de se "propager vers le nord-est pour progressivement affecter les Charentes, le Poitou, l'ouest du Limousin, le Centre et le sud des Pays-de-la-Loire".

L ’ Etat français vient de débloquer la somme de 620 millions d ’ euros afin d’accélérer le déploiement du très haut débit dans l’hexagone. Ce nouvel investissement fait partie des 3,3 milliards promis par Macron aux collectivités. Le très haut débit pour tous serait ainsi une réalité à partir de 2022.

4 départements sont extrêmement avancés dans la généralisation du très haut débit . Il s’agit de Paris, des Hauts -De-Seine, de la Seine-Saint-Denis En tout cas, les treize retardataires doivent faire face à la pression venue du chef de l ’ état . Repousser encore la création d’un projet solide pourrait

LIRE AUSSI>> "Le très haut débit partout en 2022, c'est possible"

L'enveloppe concerne la Somme, la Côte-d'Or, l'Orne, la Dordogne, l'Yonne, la Nièvre, l'Hérault, la Mayenne, le Tarn-et-Garonne et le Gard.

"Plus de 4 millions de locaux ont été rendus raccordables à la fibre optique durant ces douze derniers mois, portant ainsi à 21,6 millions le nombre total de foyers éligibles à une offre très haut débit", a encore précisé Matignon, en rappelant l'objectif "du haut débit partout en France en 2020 et du très haut débit en 2022".

Gendarmerie : panne d'essence à partir de la fin novembre ? .
Le général Richard Lizurey, ancien directeur général de la gendarmerie nationale, a estimé début octobre que le budget carburant de la gendarmerie permettait de tenir "jusqu'à fin novembre".Le programme 152 (gendarmerie nationale) a prévu des dépenses en carburant de 52,4 millions d'euros en 2019, mais n'a semble-t-il, pas tenu compte suffisamment des évolutions des prix du gazole et du prix du baril. Dès 2018, des députés avaient alerté sur le fait qu'il manquait 7,5 millions d'euros supplémentaires pour faire le plein. Pour 2018, l'ensemble des besoins en carburant des unités opérationnelles ont été couvert en gestion.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 3
C'est intéressant!