•   
  •   

France À Amiens, Emmanuel Macron défend ses actions pour les étudiants

03:25  22 novembre  2019
03:25  22 novembre  2019 Source:   europe1.fr

Bourses accordées aux étudiants : "Tout sera remis à plat début 2020", assure Frédérique Vidal

  Bourses accordées aux étudiants : Invitée du "Grand journal du soir", Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, souhaite une réforme du système des bourses étudiantes pour que les 5,7 milliards d'aides annuelles soient "mieux distribuées", et "à plus d'étudiants".

Une dizaine de jours après qu'un étudiant s'est immolé par le feu à Lyon, suscitant l'émotion et la colère de ses pairs, Emmanuel Macron a consacré quelques heures de son voyage sur ses terres, à Amiens , à discuter avec des étudiants . Dans un amphithéâtre, en "mode grand débat", le président

À la Une : le discours d’ Emmanuel Macron devant les étudiants à Ouagadougou. "Se doper au curling est aussi efficace que de demander à des étudiants de ne surtout pas enregistrer une conversation".

En pleine grogne estudiantine, le président a pris le temps lors de son voyage à Amiens pour répondre aux préoccupations de ces derniers, et défendre son action. © CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP En pleine grogne estudiantine, le président a pris le temps lors de son voyage à Amiens pour répondre aux préoccupations de ces derniers, et défendre son action.

Une dizaine de jours après qu'un étudiant s'est immolé par le feu à Lyon, suscitant l'émotion et la colère de ses pairs, Emmanuel Macron a consacré quelques heures de son voyage sur ses terres, à Amiens, à discuter avec des étudiants. Dans un amphithéâtre, en "mode grand débat", le président est resté seul face aux étudiants, mais aussi face aux décisions qu'il a pu prendre.

"Les cinq euros d'APL, je les traîne comme un boulet"

La question de la précarité estudiantine est rapidement arrivé sur le tapis. "Alors que la précarité existe bel et bien depuis plusieurs années, vous diminuez de cinq euros les APL pour les étudiants, le ticket du restaurant universitaire augmente de cinq centimes, l'accès aux aides sociales est de plus ne plus illisible", lance une étudiante au président. Lui appelle à être jugé sur son bilan : "Si vous commencez à énoncer des faits, il faut tous les dire. Les cinq euros d'APL, je les traîne comme un boulet, mais il faut le mettre au regard de tout ce qui a été fait plus largement pour les étudiants."

Emmanuel Macron : l'amusante proposition d'un enfant à Amiens (vidéo)

  Emmanuel Macron : l'amusante proposition d'un enfant à Amiens (vidéo) Lors de sa visite à Amiens ce vendredi 22 novembre, Emmanuel Macron a été interpellé par un enfant qui lui a fait une étonnante proposition. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.Supporter de l'Olympique de Marseille, Emmanuel Macron demande alors au jeune garçon avec quelle équipe il jouerait. "Avec Liverpool"; lui assure-t-il. Et lorsqu'un autre jeune homme propose le PSG, le président écarte tout de suite cette idée : "Non, jamais de la vie". "Avec l'Olympique de Marseille, tu verras ce que je te mets pour Liverpool", continue de narguer le président. Mais l'enfant ne lâche pas l'affaire et relance sa proposition : "Monsieur je vous bats, je ramène la PS4 après".

Emmanuel Macron se rend, ce jeudi 21 novembre, dans sa ville natale d' Amiens . C'est là qu'il a grandi, étudié jusqu'à ses 16 ans, et rencontré sa femme Brigitte. Mais ce n'est pas pour évoquer le passé qu'il revient. Le chef de l’État veut parler de l'avenir.

Inaugurant l'université Jules-Verne d' Amiens ce jeudi, Emmanuel Macron a évoqué l'esprit "négatif" qu'il trouve au pays en ce moment. Le chef de l'État est en visite dans sa ville natale pendant 48h.Toute l'actualité politique en France: les polémiques, les petites phrases, les élections, les sondages

Le président rappelle notamment à son auditoire qu'il a supprimé les 217 euros par an de sécurité sociale étudiante, et essaye de convaincre qu'il n'a pas baissé les bourses et que les jeunes ne sont pas les grands oubliés de ce quinquennat. Si l'accueil des étudiants a été poli, ils semblaient perplexes quant aux réponses apportées par le président.

Emmanuel Macron interpellé à Amiens sur la précarité des doctorants

Un quart des doctorants en France ne sont pas financés : seuls 73% des 16.800 étudiants inscrits en première année de doctorat en 2017 (pour 73.000 doctorants au total) ont reçu un financement, selon le ministère, dont seulement 38% en sciences humaines et sociales. Beaucoup donnent des cours comme vacataires et 10% n'ont aucun revenu. "On leur dit, ce sera l'année prochaine que vous mangerez mais c'est tous les jours qu'on mange. Ils travaillent gratuitement pou la recherche française", a lancé la jeune femme au chef de l'Etat, venu rencontrer des étudiants sur le parvis du nouveau pôle universitaire de la Citadelle, avant un échange au sein de l'établissement.

"Les cinq euros d'APL, je le traîne comme un boulet", reconnaît Macron

  Jeudi à Amiens lors d'un échange avec les étudiants de l'université Jules-Verne, le chef de l'Etat a reconnu traîner "comme un boulet" la baisse de cinq euros des APL, décidée au tout début de son quinquennat."Je sais, les cinq euros d'APL, je le traîne comme un boulet", a-t-il lancé à Amiens lors d'un échange avec les étudiants de l'université Jules-Verne, en reconnaissant que cette décision "ne faisait pas partie de mes engagements" de campagne. "Passons, cela a été fait", a-t-il ajouté en réponse à une étudiante qui l'interrogeait sur la précarité des étudiants confrontés à une hausse des frais.

Emmanuel Macron lors de sa visite du centre logistique de Boves près d’ Amiens , en octoobre 2017. Il faut bien ça, assure un proche, pour rappeler les « racines picardes » d’ Emmanuel Macron et « répondre aux attaques sur sa soi-disant déconnexion » avec la France provinciale.

En visite à Amiens , Emmanuel Macron a déploré face à des étudiants que la France soit actuellement un «pays trop négatif». Une déclaration qui intervient à quelques jours de la grève interprofessionnelle du 5 décembre, qui s'annonce très suivie.

Et pour ceux qui ont un financement, "être au dessus du Smic, ce serait la moindre des choses", a-t-elle poursuivi. "Il y a 17.000 vacataires qui effectuent plus d'un demi-temps plein d'enseignant chercheur. Ça fait 13.000 postes d'enseignants-chercheurs qu'on devrait créer", a-t-elle plaidé. "Le projet de loi de programmation sur la recherche (prévu pour 2021, ndlr) vise justement à pouvoir rémunérer les doctorants", lui a répondu Emmanuel Macron.

"Dans la loi, on clarifie le cadre, pour que quand les gens s'engagent dans un doctorat on ait dès le début de la visibilité sur les financements qui vont avec. Il faut être clair dès le début sur ce qu'on décide de financer. Quand il y a pas de postes, il faut leur dire. Il faut ouvrir des postes mais ne pas laisser les gens s'engager dans des filières sans financement", lui-a-t-il dit. Un sujet qu'il aura l'occasion d'aborder de nouveau ce sujet la semaine prochaine, lors des 80 ans du CNRS.

Brigitte Macron, ce pèlerinage décisif avec le président .
En visite à Amiens durant deux jours, Emmanuel Macron compte bien redorer son image et montrer que ce n'est pas un "président des villes". A ses côtés, son épouse Brigitte pour veiller à ce que tout se passe à merveille. Il faut dire que le président de la République joue gros. Début d'une nouvelle ère politique pour Emmanuel Macron ? Dès ce jeudi 21 novembre et durant deux jours, le président de la République va aller à la rencontre des habitants d'Amiens et comme noté par nos confrères du Figaro, il aura un programme chargé.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 2
C'est intéressant!