France: À Vesoul, une religieuse privée de logement dans une maison de retraite parce qu'elle porte le voile - - PressFrom - France
  •   
  •   

France À Vesoul, une religieuse privée de logement dans une maison de retraite parce qu'elle porte le voile

19:33  19 novembre  2019
19:33  19 novembre  2019 Source:   europe1.fr

Marseille : Un policier blessé et dix personnes arrêtées en marge de la manifestation contre le mal-logement

  Marseille : Un policier blessé et dix personnes arrêtées en marge de la manifestation contre le mal-logement Des milliers de manifestants se sont mobilisés à Marseille un an après la mort de huit personnes dans des effondrements d’immeubles rue d’Aubagne. Quelques heurts ont marqué la fin de la manifestation © Daniel Cole/AP/SIPA Des heurts ont éclaté en marge d'une manifestation contre le mal-logement, le 9 novembre 2019 à Marseille. MOBILISATION - Des milliers de manifestants se sont mobilisés à Marseille un an après la mort de huit personnes dans des effondrements d’immeubles rue d’Aubagne. Quelques heurts ont mar Jean-Claude Gaudin n’était pas dans son bureau, ce samedi.

Une maison de retraite de Vesoul a indiqué à la sœur Marie-Dominique qu'elle devait se départir de son habit religieux et de son voile si elle voulait accéder à une place en maison de retraite. Le curé de la ville dénonce une forme de © DAVID ADEMAS / AFP Une maison de retraite de Vesoul a indiqué à la sœur Marie-Dominique qu'elle devait se départir de son habit religieux et de son voile si elle voulait accéder à une place en maison de retraite. Le curé de la ville dénonce une forme de "christianophobie" et des principes de laïcité "qui ne sont pas compris".

C'est une histoire qui vient nourrir un peu plus le débat sur la laïcité et les signes d'appartenance religieuse dans l'espace public : à Vesoul, en Haute-Saône, une religieuse s'est vu refuser une place en maison de retraite sous prétexte qu'elle portait l'habit et surtout le voile. Selon le curé de la ville, cet épisode relève d'une "christianophobie".

Thierry Lhermitte pour ou contre un retour des Bronzés ? Il répond

  Thierry Lhermitte pour ou contre un retour des Bronzés ? Il répond A l'affiche de "Joyeuse retraite", Thierry Lhermitte répond à LA question : Les Bronzés vont-ils revenir avec un quatrième volet ? "Ecoute Bernard, je crois que toi et moi on a un peu le même problème". Celui de l’absence des Bronzés ? Oui, diraient de nombreux fans. Alors que la bande ne s’est pas réunie depuis dix ans, Thierry Lhermitte a répondu à la question : va-t-il y avoir un quatrième volet à la saga ? La réponse de l’acteur de 66 ans est sans équivoque. "Certainement pas", a-t-il répondu à nos confrères belges de Télépro. Ce n’est pas pour autant l’envie qui manque à l’acteur.

"Respect de la laïcité"

Révélée par France Bleu, l'affaire remonte à l'année dernière, lorsque sœur Marie-Dominique, qui a passé toute sa vie de religieuse dans un couvent dans la Drôme, entreprend des démarches pour s'installer dans une maison de retraite, dans sa Haute-Saône natale. Elle dépose alors un dossier dans un établissement géré par le CCAS, le centre communal d'action sociale, dépendant de la mairie de Vesoul.

Il y a un an, elle se retrouve sur liste d'attente. L'été dernier, un courrier de la mairie l'informe que "dans le respect de la laïcité, tout signe ostentatoire d'appartenance à une communauté religieuse ne peut être accepté en vue d'assurer la sérénité de toutes et de tous". Autrement dit, la sœur peut obtenir une place mais elle devra remiser son habit religieux et son voile.

Un problème de légalité ?

"La religieuse a refusé la place qui lui était proposée, elle n'a pas voulu accepter le règlement intérieur qui est le même pour tout le monde" explique Claude Ferry, président du CCAS, au média régional.

Contacté par Europe 1, l'observatoire de la laïcité s'interroge sur la légalité de ce courrier, étant donné que la neutralité religieuse est toujours demandée aux agents des services publics, mais jamais à leurs usagers.

De son côté, sœur Marie-Dominique ne souhaiterait pas se départir de son voile, selon la paroisse. Dans le même temps, le curé lui a trouvé un appartement où elle vit désormais seule.

Est-il vrai que les Restos du cœur refusent les bénévoles voilées ? .
Le CCIF a dénoncé hier l'exclusion d'une bénévole pour cause de port du voile. L'association assume, au nom d'une exigence de neutralité, politique, syndicale ou religieuse. Bonjour, Vous nous interrogez à la suite d’une publication du CCIF (Collectif contre l’islamophobie en France), faisant état lundi de l'exclusion d'une bénévole des Restos du cœur en raison de son voile. Selon le récit du CCIF, l’intéressée (prénommée Tanya dans l’article), bénévole depuis un an, a été exclue d'un centre des Restos du cœur de Toulon le 3 septembre, après avoir déjà été menacée d'exclusion l'an passé.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 7
C'est intéressant!