•   
  •   

France La France épinglée par le Conseil de l’Europe : "nous ferons tout pour améliorer la situation des femmes", assure Marlène Schiappa

11:30  20 novembre  2019
11:30  20 novembre  2019 Source:   europe1.fr

Roman Polanski : Pourquoi Marlène Schiappa n'ira pas voir "J'accuse"

  Roman Polanski : Pourquoi Marlène Schiappa n'ira pas voir Quelques jours avant la sortie de "J'accuse" de Roman Polanski, Valentine Monnier - une photographe et comédienne française - a accusé le réalisateur de viol dans un témoignage choc publié par le Parisien. Des révélations qui ont fortement perturbé la promotion du long-métrage. Face à la polémique, Marlène Schiappa a pris la parole, révélant qu'elle ne comptait pas aller voir le film. © maxppp Roman Polanski : Pourquoi Marlène Schiappa n'ira pas voir "J'accuse" Roman Polanski fait la Une des médias depuis les révélations faites par Valentine Monnier dans l'édition du 8 novembre 2019 du Parisien.

Alors que le Conseil de l’Europe a pointé mardi les lacunes de la France en matière de lutte contre les violences faites aux femmes, Marlène Schiappa a assuré mercredi sur Europe 1s’être engagée à faire tous les ajustements réclamés par l’instance européenne. © EUROPE 1 Alors que le Conseil de l’Europe a pointé mardi les lacunes de la France en matière de lutte contre les violences faites aux femmes, Marlène Schiappa a assuré mercredi sur Europe 1s’être engagée à faire tous les ajustements réclamés par l’instance européenne.

Mardi, le Conseil de l’Europe a épinglé la France sur son traitement des violences faites aux femmes. Dans un rapport, la Convention du Conseil de l'Europe sur la lutte contre la violence envers les femmes pointait les lacunes en matière d’hébergements, une définition du viol problématique, une réponse pénale "insuffisante", des enfants témoins trop peu soutenus… Alors que se tient actuellement le Grenelle des violences conjugales, cette liste fait mal au gouvernement. "Je me suis engagée auprès du Grevio (Groupe d’experts sur la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique, ndlr) à faire en sorte que nous ajustions tout ce que nous devions ajuster dans notre loi", a assuré Marlène Schiappa mercredi sur Europe 1.

Roman Polanski accusé de viol : Frédéric Mitterrand n'y croit pas et le défend

  Roman Polanski accusé de viol : Frédéric Mitterrand n'y croit pas et le défend Il y a ceux qui boycottent, et ceux qui encensent. Ces derniers jours, Roman Polanski est au cœur d'une vive controverse après une nouvelle accusation de viol à son encontre. Une accusation à laquelle ne croit pas Frédéric Mitterrand. Non Stop People vous en dit davantage. © maxppp Roman Polanski accusé de viol : Frédéric Mitterrand n'y croit pas et le défend Roman Polanski continue de défrayer la chronique. Il y a quelques jours, peu de temps avant la sortie de son dernier film "J'accuse", le cinéaste se voyait une fois de plus accusé de viol.

La secrétaire d'Etat à l'Egalité femmes-hommes a revenu à la genèse du rapport. "La France a ratifié la Convention Istanbul, qui est une convention européenne qui définit des standards européens communs", a-t-elle expliqué. "J’étais hier avec la ministre italienne de l’Egalité femmes-hommes qui a aussi un travail à faire pour se mettre à jour vis-à-vis de cette convetion. Nous devons le faire et bien évidemment, nous ferons tout ce que nous devons et pouvons faire pour améliorer la situation des femmes", a insisté la secrétaire d’Etat à l’Egalité femmes-hommes."

>> Plus d'infos à suivre...

Adèle Haenel : Marlène Schiappa s'exprime sur son refus de porter plainte .
Le 3 novembre dernier, Adèle Haenel révélait avoir été victime d’attouchements durant son adolescence, et accusait Christophe Ruggia. L’actrice a toutefois refusé de porter plainte contre le réalisateur. Ce mardi 26 novembre, sur les ondes de France Inter, Marlène Schiappa a réagi à ce refus. Non Stop People vous en dit plus. © maxppp Adèle Haenel : Marlène Schiappa s'exprime sur son refus de porter plainte Elle a brisé le tabou de la pédocriminalité dans le cinéma. Dans les colonnes de Mediapart, Adèle Haenel a brisé un silence vieux de 17 ans et révélé avoir été victime d’attouchements et de harcèlement sexuel.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!