•   
  •   

France Emmanuel Macron au congrès des maires de France pour réchauffer les relations avec les collectivités

07:25  19 novembre  2019
07:25  19 novembre  2019 Source:   europe1.fr

Opération séduction pour Emmanuel Macron auprès des maires à Epernay

  Opération séduction pour Emmanuel Macron auprès des maires à Epernay Attendu à Dormans jeudi matin pour assister à la cérémonie en hommage aux combattants des deux batailles de la Marne, Emmanuel Macron participera ensuite au conseil municipal d’Épernay dans l'après-midi. Une nouvelle manière pour le président de la République de se rapprocher des maires et de partir à leur reconquête. Mardi, il avait déjà reçu François Baroin, le président de l'Association des Maires de France, à l'Elysée.Après les avoir parfois écartés en début de quinquennat, les maires deviennent un rouage important de l’acte II du président Macron. Un enjeu pour la stabilité politique du pays. Un ministre de droite appelle à l’humilité : "Les maires sont toujours en première ligne.

Sur la forme, le chef de l’Etat a réussi à apaiser ses relations avec les édiles locaux. Sur le fond, plusieurs sujets sucitent encore des crispations. Sur le fond, plusieurs sujets sucitent encore des crispations. Emmanuel Macron , devant 600 maires à Souillac, le 18 janvier 2019, dans le cadre du

devant le congrès de l’Association des maires de France , c’est le premier ministre Edouard Philippe qui s’y rendra pour prononcer le discours de clôture. 153 démissions sur les six premiers mois de l’année. Les relations restent tendues entre Etat et collectivités , qu’il s’agisse des communes, des

Pour la deuxième fois de son mandat, le chef de l’Etat se rendra au congrès des maires qui se tient à Paris depuis lundi. Emmanuel Macron y est très attendu, il tente depuis des mois de réchauffer ses relations avec les élus locaux. Retour sur 2 ans de relations tumultueuses. © Ian LANGSDON / POOL / AFP Pour la deuxième fois de son mandat, le chef de l’Etat se rendra au congrès des maires qui se tient à Paris depuis lundi. Emmanuel Macron y est très attendu, il tente depuis des mois de réchauffer ses relations avec les élus locaux. Retour sur 2 ans de relations tumultueuses.

Emmanuel Macron se rend mardi au congrès annuel des maires de France qui se tient depuis lundi à Paris, porte de Versailles. Le président de la République et les élus locaux entretiennent une relation houleuse depuis l'élection présidentielle. Jean-François Copé, invité d'Europe 1 lundi, rappelait d'ailleurs que Monsieur Macron "n’a jamais été élu nulle part, il n’a jamais eu d’expérience de maire". "Jacques Chirac m’avait dit que l’apprentissage politique du métier au sens noble du terme se faisait en étant maire. Je crois qu’il avait tout à fait raison", disait encore malicieusement le maire Meaux.

Incivilités : le "cri d'alarme" des maires de petites et moyennes communes à Emmanuel Macron

  Incivilités : le Dans une tribune publiée dans le JDD, plusieurs maires de petites et moyennes communes appellent Emmanuel Macron à leur donner "plus de moyens humains, matériels et logistiques" face aux incivilités et à la délinquance. Le chef d'Etat doit prononcer un discours au congrès des maires de France, mardi à l'Elysée.Des édiles et associations d'élus de petites et moyennes communes lancent un "cri d'alarme" à Emmanuel Macron, avant le congrès des maires de France, pour réclamer "plus de moyens humains, matériels et logistiques" face à la "recrudescence" des incivilités et de la délinquance.

Hier, Emmanuel Macron était au Congrès des maires de France pour un long discours très attendu par les élus locaux, notamment au sujet du financement des collectivités locales. De son côté, Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics était à deux doigts de donner son numéro

Emmanuel Macron ne se rendra pas au Congrès des maires de France le 22 novembre mais Les relations restent tendues entre Etat et collectivités , qu'il s'agisse des communes, des Emmanuel Macron a multiplié les rencontres avec les élus locaux ces derniers mois pour tenter de renouer le

Il y a deux ans, Emmanuel Macron était accueilli par des sifflets au congrès des maires de France. Ce à quoi il répondait : "Vous savez, les sifflets ne m’ont jamais beaucoup étourdis". A l’époque, le président affronte des élus locaux hostiles à la suppression de la taxe d’habitation car ils craignent d’y perdre financièrement. Et malgré ses mains tendues, "j'ai besoin de vous", le président faisait face à la fronde des maires.

Le pari réussi du grand débat

Un an plus tard, il leur adresse un courrier, invite des élus à l’Elysée mais ne se rend pas au congrès annuel… créant un nouveau malaise. Les élus se sentent méprisés, mis à l’écart. François Baroin, président de l'Association des maires de France, déclarait alors, amer : "Je ne vais pas commenter la décision du président, elle sera regrettée c’est certain".

Emmanuel Macron au Congrès des maires de France, un premier round face à François Baroin ?

  Emmanuel Macron au Congrès des maires de France, un premier round face à François Baroin ? Le président de la République ouvrira par un discours le Congrès des maires de France, mardi après-midi, à la porte de Versailles, à Paris. Il aura face à lui François Baroin, maire de Troyes et président de l’AMF, et que beaucoup imaginent déjà l’affronter lors de la présidentielle de 2022. L’année dernière, Emmanuel Macron avait zappé le rendez-vous, et ça avait fâché nombre de maires. Cette fois, les président de la République sera bien du Congrès des maires de France, qu’il ouvrira mardi, à la porte de Versailles, à Paris. Il aura à cœur de cajoler ces très populaires élus locaux, à quatre mois des municipales.

Emmanuel Macron est attendu mardi après-midi pour l'ouverture solennelle du congrès de Signe d'un regain de confiance: à quatre mois du scrutin, les maires ne sont plus que 28% à ne pas Les élus réclament une évolution majeure dans les relations entre l'Etat et les collectivités et redoutent

Le président de la République Emmanuel Macron s’est exprimé en clôture du 100e congrès des maires de France , jeudi 23 novembre M. Macron n’a fait aucune nouvelle annonce mais il a donné sa vision de ce que devaient être les réformes des collectivités territoriales durant son quinquennat.

Il ne faudra que quelques semaines pour que les maires reviennent au centre du jeu. Face à la colère des Gilets jaunes, Emmanuel Macron lance le Grand Débat : "Moi, je ne vais pas parler longtemps, je suis là pour vous écouter". Redonner la parole aux élus de terrain, le pari est réussi mais certains maires restent perplexes : "Celui qui n’a rien pour manger, il n’a pas besoin de 7 heures de grands débats qui vont régler le petit problème".

"Un discours de remerciement pour leur engagement"

Au total, 96 heures de grands débats ont tout de même relancé la relation entre le président et les maires. L’exécutif, lui, met au défi un élu de dire que la taxe d’habitation n’a pas été systématiquement compensé. C’est cette nouvelle dynamique qu’Emmanuel Macron va louer mardi : "Ce sera un discours de remerciement pour leur engagement", explique-t-on à l’Elysée.

A mi-mandat, le président semble avoir compris qu’il ne pouvait pas gouverner sans les maires.

"La considération d’Emmanuel Macron pour les maires est là", se félicite François Baroin .
Le président de l’Association des maires de France, maire Les Républicains de Troyes, reçu comme 2.000 de ses collègues mercredi soir à l'Elysée, salue la nouvelle relation nouée entre les édiles et le président de la République. Même s'il met quelques bémols, sur la taxe d'habitation notamment, François Baroin s'en félicite.La séquence, entre discours devant le Congrès des maires de France et réception à l'Elysée, a donc porté ses fruits. "L’accueil hier (mercredi) avec le président était chaleureux à l’Elysée. La réception était profondément républicaine à l'ouverture de notre dernier Congrès de ce mandat municipal", s'est félicité François Baroin.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!