France: Grenelle contre les violences conjugales : où en est l'audit des commissariats et gendarmeries ? - - PressFrom - France
  •   
  •   

France Grenelle contre les violences conjugales : où en est l'audit des commissariats et gendarmeries ?

09:25  14 novembre  2019
09:25  14 novembre  2019 Source:   liberation.fr

Violences conjugales : "Dans certains cas, porter plainte met les personnes en danger"

  Violences conjugales : Dix jours avant le dévoilement des propositions du gouvernement pour lutter contre les violences conjugales, Jérôme Bertin, qui dirige la fédération France Victimes, rappelle sur Europe 1 que si le signalement et la parole sont importants, l'accompagnement des victimes l'est tout autant."On incite beaucoup les victimes de violences conjugales à signaler et porter plainte, et il y a encore une progression possible puisque seulement 10% des femmes portent plainte aujourd'hui. Mais dans certains cas, cela met les personnes en danger. Il faut donc que l'on ait les moyens d'accueillir et de constater qu'une mise en sécurité est nécessaire", souligne le directeur.

Le Grenelle contre les violences conjugales s’ est ouvert ce mardi 3 septembre 2019, en écho au 39 19, le numéro d’écoute anonyme et gratuit destiné aux Lancement d’un audit de 400 commissariats et gendarmeries . Portant sur l’accueil de plus de 500 femmes victimes de violences , il permettra de

Les violences sexuelles sont celles que les femmes évoquent le moins spontanément puisque beaucoup estiment que dans un couple être contraint à des D’abord les zones rurales sont très peu couvertes par les associations, alors que le dépistage des violences conjugales y est plus difficile

Le commissariat de Champigny-sur-Marne. Photo d’illustration. © FRED DUFOUR Le commissariat de Champigny-sur-Marne. Photo d’illustration.

L'audit est encore en cours actuellement mais des premiers éléments devraient être livrés pour le 25 novembre, date de la fin du Grenelle, selon le ministère de l'Intérieur.

Question posée par non le 13/11/2019.

Bonjour,

Votre question porte sur l’une des mesures prévues dans le cadre du Grenelle contre les violences conjugales. Outre la livraison de 1 000 nouvelles places d’hébergement à partir de janvier 2020 et la mise en place d’un dispositif électronique anti-rapprochement sous quarante-huit heures dans le cadre d’une ordonnance de protection, le gouvernement a annoncé la tenue d’un audit dans plusieurs commissariats et brigades de gendarmeries.

Violences conjugales : l'alcool, facteur de risque tabou

  Violences conjugales : l'alcool, facteur de risque tabou Professionnels et associations de proches de malades dénoncent l'absence d'une véritable politique de prévention, notamment en amont des tensions familiales. Dimanche dernier, vers 23 heures, Sylvia Walter a perdu la vie sous les coups de couteau de son compagnon, à Oberhoffen-sur-Moder (Bas-Rhin). La plainte qu'elle avait déposée en octobre faisait état de "disputes et de violences légères sans ITT [incapacité temporaire de travail] établie sur fond d'alcool depuis plusieurs mois", a dévoilé le parquet.

Où en est l 'accueil des victimes de violences conjugales par les forces de l'ordre ? C' est l 'un des sujets centraux du Grenelle . À son lancement, début septembre, Edouard Philippe avait notamment demandé qu'un audit soit lancé dans 400 commissariats et gendarmerie sur cette question, et

«Nous allons organiser à Matignon un Grenelle des violences conjugales », déclare Marlène Schiappa. Le coup d'envoi sera donné le 3 septembre et «ce processus se conclura le 25 novembre pour la Journée contre les violences envers les femmes et l'anniversaire de la grande cause du

Alors que de nombreux témoignages de victimes de violences au sein du couple, ou de leur entourage, illustrent des manquements de la part des forces de l’ordre, le but affiché par l’exécutif à travers cet audit est de «détecter des dysfonctionnements qui existeraient à certains endroits et y remédier, avec un focus particulier sur les difficultés rencontrées par les personnes en situation de handicap», comme le détaille un communiqué gouvernemental. Le 3 septembre dernier, jour du lancement officiel du Grenelle contre les violences conjugales, le Premier ministre a également explicité à ce sujet : «Quand une femme a le courage de porter plainte, l’accueil que lui réserve le commissariat ou la gendarmerie doit être irréprochable.»

Violences faites aux femmes : Hébergement, lois, soutien… Le Conseil de l’Europe pointe les lacunes de la France

  Violences faites aux femmes : Hébergement, lois, soutien… Le Conseil de l’Europe pointe les lacunes de la France C’est la première fois qu’un rapport se penche sur la mise en œuvre par la France de la Convention du Conseil de l’Europe sur la lutte contre la violence envers les femmes © Zakaria ABDELKAFI / AFP Une femme colle des affiches contre les féminicides sur la pyramide du Louvre à Paris, le 14 septembre 2019. RAPPORT - C’est la première fois qu’un rapport se penche sur la mise en œuvre par la France de la Convention du Conseil de l’Europe sur la lutte contre La lutte contre les violences faites aux femmes est insuffisante en France, selon le Conseil de l’Europe.

Depuis, 11 groupes de travail se sont mis en place sur différentes thématiques : violences intrafamiliales, éducation, accueil dans les Après cette restitution, Marlène Schiappa a pris la parole et fait un bilan de ces 2 mois de travaux : « le Grenelle des violences conjugales marque une

C' est l 'image forte du jour. Les proches des victimes de violences conjugales se sont exprimés en ouverture du Grenelle . Au moins 101 femmes sont mortes sous les coups de leur conjoint ou ex-conjoint depuis le début de l'année.

400 commissariats, 500 victimes

Vous nous demandez dans quelles conditions cet audit sera mené et s’il est prévu que le gouvernement communique sur les résultats. Placée sous la houlette du ministère de l’Intérieur, l’exécution concrète de cet audit est confiée aux inspections générales de la police nationale (IGPN) et de la gendarmerie (IGGN). On sait que ces deux instances mènent des audits réguliers sur l’activité des policiers et des gendarmes mais celui-ci, qui a débuté au mois de septembre, «est d’une ampleur assez rare», selon les dires de l’Intérieur. Il concerne en effet, d’après les annonces officielles, près de 400 commissariats et brigades de gendarmeries et 500 victimes de violences. En termes de méthode, outre des entretiens menés auprès de ces personnes reçues par les forces de l’ordre, les responsables de cet audit devraient se plier à l’exercice des «visiteurs ou visiteuses-témoins» afin de mieux cerner l’accueil réservé aux victimes.

Violences envers les femme : le gouvernement n’y arrive pas

  Violences envers les femme : le gouvernement n’y arrive pas Face à la hausse du nombre de féminicides, à la veille d’une grande manifestation et des conclusion du Grenelle contre les violences conjugales, les associations réclament des moyens supplémentaires.Le surlendemain, le gouvernement rendra ses conclusions du « Grenelle des violences conjugales », après trois mois de discussions. Deux ans jour pour jour après que le chef de l’Etat a fait de la lutte contre les violences à l’égard des femmes « la grande cause » de son quinquennat. Pourtant, la situation ne s’améliore guère.

Un audit sera réalisé dans 400 commissariats et gendarmeries afin de repérer les dysfonctionnements en terme d’accueil des victimes et d’y Le début du Grenelle des violences conjugales constitue aussi l’occasion le 3/9/19 de promouvoir le 3919, le numéro d’écoute national

Audit en vue pour près de 400 gendarmeries et commissariats . Le Premier ministre a annoncé cette inspection à l’occasion du Grenelle des violences conjugales . L’inspection se focalisera sur “la façon dont les femmes victimes de violences conjugales sont accueillies”.

Devant la délégation aux droits des femmes de l’Assemblée nationale, le 10 septembre dernier, le ministre de l’Intérieur a divulgué des éléments de calendrier. «D’ici à la fin de cette année, plus de 400 commissariats et brigades auront fait l’objet d’un audit anonyme», a ainsi précisé Christophe Castaner, ajoutant toutefois que ce dispositif devrait s’étendre au-delà de janvier 2020 : «L’audit ne doit pas s’arrêter là. L’objectif chiffré de fin d’année porte sur 400 gendarmeries ou commissariats et sur 500 femmes. S’arrêter en janvier ne serait pas bon. Je le dis à ceux qui nous écoutent – en qui j’ai toute confiance, mais que j’entends bien contrôler – nous poursuivrons. Cela dit, un point précis de ce que nous contrôlons pourra avoir lieu à la fin 2019.»

Contacté par CheckNews, le ministère de l’Intérieur confirme que l’audit «est toujours en cours» actuellement. Sans que ses modalités ne soient encore décidées, une communication est prévue «de manière globale sur le Grenelle : l’audit en fera partie car il devrait permettre de dresser un état des lieux». La restitution de cet audit devrait intervenir en plusieurs étapes, précise encore l’Intérieur, qui affirme qu’un premier bilan devrait être livré aux alentours du 25 novembre, date de clôture du Grenelle contre les violences conjugales. Cela étant dit, on ignore encore à cette heure le niveau de détails des résultats qui seront restitués au public et à la presse.

TRIBUNE. "Voici notre proposition de loi après le Grenelle sur les violences conjugales" .
Deux députés En marche Guillaume Gouffier-Cha (Val-de-Marne) et Bérangère Couillard (Gironde) annoncent dans le JDD qu'ils déposent, avec leur groupe parlementaire, une proposition de loi dans la foulée du Grenelle contre les violences conjugales. Elle sera discutée à l'Assemblée nationale fin janvier 2020. Le gouvernement doit, lui, rendre ses conclusions lundi. "Ce lundi 25 novembre, le Grenelle des violences conjugales prend fin. Lancé par Marlène Schiappa au début de l'été, ce Grenelle a permis de parler des violences conjugales dans toutes les sphères de notre société comme jamais.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!