•   
  •   

France Etudiant immolé à Lyon : Emmanuel Macron parle d'"un cas particulier"

01:35  15 novembre  2019
01:35  15 novembre  2019 Source:   lexpress.fr

Un étudiant de l'université de Lyon entre la vie et la mort après s'être immolé par le feu

  Un étudiant de l'université de Lyon entre la vie et la mort après s'être immolé par le feu L'étudiant a voulu mettre fin à ses jours. Selon le syndicat Solidaires étudiant-e-s, la victime était "en grande précarité".Un étudiant de l'Université de Lyon 2 s'est immolé en pleine rue vendredi 8 novembre dans l'après-midi à Lyon, devant le bâtiment du Crous. Il est très gravement blessé. L'étudiant "a voulu mettre fin à ses jours", écrit l'université. Dans un communiqué, le syndicat Solidaires étudiant-e-s indique qu'il est "entre la vie et la mort" après ce geste désespéré alors qu'il se trouve "en grande précarité financière, privé de bourse".

D'ailleurs, Emmanuel Macron , qui se tient souvent à distance de celles et ceux qui le rallient, déclarait avant-hier que Jean-Yves Le Drian était un « cas particulier », mettant en avant le besoin de continuité alors que l'armée française est déployée dans plusieurs pays à travers le monde.

Le 8 novembre, un étudiant s'était immolé par le feu à Lyon , après avoir mis en cause sa situation précaire. « Il faut savoir de quelle précarité on parle », prévient Monique Ronzeau, à la tête de Au-delà de ce drame, qui relève aussi de l'examen d ' un cas particulier , caractériser le phénomène de Oui la situation precaire des etudiants est un pb. Mais dans le cas de l etudiant lyonnais, il avait ete

En déplacement dans la Marne, le président de la République s'est exprimé à propos de la tentative de suicide d'un étudiant à Lyon le 8 novembre.

Emmanuel Macron, le 14 novembre 2019 à Epernay © afp.com/Eliot BLONDET Emmanuel Macron, le 14 novembre 2019 à Epernay

La déclaration intervienne six jours après l'immolation d'un étudiant de 22 ans devant un restaurant universitaire, à Lyon, alors que le jeune homme est toujours entre la vie et la mort à l'hôpital.

LIRE AUSSI>> Étudiant immolé à Lyon : mobilisations dans toute la France, la grille du ministère forcée

Ce jeudi, lors d'un déplacement à Epernay (Marne), le président de la République s'est exprimé à ce propos, rapporte BFMTV : "Ce qui s'est passé à Lyon est absolument terrible et horrible", a-t-il déclaré, avant de remettre en cause l'aspect politique du geste de l'étudiant : "C'est vraiment un cas particulier. J'ai vu les revendications de ce jeune homme mais il y aussi une fragilité. C'est un geste terrible de faire ça. Je pense à lui et sa famille."

Etudiant immolé à Lyon : les syndicats dénoncent "la précarité" à l'université

  Etudiant immolé à Lyon : les syndicats dénoncent Vendredi après-midi, un étudiant de 22 ans originaire de Saint-Étienne a été grièvement brûlé à Lyon après s'être immolé en pleine rue devant un restaurant universitaire. Les fédérations syndicales étudiantes SUD-éducation et Solidaires ont dénoncé samedi dans un communiqué commun "la précarité" de "la vie des étudiant-e-s", au lendemain du geste "à la portée politique" d'un jeune homme de 22 ans qui s'est immolé en pleine rue à Lyon."Son acte ne saurait être réduit au seul désespoir, c'est aussi à la portée politique.

Depuis l’immolation par le feu d ’ un étudiant lyonnais pour dénoncer sa situation de précarité, de nombreux Si Frédérique Vidal s’est rendue à Lyon , sa visite est restée discrète. En effet, des étudiants ont décidé de se rassembler devant les Crous depuis ce week-end, hier ils étaient près de

d' Emmanuel Macron approche de son premier anniversaire, les documentaires qui lui sont consacrés se multiplient à la télévision. Cette profusion de documentaires centrés sur l'ascension d' Emmanuel Macron marque-t-elle un changement dans la forme, voire le fond, du documentaire politique ?

Emmanuel Macron a également défendu sa politique en faveur des étudiants : "On a commencé, on a fait beaucoup de choses pour que la santé coûte moins cher. C'est le cas depuis l'année dernière. Je suis aussi attaché à la question du logement. J'ai pris des engagements pour les villes où le logement coûte cher. On va continuer à accompagner. On va continuer a améliorer le système parce qu'on regarde les revenus de la famille", a-t-il promis. "En tout cas je sais ce que vous pouvez ressentir quand vous voyez ça. L'émotion que cela suscite", a conclu le chef de l'Etat.

"Macron, Hollande, Sarkozy et l'UE" accusés par le jeune homme

Dans un message rédigé avant son geste, Anas, le jeune homme qui s'est immolé, explique que le triplement de sa deuxième année de licence l'a plongé dans la précarité, puis égrène des revendications politiques : "Cette année, faisant une troisième L2, je n'avais pas de bourse mais même quand j'en avais, 450 euros par mois, est-ce suffisant pour vivre ?", expliquait-il, accusant "Macron, Hollande, Sarkozy et l'UE de (l)'avoir tué, en créant des incertitudes sur l'avenir de tous-tes".

Brûlé à 90%, l'étudiant est soigné au service des grands brûlés de l'hôpital Édouard-Herriot de Lyon et ses jours sont toujours en danger.

Lyon: l'étudiant immolé toujours en coma artificiel .
L'étudiant qui s'est immolé par le feu le 8 novembre pour dénoncer sa précarité et celle d'autres étudiants, est toujours placé en coma artificiel et se trouvait lundi dans un "état stationnaire".L'étudiant de 22 ans, qui s'est immolé devant le siège du Crous à Lyon le 8 novembre, a évoqué dans une lettre ses difficultés financières - il avait perdu sa bourse en "triplant" sa deuxième année de licence - et dénoncé la précarité dans laquelle sont plongés nombre d'étudiants. En début de semaine dernière, ce drame a provoqué des mobilisations parfois ponctuées d'incidents sur des campus à Paris, Lyon où Lille.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!