France: Etudiant immolé à Lyon: Le ministère de l'Enseignement supérieur pris pour cible par des manifestants - - PressFrom - France
  •   
  •   

France Etudiant immolé à Lyon: Le ministère de l'Enseignement supérieur pris pour cible par des manifestants

03:25  13 novembre  2019
03:25  13 novembre  2019 Source:   20minutes.fr

Un étudiant de l'université de Lyon entre la vie et la mort après s'être immolé par le feu

  Un étudiant de l'université de Lyon entre la vie et la mort après s'être immolé par le feu L'étudiant a voulu mettre fin à ses jours. Selon le syndicat Solidaires étudiant-e-s, la victime était "en grande précarité".Un étudiant de l'Université de Lyon 2 s'est immolé en pleine rue vendredi 8 novembre dans l'après-midi à Lyon, devant le bâtiment du Crous. Il est très gravement blessé. L'étudiant "a voulu mettre fin à ses jours", écrit l'université. Dans un communiqué, le syndicat Solidaires étudiant-e-s indique qu'il est "entre la vie et la mort" après ce geste désespéré alors qu'il se trouve "en grande précarité financière, privé de bourse".

Des étudiants se sont notamment introduits de force dans la cour du ministère de l ' Enseignement supérieur et de la recherche. Un rassemblement organisé ce 12 novembre à Paris en hommage à l' étudiant qui s’est immolé à Lyon a dégénéré.

Des centaines d' étudiants ont envahi pendant quelques minutes la cour du ministère de l ' Enseignement supérieur ce mardi soir, a-t-on a appris de sources concordantes. Ces derniers manifestent contre la précarité quatre jours après qu'un étudiant s'est immolé par le feu à Lyon .

Des débordements ont eu lieu, mardi soir, lors d'une manifestation contre la précarité

Des étudiants manifestant contre la précarité ont forcé la grille du Le ministère de l'Enseignement supérieur, le 12 novembre 2019. © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP Des étudiants manifestant contre la précarité ont forcé la grille du Le ministère de l'Enseignement supérieur, le 12 novembre 2019. PARIS - Des débordements ont eu lieu, mardi soir, lors d'une manifestation contre la précarité

Le calme est revenu à Paris. La grille d’entrée du ministère de l’Enseignement supérieur a été dégradée mardi soir par quelques manifestants venus d’un rassemblement d’étudiants devant le Crous pour protester contre la précarité après l’immolation d’un étudiant à Lyon, a-t-on appris de source policière.

Etudiant immolé à Lyon : les syndicats dénoncent "la précarité" à l'université

  Etudiant immolé à Lyon : les syndicats dénoncent Vendredi après-midi, un étudiant de 22 ans originaire de Saint-Étienne a été grièvement brûlé à Lyon après s'être immolé en pleine rue devant un restaurant universitaire. Les fédérations syndicales étudiantes SUD-éducation et Solidaires ont dénoncé samedi dans un communiqué commun "la précarité" de "la vie des étudiant-e-s", au lendemain du geste "à la portée politique" d'un jeune homme de 22 ans qui s'est immolé en pleine rue à Lyon."Son acte ne saurait être réduit au seul désespoir, c'est aussi à la portée politique.

Je vise un lieu politique, le ministère de l ' Enseignement supérieur et de la Recherche, et par extension le gouvernement», a-t-il indiqué. A Saint-Étienne, ville au sud-ouest de Lyon dont l' étudiant immolé est originaire, 150 personnes se sont réunies mardi. Un cousin de la victime a

La ministre de l ' Enseignement supérieur Frédérique Vidal s'est rendue samedi à Lyon pour rencontrer la présidente de l 'université et les équipes du CROUS pour leur faire «part de sa profonde émotion face à l'acte dramatique» du jeune homme, «auquel elle a adressé ses premières pensées»

Quelques centaines d’étudiants s’étaient rassemblés dans le calme en début de soirée devant le Crous de Paris, quand la manifestation « s’est transformée en cortège sauvage dans le quartier latin », selon la source policière. Des manifestants sont alors allés jusqu’au ministère de l’Enseignement supérieur, distant de moins de 2 km, et ont « dégradé » la grille d’entrée, selon la même source, ajoutant que le calme est revenu « après l’intervention des forces de l’ordre ».

« La précarité tue »

Une partie de la grille d’entrée du ministère a été forcée et mise à terre, remplacée dans la soirée par une palissade en tôle, et un tag « La précarité tue » a été inscrit sur un mur du ministère, a constaté un journaliste de l’AFP. « L’une des portes d’entrée a été enfoncée, donnant ainsi lieu à une brève intrusion », a confirmé le ministère de l’Enseignement supérieur, dans un communiqué publié dans la soirée.

Étudiant immolé à Lyon : "Une majorité d'étudiants en France sont dans la survie"

  Étudiant immolé à Lyon : Vendredi après-midi, un étudiant de 22 ans a été grièvement brûlé à Lyon après s'être immolé en pleine rue devant un restaurant universitaire. Dans un message sur les réseaux sociaux, il évoquait ses difficultés financières. Alors que leur camarade se trouve actuellement entre la vie et la mort, les syndicats étudiants réclament des "solutions" pour améliorer les conditions de vie des étudiants. Vendredi après-midi, un étudiant de 22 ans a été grièvement brûlé à Lyon après s'être immolé en pleine rue devant un restaurant universitaire.

Un tag retrouvé sur l'entrée du ministère de l ' Enseignement supérieur à Paris, le 12 novembre 2019, lors d'une manifestation. Sur les images, on entend les manifestants demander la démission de Frédérique Vidal, la ministre de l ' Enseignement supérieur , de la Recherche et de l 'innovation.

Des manifestants se sont brièvement introduits mardi soir dans l'enceinte du ministère de l ' Enseignement supérieur et de la Recherche, lors d'une manifestation estudiantine survenue quatre jours après l'immolation d'un étudiant à Lyon . Aux cris de «Vidal démission»

Plusieurs rassemblements de centaines d’étudiants en colère, à l’appel du syndicat Solidaire, se sont déroulés mardi dans plusieurs villes de France, notamment à Lyon où un étudiant de 22 ans s’est immolé vendredi devant un restaurant universitaire, et qui est toujours entre la vie et la mort à l’hôpital. En difficulté financière – il avait perdu sa bourse en « triplant » sa deuxième année de licence à l’université Lyon 2 – le jeune homme a expliqué son geste dans un message lu mardi. « Aujourd’hui je vais commettre l’irréparable, si je vise le bâtiment du Crous ce n’est pas par hasard, je vise un lieu politique », indiquait l’étudiant avant de passer à l’acte.

La conférence de François Hollande annulée

A Lille, l’ancien président François Hollande a été empêché de donner une conférence à l’université par des manifestants dénonçant la précarité étudiante. L’ex-président n’était pas dans l’amphithéâtre lorsqu’une centaine de personnes l’ont envahi, scandant « Lyon, Lyon, ni oubli, ni pardon », « Hollande assassin ! », « la précarité tue, tous responsables ».

Lyon : Après l'immolation d'un étudiant, les syndicats appellent à des rassemblements mardi dans toute la France

  Lyon : Après l'immolation d'un étudiant, les syndicats appellent à des rassemblements mardi dans toute la France Le syndicat étudiant Solidaires appelle à se rassembler mardi à 10 heures devant les Crous ou bâtiment universitaires pour dénoncer la précarité étudiante © LOIC VENANCE / AFP Un restaurant universitaire du Crous. (illustration) MOBILISATION - Le syndicat étudiant Solidaires appelle à se rassembler mardi à 10 heures devant les Crous ou bâtiment universitaires pour d Après l'immolation d'un étudiant vendredi à Lyon, les syndicats étudiants appellent aux rassemblements mardi matin dans toute la France.

Des manifestants devant le Crous de Lyon le 12 novembre 2019. "Aujourd'hui je vais commettre l'irréparable, si je vise le bâtiment du Crous ce n'est pas par hasard, je vise un lieu politique, le ministère de l ' Enseignement supérieur et de la Recherche, et par extension le gouvernement"

Société. Enseignement supérieur . Immolation d’un étudiant à Lyon : une journée d’émotion et d’actions pour dénoncer la précarité étudiante. Quatre jours après l’immolation volontaire d’un jeune homme de 22 ans à Lyon , des manifestants ont pénétré dans l’enceinte du ministère de

La ministre de l’Enseignement supérieur Frédérique Vidal a condamné « fermement », dans le communiqué du ministère, « les violences et les dégradations qui ont eu lieu en marge des rassemblements qui se sont tenus » dans la journée. « Les appels à la violence et les menaces de mort adressés aux responsables des Crous qui se sont multipliés tout au long de la journée sont inadmissibles », a-t-elle estimé. Elle a aussi jugé « inconcevable que la venue d’un ancien président de la République puisse être empêchée au sein de l’espace universitaire, par l’action violente de quelques-uns ».

Rennes : Opération « cantine gratuite » pour alerter sur la précarité étudiante .
Plusieurs étudiants ont bloqué les caisses du restaurant universitaire de Rennes 2 © C. Allain / 20 Minutes L'entrée du restaurant universitaire Le Métronome, non loin de l'université Rennes 2. PRECARITE - Plusieurs étudiants ont bloqué les caisses du restau Cantine gratuite. Ce jeudi, une cinquantaine d’étudiants de plusieurs syndicats ont mené une opération « coup de poing » en bloquant les caisses du restaurant universitaire Le Métronome, situé à deux pas de l’université Rennes 2. Ils ont ainsi permis aux étudiants de se nourrir gratuitement.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!