•   
  •   

France Un étudiant de l'université de Lyon entre la vie et la mort après s'être immolé par le feu

11:30  09 novembre  2019
11:30  09 novembre  2019 Source:   francetvinfo.fr

Etudiant immolé à Lyon : les syndicats dénoncent "la précarité" à l'université

  Etudiant immolé à Lyon : les syndicats dénoncent Vendredi après-midi, un étudiant de 22 ans originaire de Saint-Étienne a été grièvement brûlé à Lyon après s'être immolé en pleine rue devant un restaurant universitaire. Les fédérations syndicales étudiantes SUD-éducation et Solidaires ont dénoncé samedi dans un communiqué commun "la précarité" de "la vie des étudiant-e-s", au lendemain du geste "à la portée politique" d'un jeune homme de 22 ans qui s'est immolé en pleine rue à Lyon."Son acte ne saurait être réduit au seul désespoir, c'est aussi à la portée politique.

Un étudiant âgé de 22 ans s ' est immolé par le feu vendredi 8 novembre dans l'après-midi, devant un bâtiment du Crous, à Lyon . " Un étudiant Lyon 2 a voulu mettre fin à ses jours ce vendredi", écrit l ' université . Le syndicat évoque un texte laissé par le jeune homme avant de s' immoler .

Des centaines d’ étudiants se sont rassemblés pour soutenir Anas K., qui s ’ est immolé à Lyon . Crédits photo: PHILIPPE DESMAZES/AFP. Il voulait alerter sur la précarité des étudiants , dont il était lui-même victime. Toujours entre la vie et la mort ce mercredi après-midi à l’hôpital Édouard

L'étudiant a voulu mettre fin à ses jours. Selon le syndicat Solidaires étudiant-e-s, la victime était "en grande précarité".

  Un étudiant de l'université de Lyon entre la vie et la mort après s'être immolé par le feu © Fournis par France Télévisions

Un étudiant de l'Université de Lyon 2 s'est immolé en pleine rue vendredi 8 novembre dans l'après-midi à Lyon, devant le bâtiment du Crous. Il est très gravement blessé. L'étudiant "a voulu mettre fin à ses jours", écrit l'université. Dans un communiqué, le syndicat Solidaires étudiant-e-s indique qu'il est "entre la vie et la mort" après ce geste désespéré alors qu'il se trouve "en grande précarité financière, privé de bourse".

Un message avant de passer à l'acte

Lyon : un étudiant gravement blessé après s'être immolé devant le Crous

  Lyon : un étudiant gravement blessé après s'être immolé devant le Crous L'étudiant de 22 ans n'avait pas fait part de ses «difficultés personnelles» à l'université Lyon 2 indique sa présidente, tandis que des syndicats dénoncent «la précarité» de «la vie des étudiant-e-s». Vendredi après-midi, un étudiant de 22 ans originaire de Saint-Étienne a été grièvement brûlé à Lyon après s’être immolé en pleine rue devant un restaurant universitaire situé dans le 7e arrondissement. Le jeune homme, brûlé à 90%, se trouve actuellement «entre la vie et la mort» au Centre des brûlés de l’hôpital Edouard Herriot de Lyon, indiquent les syndicats.

Ce fonctionnaire de la Sûreté départementale a tenté d’intercepter un fourgon mais ce dernier lui a foncé dessus avant de prendre la fuite, ajoute la police. Il est actuellement entre la vie et la mort , et son état hélas, ne nous laisse que peu d’espoir”, a annoncé de son côté le ministre de l ’Intérieur

Vendredi après-midi, le jeune homme de 22 ans, en grande difficulté financière, s ' est grièvement brûlé en s' immolant en pleine rue, devant un restaurant universitaire. Touché à 90%, il était toujours entre la vie et la mort à l'hôpital mardi. Il a expliqué son geste dans un message sur Facebook avant d'agir

"Nous n'avons pas suffisamment de mots pour crier notre douleur et notre tristesse. Notre dégoût, aussi, à l'égard de ces institutions qui l'ont poussé à l'irréparable", écrit Solidaires étudiant-e-s. Un geste selon eux "profondément politique mais aussi et surtout un geste de lutte contre un système fascisant et raciste qui broie".

Le syndicat évoque un texte laissé par l'étudiant avant de s'immoler. Dans ce message posté sur Facebook, la victime y écrit : "J'accuse Macron, Hollande, Sarkozy et l'UE de m'avoir tué, en créant des incertitudes sur l'avenir de tous, j'accuse aussi Le Pen et les éditorialistes d'avoir créé des peurs plus que secondaires". L'étudiant évoque aussi les revendications de la fédération de syndicats.

L'université Lyon 2 va mettre en place une cellule psychologique.

Etudiant immolé à Lyon : Anas est toujours en coma artificiel .
D’après ses proches, l’état de l’étudiant de 22 ans est « stationnaire ». « Il s’accroche et se bat ». © Google street view Le Parisien Son état est stable. Anas K., l’étudiant qui a tenté de s’immoler par le feu le 8 novembre pour dénoncer sa précarité et celle d’autres étudiants, est toujours en coma artificiel et se trouve ce lundi dans un « état stationnaire ».« Anas est en coma artificiel et son état se stabilise », a déclaré Louise Bihan, amie d’Anas et comme lui militante au syndicat Solidaires de l’université Lyon-2.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!