•   
  •   

France Municipales 2020 à Marseille : Martine Vassal sera candidate, avec ou sans l’investiture Les Républicains

14:25  26 octobre  2019
14:25  26 octobre  2019 Source:   20minutes.fr

Marseille : La cérémonie des vœux du maire RN Stéphane Ravier à 100.000 euros

  Marseille : La cérémonie des vœux du maire RN Stéphane Ravier à 100.000 euros Un conseiller municipal de la mairie des 13e et 14e arrondissements s’est aperçu que la cérémonie des vœux de Stéphane Ravier (RN) en 2016 avait coûté 100.000 euros © Anne-Christine Poujoulat /AFP Stéphane Ravier en 2017 DEPENSES PUBLIQUES - Un conseiller municipal de la mairie des 13e et 14e arrondissements s’est aperçu que la cérémonie des vœux de Stéphane Ravier (RN) en Des vœux à 100.000 euros. Stéphane Ravier, sénateur et ancien maire RN des 13e et 14e arrondissements de Marseille, fin du cumul des mandats oblige, a dépensé 100.

↑ « Calais - Municipales 2020 : « Oui, je suis Macron-compatible » », La Voix du Nord,‎ 27 août 2018 (lire ↑ « Municipales à Grenoble : la députée Emilie Chalas candidate à l ' investiture LREM », sur France ↑ « Municipales à Marseille : le député Saïd Ahamada candidat à l ' investiture LREM », sur France 3 ↑ « Municipales à Lille : Marc-Philippe Daubresse investi par les Républicains , la droite

Les élections municipales auront lieu en 2020 à Marseille afin d'élire les conseils des huit secteurs et le En juin 2019, le député Saïd Ahamada est le premier à annoncer sa candidature à l ’ investiture du ↑ Le Monde magazine, « Elections municipales : Martine Vassal (LR) candidate à la mairie de

Martine Vassal et Bruno Gilles se disputent l’étiquette LR pour les prochaines municipales à Marseille

Martine Vassal est actuellement présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence. (archives) © J.Lopez/KAYAK/SIPA Martine Vassal est actuellement présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence. (archives) FRONDE - Martine Vassal et Bruno Gilles se disputent l’étiquette LR pour les prochaines municipales à Marseille

Il paraît de plus en plus évident que la droite partira en ordre dispersé au premier tour des élections municipales à Marseille, en mars 2020. Martine Vassal, candidate déclarée à l’hôtel de ville, a déclaré chez nos confrères et consœurs de France Bleu Provence qu’elle se maintiendrait même si son parti, Les Républicains, ne lui donnait pas l’investiture.

Bouches-du-Rhône : La fusion entre la métropole et le département au point mort

  Bouches-du-Rhône : La fusion entre la métropole et le département au point mort Les services du gouvernement ont décliné une demande d’audience de Martine Vassal auprès du Premier ministre Edouard Philippe concernant la fusion entre la métropole d’Aix-Marseille et le département des Bouches-du-Rhône © AMEZ / ROBERT/SIPA Edouard Philippe FUSION - Les services du gouvernement ont décliné une demande d’audience de Martine Vassal auprès du Premier ministre Edouard Philippe concernant la fusion entre la métropole d’Aix-Marseille et le dé Une demande qui n’est « pas à l’ordre du jour ».

Je suis candidate à la mairie de Marseille . Marseille m’a beaucoup donné. Ma seule ambition est de donner aux Marseillaises et aux Marseillais les clés d’un avenir MARTINE VASSAL . Présidente du Conseil Départemental des Bouches- du -Rhône Présidente de la Métropole Aix- Marseille Provence.

La présidente du département Martine Vassal et le sénateur Bruno Gilles assurent qu’ils porteront leur candidature jusqu’au bout avec ou sans l ’ investiture Les Républicains . Elections municipales : Martine Vassal (LR) candidate à la mairie de Marseille . La présidente du conseil départemental des

Cette qui est l’actuelle présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence a déclaré qu’elle n’était « pas sur une problématique de parti, je suis sur une problématique de projet. Les Marseillais ne veulent pas un parti politique. Aujourd’hui Métropole et Ville sont liées. Il est indispensable d’être sur les deux. »

Une réunion début novembre pour trancher

Son principal concurrent à droite, Bruno Gilles, déjà en campagne depuis des mois, avait lui déjà fait savoir il y a bien longtemps qu’il serait candidat quoi qu’il arrive, avec ou sans l’étiquette LR. C’est au nouveau président de Les Républicains, Christian Jacob, que reviendra la lourde charge de faire un choix dans cette ville tenue par son parti depuis près d’un quart de siècle avec Jean-Claude Gaudin.

Municipales 2020 à Saint-Etienne : Gaël Perdriau, maire LR sortant, sera candidat

  Municipales 2020 à Saint-Etienne : Gaël Perdriau, maire LR sortant, sera candidat Il a été élu en 2014 mais est conseiller municipal depuis 1995 © JACQUES DEMARTHON / AFP Gaël Perdriau est le maire sortant LR de Saint-Etienne. ELECTIONS - Il a été élu en 2014 mais est co Gaël Perdriau, maire Les Républicains de Saint-Etienne, a annoncé ce samedi qu’il briguerait un second mandat pour diriger cette ville lors des municipales de mars prochain. La République en marche a quant à elle annoncé le mois dernier son soutien à une liste conduite par l’ancien footballeur Patrick Revelli (non-inscrit).

Martine Vassal est la troisième candidate à officialiser ses ambitions après le sénateur du Rassemblement national Stéphane Ravier, et le sénateur Le 4 juillet, elle a confié l’ouverture de son meeting au doyen de la faculté de droit, Jean-Philippe Agresti, un des prétendants à l ’ investiture LRM.

Fusion Département-Métropole, élections municipales , « gilets jaunes », crise du logement… Martine Vassal a passé en revue les grands dossiers d’actualité

D’après France Bleu Provence, une réunion est prévue au début du mois de novembre dans le parti pour trancher enfin entre le candidat et à la candidate à l’hôtel de ville de Marseille.

Toulouse : 4 raisons qui expliquent le soutien d'En marche au maire LR Jean-Luc Moudenc .
Le bureau exécutif d'En marche a apporté son soutien au maire Les Républicains de Toulouse, Jean-Luc Moudenc. Plusieurs raisons expliquent ce choix. Il y a un an, La République en marche fixait, dans une circulaire, les règles pour obtenir l'investiture du parti majoritaire lors des municipales de 2020. Parmi elles, le positionnement de l'élu en question lors du scrutin européen : "Tout candidat qui aura soutenir une liste concurrente ne pourra obtenir l'appui de LREM", pouvait-on alors lire.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 6
C'est intéressant!