•   
  •   

France Incendie de l’usine Lubrizol de Rouen : L’enquête confiée à trois juges d’instruction

21:30  29 octobre  2019
21:30  29 octobre  2019 Source:   20minutes.fr

Incendie de l’usine Lubrizol à Rouen : Les questions en suspens avant l’audition du patron de l’entreprise

  Incendie de l’usine Lubrizol à Rouen : Les questions en suspens avant l’audition du patron de l’entreprise Vingt-cinq jours après l’incendie de l’usine Lubrizol, son PDG, Eric Schnur, va devoir s’expliquer, ce mardi, devant la commission d’enquête sénatoriale © BEAUFILS/SIPA Plus de 5.000 tonnes de produits ont brûlé dans l’incendie de l'usine Lubrizol à Rouen, jeudi dernier. ENQUETE - Vingt-cinq jours après l’incendie de l’usine Lubrizol, son PDG, Eric Schnur, va devoir s’expliquer, ce mardi, devant la co Près d’un mois après l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen, le patron du groupe, Eric Schnur, va devoir s’expliquer.

L'usine de produits chimiques Lubrizol à Rouen a été touchée par un important incendie, le 26 septembre dernier

Fin septembre, un incendie s'est déclaré au sein de l'usine Seveso seuil haut de Rouen. © LOU BENOIST / AFP Fin septembre, un incendie s'est déclaré au sein de l'usine Seveso seuil haut de Rouen. INVESTIGATIONS - L'usine de produits chimiques Lubrizol à Rouen a été touchée par un important incendie, le 26 septembre dernier

Le parquet de Paris a annoncé ce mardi avoir confié l’enquête sur l’incendie de l’usine chimique Lubrizol de Rouen, survenu le 26 septembre, à des juges d’instruction parisiens.

Trois magistrats du pôle santé publique du tribunal de Paris seront chargés de conduire les investigations, dans le cadre d’une information judiciaire ouverte notamment pour « destruction involontaire » due à la « violation manifestement délibéré d’une obligation de sécurité » et « mise en danger de la vie d’autrui ».

Lubrizol : trois questions sur l'évacuation des 160 fûts endommagés

  Lubrizol : trois questions sur l'évacuation des 160 fûts endommagés L'opération concernant 160 fûts contenant un produit potentiellement dangereux va durer deux mois et pourrait permettre de mettre fin aux odeurs qui persistent. © afp.com/Lou BENOIST Les fûts endommagés sur le site Lubrizol, à Rouen, le 11 octobre 2019 Près d'un mois après l'incendie qui a frappé l'usine de Lubrizol à Rouen, une première étape dans la dépollution du site va débuter ce mardi, avec l'évacuation de 160 fûts endommagés par l'explosion et contenant un produit potentiellement dangereux.

545 plaintes déposées

Six autres qualifications ont été retenues pour cette enquête, dont la « destruction involontaire par incendie dû à la violation manifestement délibérée d’une obligation de sécurité » et l'« exploitation d’une installation classée sans respect des règles générales ». « A ce jour, 545 plaintes ont été déposées », indique par ailleurs le parquet, qui précise avoir organisé mardi une réunion pour faire un point sur les premiers éléments réunis par les enquêteurs.

Les investigations, menées initialement sous la direction du parquet de Rouen, avaient été confiées début octobre au parquet de Paris en raison de l’importance du sinistre et de la « technicité » des investigations. Elles visent à déterminer l’origine de l’incendie, les conditions dans lesquelles il s’est propagé mais aussi les responsabilités des différents acteurs dans cet incident.

Incendie de l'usine Lubrizol à Rouen : ce que l'on sait un mois après

  Incendie de l'usine Lubrizol à Rouen : ce que l'on sait un mois après Un mois après l'incendie impressionnant de l'usine, plusieurs mystères persistent, comme le lieu de départ du feu. © afp.com/Philippe LOPEZ Incendie dans une usine Lubrizol classée Seveso à Rouen le 26 septembre 2019 Quatre semaines après l'incendie à Rouen de l'usine du groupe chimique américain Lubrizol, classée Seveso seuil haut, l'origine du feu reste à découvrir, et de nombreuses questions demeurent. Retour sur cet accident "hors norme".

L’origine du feu encore inconnue

Selon le parquet de Paris, près d’une centaine de témoins ont été auditionnés, une soixantaine de vidéos analysées, et de nombreux documents saisis lors de perquisitions réalisées le 10 octobre. Mais « les nombreux actes d’ores et déjà réalisés n’ont pas permis de déterminer, à ce stade, les causes de cet incendie ni de localiser avec précision son origine », rappelle le parquet. Les sociétés Lubrizol et Normandie Logistique se rejettent la responsabilité de l’origine de l’incendie.

Au Sénat, une commission d’enquête parlementaire dispose de six mois pour se pencher sur l’application des règles auxquelles sont soumises les installations classées Seveso « afin de tirer les enseignements sur la prévention des risques technologiques ». L’Assemblée nationale a, elle, mis en place une mission d’information.

Macron sur Lubrizol : « Je n’ai pas vu de défaillance, au contraire » .
Le chef de l’Etat s’est rendu à Rouen, un mois après l’incendie de l’usine chimique de Lubrizol. Ce déplacement intervient alors que l’inquiétude demeure sur l’impact sanitaire et environnemental de l’incendie. Incendie de l’usine Lubrizol à Rouen : les Français ne sont pas des veaux !Le 26 septembre, vers 2h30, une partie de l’usine Lubrizol et trois bâtiments de l’entreprise Normandie Logistique ont été ravagés par un gigantesque incendie, qui n’a pas fait de victime.Au total, 9 505 tonnes de produits, en majorité chimiques, ont brûlé sur ce site classé Seveso seuil haut.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!