•   
  •   

France François Baroin : "Je n'aurai pas raté ma vie si je ne suis pas président de la République"

19:30  06 novembre  2019
19:30  06 novembre  2019 Source:   europe1.fr

François Mitterrand avait de nombreuses conquêtes, cette petite phrase d’une journaliste qui le prouve

  François Mitterrand avait de nombreuses conquêtes, cette petite phrase d’une journaliste qui le prouve Il n’y avait pas que Chirac qui était connu pour ses nombreuses conquêtes : c’était aussi le cas de Valéry Giscard d’Estaing et de… François Mitterrand. C’est en effet ce que révèle l’historien Jean Garrigues dans son livre « Une histoire érotique de l’Élysée ». Président après président, l’Élysée a vu passer de nombreuses histoires de liaisons amoureuses, secrètes ou non. Dans son livre Une histoire érotique de l’Élysée, l’historien Jean Garrigues dresse un portrait des relations amoureuses et libertines des présidents, dont François Mitterrand.

Invité de © Fournis par Lagardère News Invité de "L'Équipée sauvage", le maire de Troyes, qui s'était mis en retrait de la vie politique en 2017, évoque son avenir.

En 2017, il avait fait le choix de se mettre en retrait de la vie politique nationale et du parti Les Républicains (LR). "J'ai fait mon temps", avait annoncé François Baroin il y a deux ans, presque jour pour jour. Le mois dernier, l'élu LR a pourtant réintégré les instances du parti, désormais présidé par Christian Jacob, en rejoignant son comité stratégique.

"Je n'ai pas que la politique dans le sang"

"J'ai commencé la politique très jeune", rappelle aujourd'hui l'ancien ministre de l'Économie au micro de L’Équipée sauvage, sur Europe 1, pour justifier son choix de l'époque. "J'avais envie de voir d'autres gens", ajoute celui qui vient de publier un livre, Une histoire sentimentale, un éloge d'une République des maires et petites communes.

François Baroin au JDD : "Oui, j'ai des choses à dire"

  François Baroin au JDD : François Baroin, président de l'Association des maires de France (AMF) et maire LR de Troyes, dénonce "l'ultracentralité" française à l'occasion de la sortie de son dernier livre. Il espère que la campagne sera le point de départ de la "reconstruction" de la droite.Il revient. François Baroin, président de l'Association des maires de France (AMF), en retrait de la politique partisane depuis la fin 2017, livre cette semaine son nouvel ouvrage, Une histoire sentimentale (Albin Michel). Un deuxième tome en forme d'hommage à la France des territoires et des élus locaux, piliers de la République. Un cri d'alarme sur la montée des communautarismes et des populismes.

Journaliste sur Europe 1 à ses débuts, François Baroin a commencé sa carrière politique en 1989. Depuis sa prise de distance des Républicains en 2017, il était devenu avocat, tout en restant maire de Troyes et président de l'AMF, l'Association des maires de France, mission qu'il assure depuis 2014. "Je n'ai pas que la politique dans le sang", souligne-t-il. "J'adore aussi d'autres sujets."

"Il y en a beaucoup qui parlent pour moi"

Pourtant, pas simple de définitivement tourner la page du monde politique. Après son retour remarqué dans l'organigramme des Républicains, beaucoup voient désormais en François Baroin le candidat idéal de la droite pour l'élection présidentielle de 2022. "Il y en a beaucoup qui parlent pour moi (au sujet de la présidentielle, ndlr), mais c'est une décision tellement personnelle qui n'engage que celui qui la prend", indique-t-il. "Je sais qu'à la fin, lorsque je compterai les points pour ma retraite, je n'aurai pas raté ma vie si je ne suis pas président de la République", conclut-il.

Opération séduction pour Emmanuel Macron auprès des maires à Epernay .
Attendu à Dormans jeudi matin pour assister à la cérémonie en hommage aux combattants des deux batailles de la Marne, Emmanuel Macron participera ensuite au conseil municipal d’Épernay dans l'après-midi. Une nouvelle manière pour le président de la République de se rapprocher des maires et de partir à leur reconquête. Mardi, il avait déjà reçu François Baroin, le président de l'Association des Maires de France, à l'Elysée.Après les avoir parfois écartés en début de quinquennat, les maires deviennent un rouage important de l’acte II du président Macron. Un enjeu pour la stabilité politique du pays. Un ministre de droite appelle à l’humilité : "Les maires sont toujours en première ligne.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!