France: Marche contre l'islamophobie : Attention à cette vidéo détournée de manifestantes - - PressFrom - France
  •   
  •   

France Marche contre l'islamophobie : Attention à cette vidéo détournée de manifestantes

17:35  12 novembre  2019
17:35  12 novembre  2019 Source:   20minutes.fr

Islamophobie : pour Aurélien Taché (LREM), "le débat politique n’est pas à la hauteur"

  Islamophobie : pour Aurélien Taché (LREM), La marche contre l’islamophobie, qui a lieu dimanche, est accusée d’être proche de l’islam politique. Pour le député LREM Aurélien Taché, invité vendredi soir d'Europe 1, le débat politique sur le sujet "n'est pas à la hauteur des enjeux"."Du coup, la lutte contre le racisme et l’islamophobie a été accaparée par des organisations avec lesquelles on ne peut qu’être en désaccord quand on est démocrate et progressiste. J’ai vu énormément de jeunes des quartiers populaires qui avaient envie d’être défendus par la gauche, se sont tournés vers Dieudonné par exemple, qui est loin des valeurs antiracistes.

La tribune publiée dans le journal Libération, vendredi dernier, à l’origine de l’appel à manifester ce dimanche à Paris contre la stigmatisation des

La marche contre l ' islamophobie a rassemblé 13 500 personnes à Paris, selon un comptage réalisé par le cabinet Occurence pour un collectif de médias, dont Les manifestants arrivent au bout du lieu final, place de la Nation. Le co-organisateur Marwan Muhammad appelle au rassemblement là-bas.

Des femmes ont été filmées brandissant des cartes d'identité pendant la marche. Ces images ont été détournées, pour laisser penser que ces femmes brandissaient des cartes de la CAF ou de Pôle emploi

Non, ces femmes n'ont pas brandi ces cartes pendant la marche contre l'islamophobie. © Capture d'écran Twitter Non, ces femmes n'ont pas brandi ces cartes pendant la marche contre l'islamophobie. FAKE OFF - Des femmes ont été filmées brandissant des cartes d'identité pendant la marche. Ces images ont été détournées, pour laisser penser que ces femmes brandissaient des cartes de la CAF ou de Pôle emploi

Non, ces quatre femmes n’ont pas brandi une carte de demandeur d’emploi ou de la CAF. Une vidéo manipulée circule depuis lundi sur Twitter. Elle montre des participantes à la marche contre l’islamophobie, qui s’est déroulée dimanche à Paris. Dans cette vidéo, les femmes brandissent des cartes sur lesquelles apparaissent les logos de Pôle emploi, de la CAF ou de la CMU-C.

Pour Marine Le Pen, ceux qui marcheront contre l’islamophobie seront « main dans la main avec les islamistes »

  Pour Marine Le Pen, ceux qui marcheront contre l’islamophobie seront « main dans la main avec les islamistes » La présidente du RN a également accusé Jean-Luc Mélenchon, qui a signé l’appel à manifester, de trahison. « C’est une manifestation organisée par les islamistes. Tous ceux qui vont se rendre à cette manifestation seront main dans la main avec les islamistes, c’est-à-dire ceux qui développent dans notre pays une idéologie totalitaire qui vise à combattre les lois de la République française », a déclaré Marine Le Pen à la presse, en marge d’une visite au salon « Made in France » à Paris.

Capture d'écran d'un tweet d'Esther Benbassa. La photo de plusieurs personnes, dont une petite fille arborant une étoile et un croissant jaunes lors de la marche parisienne contre l ' islamophobie , a indigné plusieurs personnalités publiques et politiques. De la gauche au RN en passant par LREM…

À voir aussi : Les premières images de la marche « contre l ' islamophobie ». Contacté par France info, le conseiller municipal de Saint-Denis Madjid Messaoudene, un des initiateurs de l'appel à manifester , juge que «c'est effectivement, compréhensible que des personnes soient interrogées et

La vidéo a été partagée par plusieurs internautes proches de l’extrême-droite.

FAKE OFF

Ces femmes n’ont jamais tenu ces cartes pendant la manifestation. Sur les images originales, tournées par Lucas Léger, un journaliste de RT, ces femmes brandissent des cartes d’identité et une carte d’électrice en scandant « Laissez-nous vivre ensemble ». Une des femmes apparaît avec sa carte d’électrice dans une vidéo diffusée par l’émission L’info du Vrai de Canal +.

Les images ont été filmées à la fin de la marche, près de la place de la Nation, se souvient Lucas Léger. Les manifestantes « étaient un peu en carré, elles étaient en mode happening », précise-t-il .

Marche controversée contre l’islamophobie : "Le mot d’ordre, les conditions d’organisation sont trop ambigus pour être utiles"

  Marche controversée contre l’islamophobie : Pour Frédéric Potier, le délégué interministériel à la lutte contre le racisme, invité dimanche d'Europe 1, la marche contre l'islamophobie organisée dimanche à Paris répond en partie à un "agenda politique"."Je n’irai pas. Le mot d’ordre, les conditions d’organisation de cette marche sont trop ambigus pour être utiles", a expliqué dimanche au micro de Bernard Poirette, sur Europe 1, Frédéric Potier, le délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT.

La présence d'un groupe de personnes et d'une petite fille arborant une étoile jaune lors de la marche contre l ' islamophobie a déclenché de nombreuses réactions indignées le 10 novembre au soir, notamment de la part de personnalités de la communauté juive ainsi que de politiques.

Deux heures avant le lancement de la marche pour dire «Stop à l ’ islamophobie », Jean-Luc Mélenchon a longuement justifié son choix d’y participer avec plusieurs députés de La France insoumise. Au siège de son mouvement, rue de Dunkerque à Paris, juste à côté du départ de la

La manifestation a réuni 13.500 participants, selon un comptage du cabinet Occurence pour un collectif de médias. Dans le cortège, on pouvait lire des slogans tels que « oui à la critique de la religion, non à la haine du croyant » ou « stop à l’islamophobie ».

La marche est partie de la gare du Nord pour rejoindre la place de Nation à Paris. D’autres rassemblements ont eu lieu à Marseille ou Toulouse. Le Collectif contre l’islamophobie en France, le NPA ou l'Unef avaient appelé à défiler.

Vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info, une photo ou une vidéo ? Remplissez le formulaire ci-dessous ou écrivez-nous sur Twitter : https://twitter.com/20minFakeOff

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les fausses nouvelles. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.

Accusée d’”islamophobie”, la chaîne BFMTV va porter plainte .
Accusée d' "islamophobie" ou encore "racisme" par un journaliste de Télérama, la chaîne BFMTV a décidé de porter plainte. © BFMTV Accusée d' "islamophobie" ou encore "racisme" par un journaliste de Télérama, la chaîne BFM La guerre est déclarée entre la chaîne BFMTV et le journaliste Samuel Gontier.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 19
C'est intéressant!