France: Policiers piégés dans une laverie à Paris : "Un des deux auteurs a été interpellé", annonce Christophe Castaner - - PressFrom - France
  •   
  •   

France Policiers piégés dans une laverie à Paris : "Un des deux auteurs a été interpellé", annonce Christophe Castaner

13:25  17 novembre  2019
13:25  17 novembre  2019 Source:   europe1.fr

Face à une vaste mobilisation, Christophe Castaner suspend l’expulsion de Samira, une écolière ivoirienne

  Face à une vaste mobilisation, Christophe Castaner suspend l’expulsion de Samira, une écolière ivoirienne Une pétition signée, entre autres, par Anne Hidalgo ou encore Marco Verratti, réclamait l’annulation de son renvoi en Italie © ELIOT BLONDET-POOL/SIPA Christophe Castaner, ici le 6 novembre 2019, a décidé d'annuler l'expulsion de Samira et son père vers l'Italie. ELLE RESTE EN FRANCE - Une pétition signée, entre autres, par Anne Hidalgo ou encore Marco Verratti, réclamait l’annu Le droit au séjour de Samira, fillette ivoirienne de 10 ans et de son père, qui devaient être expulsés vers l’Italie, « va être réexaminé », a annoncé samedi Christophe Castaner.

Invité du © Europe 1 Invité du "Grand rendez-vous" Europe 1 avec CNews et "Les Échos", le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner est revenu sur la mobilisation des "gilets jaunes" pour l'anniversaire de leur mouvement, samedi. Une journée émaillée de violences de la part d'individus radicaux, que le ministre définit comme des "brutes" et des "voyous".

Un anniversaire gâché ? Samedi, un an après le premier samedi de mobilisation des "gilets jaunes", les contestataires sont descendus dans la rue pour manifester leur opposition au gouvernement. Des violences ont émaillé certains rassemblements, notamment à Paris. Deux policiers ont notamment été piégés dans une laverie du nord de Paris.

« Gilets jaunes » à Perpignan : Un homme jugé en janvier pour la dégradation de la permanence d'un député LREM

  « Gilets jaunes » à Perpignan : Un homme jugé en janvier pour la dégradation de la permanence d'un député LREM L'homme a été interpellé au mois d'octobre, indique le procureurUn homme « proche du mouvement des "gilets jaunes" », soupçonné d’avoir dégradé le 1er septembre dernier la permanence du député LREM des Pyrénées-Orientales, Romain Grau (LREM), à Perpignan, sera jugé en janvier, a indiqué mardi à l’AFP le procureur de Perpignan.

"Un des deux auteurs a été interpellé et je m'en réjouis", annonce dimanche Christophe Castaner, invité dimanche du Grand rendez-vous Europe 1 avec CNews et Les Échos. "Il sera mis à la disposition de la justice. J'ai vu des hommes poursuivre avec l'intention de les violentes. J'ai vu des policiers garder leur sang-froid", a-t-il ajouté. "Ils sont armés, mais ils ne sortent pas leur arme."

264 interpellations

Au total, 264 personnes dont 173 à Paris ont été interpellées, selon les chiffres indiqués par le ministre. Samedi soir, 129 personnes avaient été placées en garde à vue au terme de cette journée de mobilisation.

"Hier (samedi, ndlr), ce qu'on a vu, c'est peu de manifestants, mais des brutes, des voyous, venus pour en découdre avec les manifestants", a-t-il dénoncé, évoquant la destruction partielle d'une stèle en hommage au Maréchal Juin. "Ils fabriquent des armes, ils cassent des plaques de marbres", a-t-il pointé.

Entre 28.000 et 39.530 manifestants

Les manifestations ont rassemblé 28.000 personnes dans toute la France, dont 4.700 à Paris, selon le ministère de l'Intérieur. La dernière participation équivalente remonte au samedi 9 mars, avec 28.600 personnes en France. De son côté, le mouvement a donné une estimation globale de 39.530 participants ce samedi, selon le "Nombre jaune".

Lubrizol : aucun arrêt de travail chez les policiers intervenus sur l'incendie .
«Aucun fonctionnaire n'a eu un arrêt de travail en lien direct» avec l'intervention à l'usine Lubrizol a fait savoir mercredi Christophe Castaner. «Aucun fonctionnaire n'a eu un arrêt de travail en lien direct avec cet évènement», a affirmé le ministre de l'Intérieur auditionné par la commission d'enquête du Sénat sur le sinistre qui a dévasté ce site classé Seveso. «A ce jour, il n'y a aucune déclaration de maladie professionnelle en lien avec Lubrizol» au sein des forces de l'ordre, a ajouté Christophe Castaner.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!