France: Prêtres pédophiles : les évêques votent le principe d’une « somme forfaitaire » pour les victimes - - PressFrom - France
  •   
  •   

France Prêtres pédophiles : les évêques votent le principe d’une « somme forfaitaire » pour les victimes

15:25  09 novembre  2019
15:25  09 novembre  2019 Source:   nouvelobs.com

Abus sexuels dans l’Eglise : Les évêques de France pourraient voter une allocation pour les victimes

  Abus sexuels dans l’Eglise : Les évêques de France pourraient voter une allocation pour les victimes Réunie à partir de mardi, la Conférence des évêques de France pourrait voter cette mesure inédite © ERIC CABANIS / AFP La Conférence des évêques de France à Lourdes, en 2014. REPARATION - Réunie à partir de mardi, la Conférence des évêques de France pourr Les quelque 120 évêques catholiques de France se réunissent en assemblée plénière à partir de mardi à Lourdes pour parler d’écologie, mais surtout d’une possible allocation « financière » pour les victimes de pédocriminalité dans l’Eglise.

Les évêques de France ont voté , samedi 9 novembre, en faveur d ’ une « somme forfaitaire » destinée à la « reconnaissance de la souffrance » des victimes des prêtres pédocriminels lorsqu’elles étaient mineures, a annoncé Eric de Moulins-Beaufort, le président de la Conférence des évêques de

Les évêques , réunis à Lourdes, doivent se prononcer sur le principe d ’ une « somme versée en reconnaissance de la souffrance subie par les « Le terme d’allocation renvoyait à un versement régulier ; or, nous envisageons une somme unique et forfaitaire car comment quantifier la douleur

  Prêtres pédophiles : les évêques votent le principe d’une « somme forfaitaire » pour les victimes © Copyright 2019, L'Obs

Cette somme est destinée à la « reconnaissance de la souffrance » des victimes.

Les évêques de France ont voté samedi 9 novembre en faveur d’une « somme forfaitaire » destinée à la « reconnaissance de la souffrance » des victimes des prêtres pédocriminels lorsqu’elles étaient mineures, a annoncé à la presse Eric de Moulins-Beaufort, le président de la Conférence des évêques de France (CEF). Les évêques ont voté « très largement », selon lui, ce dispositif, qui passe par « une somme d’argent unique et forfaitaire », dont le montant n’a toutefois pas été annoncé.

Les victimes de prêtres pédophiles bientôt indemnisées par l'Église ?

  Les victimes de prêtres pédophiles bientôt indemnisées par l'Église ? A Lourdes, à partir de mardi, les évêques de France vont discuter d'un "geste financier" pour les victimes de pédophilie dans l'Eglise. Thierry Magnin, porte-parole de la Conférence des Évêques de France, assure sur Europe 1 que cette "allocation de reconnaissance" sera "pour tout le monde"."Les évêques de France travaillent sur un geste financier qu'on appellera une 'allocation de reconnaissance' plutôt qu'une 'indemnisation'. L'indemnisation est plutôt réservée lorsqu'il y a eu un procès civil par exemple", a déclaré Thierry Magnin, dimanche soir à Europe 1.

Ils se sont prononcés pour le principe d ' une « somme forfaitaire » destinée aux victimes des prêtres pédocriminels. Réunis à Lourdes, les évêques de France ont voté samedi cette mesure destinée à la «reconnaissance de la souffrance» des victimes des prêtres pédocriminels lorsqu'elles étaient

11h03 Les évêques votent le principe d ' une " somme forfaitaire " pour les victimes des prêtres pédocriminels. Car il se produit une scission interne : les classes inférieures ou périphériques votant Trump aux États-Unis ou illibéral en Europe n’y croient plus.

Les évêques, réunis à Lourdes, ont assuré ainsi reconnaître l’« agression subie », mais aussi le « silence, la négligence, l’indifférence, l’absence de réaction, de mauvaises décisions ou des dysfonctionnements au sein de l’Eglise », a-t-il dit, parlant de « manquements d’ordres divers au sein de l’Église ».

Ce n’est « ni une indemnisation qui dépend de la justice de notre pays ou de la justice canonique ni une réparation », a expliqué Eric de Moulins-Beaufort.

A destination des victimes pour lesquelles les faits sont prescrits

Son montant sera proposé aux évêques lors de leur prochaine rencontre à Lourdes en avril prochain, tout comme le fonds de dotation spécifique, qui permettra de verser le forfait. Le versement interviendra donc à la suite de cette rencontre.

"Si tu parles, personne ne te croira" : abusée par un prêtre, une victime se raconte après 50 ans de silence

  L'assemblée générale des évêques s'ouvre mardi à Lourdes. Les hommes d'Eglise devraient voter, entre autres, le principe et les modalités d'une "allocation de reconnaissance financière" pour les victimes d'abus sexuels par des membres du clergé. La parole des victimes est encore difficile. Marie-Claire, du collectif Foi et Résilience, s'est tue pendant 50 ans. Elle parle sur Europe 1, mardi. Quelque 120 évêques catholiques de France se réunissent à partir de mardi, en assemblée plénière à Lourdes, pour parler notamment d'écologie, mais surtout pour voter samedi le principe et les modalités d'une "allocation de reconnaissance financi

et une somme forfaitaire représentative des frais engagés dans l’intérêt de l’enfant, égale à trois fois le montant horaire du salaire minimum de croissance (SMIC) par jour Le montant de la déduction est limité au total des sommes reçues et ne peut aboutir à un déficit pour l 'ensemble des enfants gardés.

La plupart des victimes sont des hommes (61 %), agressés lorsqu'ils étaient mineurs (86 %). Ces premières estimations ont été rendues publiques 48 heures avant le vote du 9 novembre par l’assemblée des évêques d ’ une « somme » « forfaitaire », « unique » « versée une seule fois » à

Les victimes d’agressions concernées sont celles pour lesquelles les faits sont prescrits. Pour celles dont les dossiers judiciaires sont encore en cours, le versement interviendra après. « Chaque évêque prendra l’initiative de renouer avec les personnes victimes qu’il connaît » pour leur proposer ce forfait.

Le fonds de dotation sera alimenté par un financement « auprès des évêques, des prêtres coupables quand ils sont vivants, et des fidèles qui voudront bien venir nous aider », a-t-il souligné, « mais cela ne peut être qu’une démarche volontaire des fidèles », selon le président de la CEF.

Suivez-nous sur Facebook
Téléchargez l'application
Microsoft News
Abonnez-vous à la newsletter

L'Eglise propose un forfait financier pour les victimes de prêtres pédocriminels .
Les évêques de France ont voté samedi en faveur d'une "somme forfaitaire" pour les victimes d'agressions sexuelles commises par des prêtres lorsqu'elles étaient mineures, un dispositif qui doit être précisé en avril mais jugé insuffisant par les victimes. Réunis à Lourdes, les quelque 120 évêques ont voté "très largement" ce dispositif, destiné à la "reconnaissance de la souffrance" subie par les personnes agressées et qui passe par "une somme d'argent unique et forfaitaire", a annoncé à la presse Eric de Moulins-Beaufort, le président de la Conférence des évêques de France (CEF).

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!