France: Rapport sur les violences conjugales : "D'après mon expérience, une plainte est prise environ une fois sur deux" - - PressFrom - France
  •   
  •   

France Rapport sur les violences conjugales : "D'après mon expérience, une plainte est prise environ une fois sur deux"

21:25  17 novembre  2019
21:25  17 novembre  2019 Source:   europe1.fr

Rapport sur les violences conjugales : "Il y a un problème de preuves", estime Nicole Belloubet

  Rapport sur les violences conjugales : Dans 41% des 88 homicides conjugaux et tentatives étudiés par les auteurs d'un rapport de l'Inspection générale de la justice, la victime s'était déjà signalée à la police. Nicole Belloubet, ministre de la Justice affirme dans le "JDD" qu'elle souhaite bâtir un système dans lequel "il n'y ait pas de faille" dans la prise en charge des victimes, contrairement à aujourd'hui.Ces déclarations interviennent alors que le nombre de féminicides, en 2019, dépasse déjà celui de l'ensemble de l'année 2018. L'année dernière, 121 femmes ont été tuées par leur conjoint ou par leur ex. Il y en a déjà 135 cette année.

Le dépôt de plainte immédiate : "Ce qui compte c' est de déposer plainte ", affirme Maître Tomasini, contactée L'avocate spécialisée dans les violences conjugales voit les numéros, associations et Mais ce dernier n' est rien par rapport au réel coût de toutes ces violences sur la société", souligne

Eric Raoult, ancien Ministre et ex-député UMP, a été accusé de violences conjugales par sa femme. Mis en garde à vue, il a été entendu mercredi matin dans Eric Raoult, était en effet le responsable de la mission sur le port du voile intégrale à l’Assemblée Nationale. Il avait alors établit dans son rapport

Dans 41% des 88 homicides conjugaux et tentatives étudiés par les auteurs d'un rapport de l'Inspection générale de la justice, la victime s'était déjà signalée à la police. Emmanuelle Rivier, avocate au barreau de Paris, commente ces chiffres sur Europe 1. © GERARD JULIEN / AFP Dans 41% des 88 homicides conjugaux et tentatives étudiés par les auteurs d'un rapport de l'Inspection générale de la justice, la victime s'était déjà signalée à la police. Emmanuelle Rivier, avocate au barreau de Paris, commente ces chiffres sur Europe 1.

L'Inspection générale de la justice planchait dessus depuis juin. Un rapport très attendu sur les homicides conjugaux vient d'être remis à ministre de la Justice, Nicolas Belloubet. Avocate au barreau de Paris spécialiste des violences conjugales, Emmanuelle Rivier réagit au micro d'Europe 1.

Dans 41% des 88 cas étudiés par les auteurs du rapport, la victime s'était déjà signalée à la police. "D'après mon expérience, une plainte est prise environ une fois sur deux", affirme l'avocate. Emmanuelle Rivier ne remet pas en cause les compétences des forces de police, mais pointe un manque d'effectif et de formation à ce sujet. "Quand la plainte est prise, l'enquête n'est pas bien menée. Dans la plupart des cas, les plaintes sont classées sans suite ou sous qualifiées." Même schéma du côté de la justice. "Il y a un problème d'écoute, de formation des magistrats et de sous effectif", observe-t-elle. D'après Emmanuelle Rivier, 80% des plaintes pour violences conjugales transmises au parquet sont classées sans suite.

Tribune de médecins pour "repérer et prévenir les violences conjugales"

  Tribune de médecins pour Dans une tribune publiée sur le site de «l'Obs» lundi, 65 médecins généralistes appellent à agir «pour repérer et prévenir les violences conjugales et sexuelles». © REUTERS/Regis Duvignau Une tribune signée par 65 médecins publiée lundi matin par le site internet de «l'Obs» appelle à agir «pour repérer et prévenir les violences conjugales et sexuelles», selon le texte parvenu à l'AFP.

Violences conjugales . Accueil, Écoute, Soutien. APEX : l'association est à l'écoute des victimes de violences conjugales , des personnes auteures et des témoins de ces violences . Permanence pour les personnes en prise avec les violences conjugales .

En France, les violences conjugales sont encore à un niveau trop élevé Un protocole cadre établi par les ministres de la justice, de l’intérieur et des droits des femmes facilite le dépôt d’ une plainte Enfin la mobilisation contre les violences est celle du Gouvernement français dans son ensemble.

85% des auteurs d’homicides conjugaux sont des hommes

Problème judiciaire mais aussi politique, explique l'avocate. D'après le rapport, 85% des auteurs d’homicides conjugaux sont des hommes et 83% des victimes sont des femmes. "Pourtant, à aucun moment dans son interview au JDD, Nicole Belloubet ne parle de féminicide. En politique, il faut appeler un chat un chat", regrette-elle. La garde des Sceaux a livré dimanche un long entretien au JDD, en réaction à la publication du rapport.

Pour y répondre, la ministre estime notamment que la police pourrait "s'inspirer de ce qui est fait à l'hôpital de Dax". Elle précise : "Les médecins amènent les victimes à verbaliser. Et ils ne les laissent pas repartir sans avoir contacté une association qui les accompagne immédiatement." Une idée qu'approuve Emmanuelle Rivet : "C'est très bien ce qui est fait à Dax, il faut le généraliser, et pas qu'aux hôpitaux. Quand une victime est prête à briser le silence, il faut quelqu’un pour l'écouter."

Que pensent les conjoints violents des mesures du gouvernement ? .
Romain, 32 ans, est séparé de sa femme depuis qu'elle a porté plainte contre lui, pour des coups. Au micro d'Europe 1, il explique que les mesures annoncées lundi par le Premier ministre sont pour lui positive. "Partir, pour moi, ça a été une prise de conscience tardive." Romain, 32 ans, est séparé de sa femme depuis qu'elle a porté plainte contre lui, pour des coups. Parmi les mesures détaillées lundi par le Premier ministre pour lutter contre les violences conjugales, plusieurs le concernent au premier chef.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!