France: L’Assemblée nationale approuve à une large majorité l’ensemble du projet de budget 2020 - - PressFrom - France
  •   
  •   

France L’Assemblée nationale approuve à une large majorité l’ensemble du projet de budget 2020

21:33  19 novembre  2019
21:33  19 novembre  2019 Source:   20minutes.fr

Pourquoi les sénateurs ont bloqué le débat sur le budget de la sécurité sociale

  Pourquoi les sénateurs ont bloqué le débat sur le budget de la sécurité sociale Après l'Assemblée, l'examen du budget de la sécurité sociale pour 2020 a débuté mardi au Sénat. La Haute-Assemblée a toutefois bloqué quelques heures le texte : les élus relèvent en effet l'absurdité de voter un texte qui sera modifié par la mesure, annoncée dimanche dans le JDD, de relever le niveau de l'Ondam, l'objectif national des dépenses d'assurance maladie.C'est un coup de force purement formel mais qui démontre une nouvelle fois les tensions entre le gouvernement et le Sénat, à majorité de droite. Mardi après-midi, la commission des Affaires sociales de la Haute-Assemblée a fait suspendre l'examen du budget de la sécurité sociale pour 2020 qui venait de débuter.

Le texte prévoit notamment la baisse de 5 milliards d’euros de l’impôt sur le revenu, un an après le début de la crise des « gilets jaunes »

Assemblée Nationale : Questions au Gouvernement. © NICOLAS MESSYASZ/SIPA Assemblée Nationale : Questions au Gouvernement. FEU VERT - Le texte prévoit notamment la baisse de 5 milliards d’euros de l’impôt sur le revenu, un an après le début de la crise des « gilets jaunes »

L’ensemble du projet de budget 2020, qui comprend notamment la baisse de 5 milliards d’euros de l’impôt sur le revenu, un an après le début de la crise des « gilets jaunes », a été approuvé, ce mardi, en première lecture par l’Assemblée nationale.

354 députés ont voté pour, 191 contre et 16 se sont abstenus sur ce troisième budget du quinquennat, qui va maintenant être examiné par le Sénat et doit être adopté définitivement d’ici à fin décembre.

Budget de l'Elysée : l'Assemblée vote une hausse, sous les critiques de l'opposition

  Budget de l'Elysée : l'Assemblée vote une hausse, sous les critiques de l'opposition Le budget de l'Elysée augmente de 2,2% par rapport à 2019, suscitant de vives critiques de l'opposition qui dénonce la "grande vie du premier des Français".L'Assemblée nationale a voté dans la soirée de mardi une hausse de 2 millions d'euros de la dotation de l'Elysée en 2020, justifiée par l'intégration de dépenses rattachées au ministère de l'Intérieur jusqu'ici. Une augmentation critiquée par l'opposition au nom de la "modération" et de la "transparence".

Le texte voté largement par les députés LREM-Modem

Les élus LREM et MoDem ont voté pour, à l’exception de la députée apparentée LREM Albane Gaillot, qui s’est abstenue, et du centriste Vincent Bru, qui a voté contre. UDI-Agir s’est partagé entre pour et abstentions. Tous les autres groupes se sont prononcés majoritairement contre – LR, socialistes, Insoumis, communistes ainsi que Libertés et territoires –, la droite critiquant le creusement des déficits et la gauche des baisses d’impôts mal ciblées, qui ne concerneront pas les plus défavorisés.

Ce projet de loi de finances 2020 fait figure de réponse au mouvement des « gilets jaunes », avec comme mesures phares la réduction de 5 milliards d'euros de l'impôt​ sur le revenu pour 17 millions de foyers des deux premières tranches, et la poursuite de la suppression de la taxe d’habitation, pour 80 % des foyers fiscaux à partir de 2020 et 100 % en 2023.

Le Sénat rejette le projet de budget de la Sécu et proteste contre le "mépris" de Macron

  Le Sénat rejette le projet de budget de la Sécu et proteste contre le Le Sénat a écourté brutalement l'examen du texte, en votant le rejet de la partie recettes, puis de l'ensemble du texte, par 281 voix contre, zéro pour et 60 absentions. © AFP / NurPhoto Le Sénat a adopté ce mardi en première lecture, à une très large majorité, le projet de loi Engagement et Proximité, un projet de loi entend faciliter la vie des maires et servir d'antidote à la crise des vocations des élus locaux. Le Sénat à majorité de droite a rejeté ce jeudi le projet de budget de la Sécurité sociale pour 2020, pour protester contre "un mépris" d'Emmanuel Macron, après ses annonces sur l'hôpital.

« Redonner de l’air aux classes moyennes asphyxiées »

Au MoDem, Jean-Noël Barrot (MoDem) s’est félicité d’une baisse d’impôts historique « qui vient redonner de l’air aux classes moyennes asphyxiées par des décennies de matraquage fiscal ». Pour la socialiste Christine Pires Beaune (PS), ce budget reste « un projet de classe au profit des très très riches », puisque les ménages qui ne payent ni impôt sur le revenu ni taxe d’habitation ne bénéficieront pas de ces coups de pouce.

« La pauvreté explose », a abondé Jean-Luc Mélenchon (LFI). A droite, Véronique Louwagie (LR) a fustigé un « renoncement sur la baisse des effectifs de la fonction publique et la réduction des déficits ». « Nous faisons ce que nous avons dit, nous maintenons le cap », a répondu la « marcheuse » Emilie Cariou.

Grand Paris Express : le Sénat vote la suppression d'une surtaxe litigieuse .
Les amendements de suppression ont été adoptés à une écrasante majorité, au cours d'une première lecture du projet de loi de finances. © afp.com/JOEL SAGET Vue du Sénat français. La chambre haute n'en voulait pas. Le Sénat a voté vendredi soir la suppression d'une surtaxe prévue des bureaux situés dans les quartiers d'affaires de Paris et des Hauts-de-Seine, revenant ainsi sur une disposition litigieuse adoptée par l'Assemblée nationale pour financer la Société du Grand Paris.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!