•   
  •   

France A Hayange, le maire RN poursuit sa bataille contre le Secours populaire

09:25  14 novembre  2019
09:25  14 novembre  2019 Source:   liberation.fr

Entre Griveaux et Villani, la bataille des alliés fait rage

  Entre Griveaux et Villani, la bataille des alliés fait rage La rivalité des deux candidats se réclamant de la majorité présidentielle domine la bataille municipale à Paris. Tous deux cherchent des alliés et flirtent avec la droite. Au train où vont les choses, il y a de bonnes chances que le prochain conseil de Paris soit un exceptionnel bazar, dans lequel il sera compliqué de construire une majorité. Ce qui est, paradoxalement, une perspective prometteuse pour de nombreux candidats : même s’ils sont loin d’être favoris, cela les autorise à se rêver en faiseurs de roi quand viendra le troisième tour, celui de l’élection du maire de Paris.

Le maire Rassemblement national d' Hayange , Fabien Engelmann, en 2017. Photo Jean-Christophe Verhaegen. A la rubrique «Caritatif et d’utilité publique», au Secours catholique succède directement une association de visites de malades à l’hôpital.

Le maire Rassemblement national d' Hayange , Fabien Engelmann, en 2017. Photo Jean-Christophe Verhaegen. A la rubrique «Caritatif et d’utilité publique», au Secours catholique succède directement une association de visites de malades à l’hôpital.

Le maire d'Hayange  Fabien Engelmann en 2017. © JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN Le maire d'Hayange Fabien Engelmann en 2017.

L'organisation, qui aide environ 400 familles précaires dans cette ville de Moselle, a disparu de l'annuaire des associations locales, un énième épisode qui illustre l'affrontement que l'édile Rassemblement national Fabien Engelmann orchestre depuis 2016.

Lorsque le nouvel annuaire des associations d’Hayange (Moselle), consultable sur le site de la mairie, est paru, les membres du Secours populaire y ont cherché l’adresse de leur local, en vain. A la rubrique «Caritatif et d’utilité publique», au Secours catholique succède directement une association de visites de malades à l’hôpital. Disparu, le Secours populaire. Dans ses locaux du 10, rue Jean Jaurès, l’organisation continue pourtant de venir en aide – alimentaire et vestimentaire, mais aussi journées de vacances pour les enfants, assistance aux personnes âgées… – à 400 familles, soit un millier de personnes, en situation de précarité. «Toutes les associations sont dans le livret, même les témoins de Jéhovah, et nous on n’y est pas, ni sur le site de la mairie, se désole la présidente du comité local, Anne Duflot-Allievi. [Le maire] fait comme si on n’existait plus, il s’est arrangé pour qu’on n’ait plus de visibilité.»

Cyril Hanouna : Sa question inattendue au maire de Cannes

  Cyril Hanouna : Sa question inattendue au maire de Cannes Ce mardi 5 novembre dans "Touche pas à mon poste !" diffusé sur C8, Cyril Hanouna s'est amusé à téléphoner au maire de Cannes en direct de son émission, pour lui poser une question pour le moins surprenante. Non Stop People vous en dit plus. © capture écran C8 Cyril Hanouna : Sa question inattendue au maire de Cannes Cyril Hanouna n'a aucune limite (ou presque) et il le prouve chaque soir un peu plus dans "Touche pas à mon poste !" diffusé sur C8. Ce mardi 5 novembre, l'animateur phare de la chaîne a semblé particulièrement en forme.

En mai 2019, le maire d' Hayange Fabien Engelmann avait été débouté et condamné à verser 1500 euros pour frais de justice à l'association. Fabien Engelmann, qui n'avait pas encore connaissance du jugement à ce stade, a indiqué envisager de se pourvoir en cassation si la décision de première

À Hayange , Fabien Engelmann s'acharne encore contre le Secours Populaire . Après la coupure illégale d'électricité et de gaz l'année dernière, il cherche aujourd'hui à expulser l'association de ses ( ) "Le syndicalisme poursuit la coordination des efforts ouvriers, l’accroissement du mieux-être

Bataille éminemment politique

Cet épisode, l’énième dans la bataille qui oppose le Secours populaire au maire Fabien Engelmann (Rassemblement national, ex-FN) depuis son élection, intervient alors que la justice doit – à nouveau – arbitrer leurs différends. Après avoir continuellement diminué ses subventions, la mairie avait, en 2016, coupé l’eau et l’électricité au local appartenant à la ville et occupé à titre gracieux par l’association, laquelle avait porté l’affaire devant les tribunaux. Obligée par la justice, en 2017, de rétablir le courant, la mairie avait ensuite demandé à pouvoir expulser le Secours populaire qu’elle accusait d’être «occupant sans droit ni titre».

Le maire Fabien Engelmann, qui n’a pas répondu à nos sollicitations, jugeait que c’était «la suite logique de demander l’expulsion de cette association sans droit, ni titre, ni assurance, dont le comité à Hayange est ultra-politisé, noyauté par le Parti communiste, et pro-migrants». La bataille est justement éminemment politique, même si le Secours populaire estime simplement venir en aide aux plus précaires, sans distinction. En décembre 2015, un commentaire d’Anne Duflot-Allievi a déplu au maire. «Un goûter pour les enfants était organisé par les associations, et la mairie était partie prenante, rappelle la présidente du comité local. Sur le flyer, il était marqué qu’il était réservé aux enfants des familles touchant les minima sociaux, j’avais relevé que ça excluait les enfants de migrants.»

Cyril Hanouna : Sa question inattendue au maire de Cannes

  Cyril Hanouna : Sa question inattendue au maire de Cannes À l'occasion de la diffusion de "La France a un incroyable talent" ce mardi 5 novembre au soir sur M6, Non Stop People vous propose d'en savoir plus sur Marianne James et sur la fois où elle a présenté à ses fans une photo d'elle quand elle avait 18 ans.

Un maire dispose-t-il d’un droit de regard sur les activités des associations installées dans sa ville ? Pour le frontiste Fabien Engelmann, maire Dans cette ville durement frappée par le chômage, le Secours populaire distribue de la nourriture, des vêtements, et aide des familles dans le besoin.

Pour les articles homonymes, voir SPF. Le Secours populaire français, est une association française à but non lucratif, qui intervient sur le plan matériel, médical, moral et juridique, auprès des personnes victimes de l’injustice sociale, des calamités naturelles, de la misère, de la faim

«On aide tout le monde»

Elle soupire : «Pour une phrase dans le journal, il dit qu’on est des anarcho-communistes, que je fais de la propagande… Son reproche, c’est de dire qu’on aide les migrants, je l’entends encore le dire, ça : "Vous êtes pro-migrants." Mais non, on ne l’est pas, on aide tout le monde ! Ce qui importe, c’est comment on peut aider.» Au printemps, la justice a donné raison à l’association, mais le maire a fait appel. Une prochaine audience – essentiellement technique – aura lieu en décembre, avant de fixer la date où les avocats remettront leurs conclusions.

Jeune élu Front national aux municipales de 2014, Fabien Engelmann avait été soupçonné de fraude dans ses comptes de campagne et condamné à un an d’inéligibilité, avant de faire annuler sa sentence par le Conseil d’Etat l’année suivante. Dès son élection, il a inscrit son action municipale dans une logique identitaire, instaurant par exemple la Fête du cochon. «Il est très dans les symboles, il l’aime sa Fête du cochon. A la Saint-Nicolas, dans la ville, il donne des saucisses de porc aux enfants, c’est ciblé», commente Anne Duflot-Allievi.

TRIBUNE. « Insérons les jeunes des quartiers populaires par le sport ! » .
Alors que se déroule le Congrès des maires de France, des élus de tous bords et de nombreux maires de banlieue se fixent comme objectif d’intégrer 5 000 talents dans 100 villes françaises d’ici les JO de Paris 2024.Dans nos villes, et notamment dans celles qui abritent des quartiers prioritaires, deux enjeux apparaissent : repérer des jeunes et retisser ce fameux lien de confiance, indispensable à leur accompagnement. Les éducateurs sportifs apparaissent comme les derniers acteurs capables de rapprocher cette jeunesse talentueuse et le monde de l’entreprise.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!