•   
  •   

France Etudiant immolé : cours annulés à l'université de Nantes à la suite de blocage de manifestants

19:25  15 novembre  2019
19:25  15 novembre  2019 Source:   europe1.fr

Un étudiant de l'université de Lyon entre la vie et la mort après s'être immolé par le feu

  Un étudiant de l'université de Lyon entre la vie et la mort après s'être immolé par le feu L'étudiant a voulu mettre fin à ses jours. Selon le syndicat Solidaires étudiant-e-s, la victime était "en grande précarité".Un étudiant de l'Université de Lyon 2 s'est immolé en pleine rue vendredi 8 novembre dans l'après-midi à Lyon, devant le bâtiment du Crous. Il est très gravement blessé. L'étudiant "a voulu mettre fin à ses jours", écrit l'université. Dans un communiqué, le syndicat Solidaires étudiant-e-s indique qu'il est "entre la vie et la mort" après ce geste désespéré alors qu'il se trouve "en grande précarité financière, privé de bourse".

"En raison d'un blocage en cours sur le campus Porte des Alpes (PDA), les conditions ne permettent pas d'accueillir étudiants et personnels. Par conséquent, le campus PDA sera fermé pour la journée de ce mercredi", a twitté l ' Université Lyon 2. Ce mouvement de blocage a été mené tôt dans la matinée

Plusieurs centaines de manifestants mardi. Mardi, près de 1200 personnes se sont réunies pour rendre hommage à l ' étudiant qui s'est immolé la semaine dernière devant un bâtiment du Crous. Ils ont ensuite défilé dans les rues de Lyon, prenant la direction de l ' université Lyon 2 où ils sont entrés

L'université a invité à © Jean-Luc BOUJON/Europe 1 L'université a invité à "ne pas se présenter sur le campus", bloqué par un groupe d'étudiants. Ils se disent solidaires du jeune homme qui s'est immolé devant le Crous le 8 novembre pour protester contre la précarité étudiante.

C'est un groupe de plusieurs centaines de jeunes réunis contre la précarité étudiante. L'université de Nantes a demandé vendredi aux étudiants de "ne pas se présenter sur le campus Tertre" vendredi en raison de blocages réalisés par des manifestants souhaitant "en finir avec la précarité".

"Suite au blocage mis en place ce matin par plusieurs dizaines de manifestants, les cours ne peuvent se tenir ce vendredi 15 novembre, dans les bâtiments suivants : Nouveau Tertre, Censive, Igarun, Faculté des langues et cultures étrangères, Faculté de Droit, IAE. Les étudiants sont invités à ne pas se présenter sur le campus aujourd'hui", indique l'université dans un communiqué publié sur son compte Twitter.

Etudiant immolé à Lyon : les syndicats dénoncent "la précarité" à l'université

  Etudiant immolé à Lyon : les syndicats dénoncent Vendredi après-midi, un étudiant de 22 ans originaire de Saint-Étienne a été grièvement brûlé à Lyon après s'être immolé en pleine rue devant un restaurant universitaire. Les fédérations syndicales étudiantes SUD-éducation et Solidaires ont dénoncé samedi dans un communiqué commun "la précarité" de "la vie des étudiant-e-s", au lendemain du geste "à la portée politique" d'un jeune homme de 22 ans qui s'est immolé en pleine rue à Lyon."Son acte ne saurait être réduit au seul désespoir, c'est aussi à la portée politique.

Vendredi, un étudiant en situation de précarité s'est immolé par le feu à Lyon. A Lyon et Lille, ces manifestations ont perturbé plusieurs cours . A la mi-journée, la manifestation a débordé sur le campus de l ' université Lyon 2 et la présidence a annoncé la fermeture administrative de tous les bâtiments

Manifestation d' étudiants devant le Crous à Lyon, le 12 novembre 2019 AFP / PHILIPPE DESMAZES. Etudiant immolé : blocage à Lyon 2, l ' université Une assemblée générale est prévue jeudi sur le campus de Lyon 2 à Bron, commune limitrophe de Lyon, pour décider de la suite du mouvement.

"Camarade lyonnais"

"Entre 150 et 300" étudiants étaient présents "pour témoigner et porter des revendications afin d'en finir avec la précarité (...) une semaine après l'immolation par le feu du camarade lyonnais devant un Crous", selon le compte Facebook "Université de Nantes en lutte".

Un étudiant de 22 ans, qui s'est immolé devant un restaurant universitaire de Lyon le 8 novembre, est toujours entre la vie et la mort à l'hôpital. En difficulté financière - il avait perdu sa bourse en "triplant" sa deuxième année de licence à l'université Lyon 2 -, le jeune homme avait expliqué son geste dans un message où il alertait sur la précarité étudiante.

En début de semaine, ce drame a provoqué des mobilisations parfois ponctuées d'incidents sur des campus à Paris, Lyon où Lille.

Bourses accordées aux étudiants : "Tout sera remis à plat début 2020", assure Frédérique Vidal .
Invitée du "Grand journal du soir", Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, souhaite une réforme du système des bourses étudiantes pour que les 5,7 milliards d'aides annuelles soient "mieux distribuées", et "à plus d'étudiants".

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 3
C'est intéressant!