•   
  •   

France Violences conjugales : "Dans certains cas, porter plainte met les personnes en danger"

13:25  16 novembre  2019
13:25  16 novembre  2019 Source:   europe1.fr

Grenelle des violences conjugales : Les associations ne veulent « pas de com ni de mesurettes, mais des moyens »

  Grenelle des violences conjugales : Les associations ne veulent « pas de com ni de mesurettes, mais des moyens » Le gouvernement présente ce lundi les conclusions du Grenelle des violences conjugales © Louise MERESSE/SIPA Les annonces que fera Marlène Schiappa à l'issue du Gre satisferont-elles les associations? ACCOMPAGNEMENT DES VICTIMES - Le gouvernement présente ce lundi les conclusions du Gre Que va-t-il ressortir de ces semaines de concertations et de débat ? Le gouvernement présente un ensemble de mesures lors de la conclusion du Grenelle des violences conjugales ce lundi, en cette journée internationale pour l’élimination de la violenc

Следующее. Violences conjugales en France : comment améliorer l'efficacité des procédures ? Violences conjugales : "Il ne faut pas rater l'opportunité d'entendre une victime" - Продолжительность: 0:47 RTL - On a tellement de choses à se dire 354 просмотра.

Mais dans certains cas , cela met les personnes en danger . "Mais à coté de cela, il faut accompagner les victimes." D'après lui, donner des téléphones ou des bracelets ne sera pas efficace si les personnes ne sont pas accompagnées après le dépôt de plainte , si l'on ne leur permet pas "de

Dix jours avant le dévoilement des propositions du gouvernement pour lutter contre les violences conjugales, Jérôme Bertin, qui dirige la fédération France Victimes, rappelle sur Europe 1 que si le signalement et la parole sont importants, l'accompagnement des victimes l'est tout autant. © AFP Dix jours avant le dévoilement des propositions du gouvernement pour lutter contre les violences conjugales, Jérôme Bertin, qui dirige la fédération France Victimes, rappelle sur Europe 1 que si le signalement et la parole sont importants, l'accompagnement des victimes l'est tout autant.

Le 25 novembre se terminera le Grenelle contre les violences conjugales lancé en septembre, à l'issue duquel le gouvernement devrait annoncer des mesures. Invité d'Europe 1 samedi matin, Jérôme Bertin, directeur général de la fédération France Victimes qui a émis des recommandations, insiste : si la libération de la parole est importante, elle peut devenir "une mise en danger de la personne". Le dernier exemple tragique en date le montre bien : le 10 novembre en Alsace, Sylvia, une femme de 40 ans a été tuée par son mari, sous les yeux de sa fille. Elle avait pourtant, selon cette dernière, déjà déposé des mains courantes et porté plainte.

Julie Gayet, Adèle Haenel, Laetitia Casta... Les stars mobilisées contre les violences faites aux femmes

  Julie Gayet, Adèle Haenel, Laetitia Casta... Les stars mobilisées contre les violences faites aux femmes De nombreuses célébrités ont assisté à la marche contre les violences faites aux femmes à Paris ce samedi 23 novembre 2019. Une franche réussite pour le collectif NousToutes qui avait organisé l’événement. 1/15 DIAPOSITIVES © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Alexandra Lamy lors de la marche contre les violences sexistes et sexuelles organisée par le collectif NousToutes à Paris le 23 Novembre 2019. Alexandra Lamy lors de la marche contre les violences sexistes et sexuelles organisée par le collectif NousToutes à Paris le 23 Novembre 2019.

3:32. Violences conjugales : " Dans certains cas , porter plainte met les personnes en danger ". Europe 1. 0:53. Violences conjugales : 300 personnes à la marche silencieuse. Le Télégramme. 1:18. Marlène Schiappa: "Trop souvent, les personnes victimes de violences conjugales ne sont

Violences conjugales : " Dans certains cas , porter plainte met les personnes en danger ". Violences conjugales : elle porte plainte contre l'État après l'assassinat de sa sœur et des ses parents.

Permettre la mise en sécurité

"On incite beaucoup les victimes de violences conjugales à signaler et porter plainte, et il y a encore une progression possible puisque seulement 10% des femmes portent plainte aujourd'hui. Mais dans certains cas, cela met les personnes en danger. Il faut donc que l'on ait les moyens d'accueillir et de constater qu'une mise en sécurité est nécessaire", souligne le directeur. "Si on part du principe qu'aucun acte ne peut rester sans réponse et que dès le premier signalement, on réagit, on convoque, on interpelle; on pourra réduire en partie les faits les plus graves", estime Jérôme Bertin.

"Mais à coté de cela, il faut accompagner les victimes." D'après lui, donner des téléphones ou des bracelets ne sera pas efficace si les personnes ne sont pas accompagnées après le dépôt de plainte, si l'on ne leur permet pas "de se mettre en sécurité, de se séparer, de s'organiser pour sortir du cycle de la violence". Les mises en sécurité des victimes peuvent se faire par des déplacements, par des placements en centre d'hébergement d'urgence, ou par une intervention immédiate auprès de l'auteur (une expulsion du conjoint peut par exemple être décidée par le juge).

Grenelle des violences conjugales : ce qu'a déjà annoncé le gouvernement

  Grenelle des violences conjugales : ce qu'a déjà annoncé le gouvernement Le Premier ministre Édouard Philippe doit dévoiler lundi, lors de la clôture du "Grenelle des violences conjugales", une quarantaine de mesures pour lutter contre le fléau des féminicides. Après un week-end marqué par la forte mobilisation de samedi contre les violences sexuelles et sexistes, le gouvernement est attendu au tournant. Alors que l'exécutif clôture le "Grenelle contre les violences conjugales", lancé début septembre, le Premier ministre Édouard Philippe doit annoncer ou confirmer lundi une quarantaine de mesures, dont quelques-unes déjà dévoilées.

"J'ai rencontré ma femme qui venait de quitter son compagnon violent " : le poignant témoignage de Michel, sur les violences conjugales . Violences conjugales : " Dans certains cas , porter plainte met les personnes en danger ".

Violences conjugales : " Dans certains cas , porter plainte met les personnes en danger ". Pour prévenir la récidive et favoriser la réinsertion des personnes condamnées par la Justice, les Juges d’application des peines (JAP) aménagent leur s peines, en fonction de la personnalité et de

Des actions qui ont un coût

Pour ce faire, les associations ont d'abord besoin de moyens financiers. "Nos associations ont un budget global de 50 millions d'euros", rappelle le directeur de France Victimes. "Nous gérons, à l'instar de la Fédération solidarité femmes qui gère le 3919, un autre numéro d'appel, le 116006, ouvert 7 jours sur 7". Une plateforme téléphonique qui coûte aujourd'hui 600.000 euros, et dont l'activité a augmenté de 85%.

"Cela veut dire que les victimes prennent conscience qu'elles ne sont pas seules, qu'elles peuvent réagir", constate Jérôme Bertin, avant d'ajouter : "Le dépôt de plainte ne résout pas tout. Il faut que l'ensemble des personnes, tiers, proches, prennent conscience que c'est un élément parmi d'autres mais qu'il faut s'organiser et démultiplier les moyens pour éviter que la révélation ne devienne une mise en danger."

La mort de Sylvia a fait grimper à 131 le nombre de femmes tuées par leur conjoint ou ex-conjoint depuis début 2019. Le 23 novembre à Paris à 14 heures, le collectif #NousToutes organise une marche contre les violences sexistes et sexuelles, deux jours avant la journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes.

VIDEO. Pour renforcer la mise à l'abri des femmes victimes de violences, Auvergne Rhône-Alpes débloque 2 millions d'euros .
La région s'est engagée à participer à la construction de 300 logements d'ici à deux ans pour les femmes victimes de violences © AFP PHOTO/JACQUES DEMARTHON Le numéro d'écoute national pour le conjugales a vu le nombre de ses appels exploser depuis le Grenelle contre les violences conjugales. VIOLENCES FAITES AUX FEMMES - La région s'est engagée à participer à la construction de 300 logements d'ici à deux ans pour le L’objectif affiché est d’augmenter rapidement le nombre de lieux où les femmes victimes pourront être mises à l’abri.

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!