France: Porter Roman Polanski en martyr de la censure est une injure - - PressFrom - France
  •   
  •   

France Porter Roman Polanski en martyr de la censure est une injure

17:30  22 novembre  2019
17:30  22 novembre  2019 Source:   liberation.fr

Roman Polanski accusé de viol : son film "J'accuse" ne souffre pas de la polémique

  Roman Polanski accusé de viol : son film Alors qu'il est à nouveau sous le coup d'une accusation de viol, Roman Polanski est plus que jamais au cœur d'un vif débat qui secoue l'opinion publique. Pourtant, son dernier film "J'accuse" se porte bien du côté du box-office. © maxppp Roman Polanski accusé de viol : son film "J'accuse" ne souffre pas de la polémique C'est un scandale qui scinde l'opinion publique en deux. Dans les colonnes du Parisien, paru le 8 novembre dernier, Valentine Monnier accuse Roman Polanski de l'avoir violée en 1975, alors qu'elle n'avait que 18 ans.

Porter Roman Polanski en martyr de la censure est une injure . «On me reproche de fréquenter Marion Maréchal-Le Pen, qui est retirée de la politique, qui a dit qu’elle ne se présenterait pas en 2022 et qui dirige une école [l’Issep, à Lyon, ndlr] où je suis étudiant, réagit Erik Tégner auprès de Libération.

Porter Roman Polanski en martyr de la censure est une injure . De fait, c’ est tout un contexte aggravant. Travaillant de façon régulière sur le monde de la psychiatrie, dénonçant les pratiques de contention sans contrôle ni règle, appelant à ce qu’une nouvelle loi-cadre soit élaborée, Adeline

Les portes d'un cinéma à Bruxelles après une action pour dénoncer la projection du film «J'accuse» de Roman Polanski, le 19 novembre. © NILS QUINTELIER Les portes d'un cinéma à Bruxelles après une action pour dénoncer la projection du film «J'accuse» de Roman Polanski, le 19 novembre.

Pour un collectif de critiques d'art, on ne peut qualifier de censure les manifestations qui accompagnent la sortie de «J'accuse» alors que de nombreux autres artistes luttent pour pouvoir continuer à créer.

Tribune. Lundi 18 novembre, l’Aica-France – section de l’Association internationale des critiques d’art – a cosigné un communiqué de l’Observatoire de la liberté de création en dénonçant, dans le cadre d’un mail à ses membres, la «censure» que connaîtrait la sortie du dernier film de Roman Polanski, J’accuse, après qu’une projection en avant-première a été empêchée par des manifestant·e·s. S’appuyant sur ce que l’Observatoire de la liberté de création perçoit comme une atteinte à la libre diffusion des œuvres, l’Aica-France dénonce une censure vécue par un nombre croissant d’artistes plasticien·ne·s.

Malgré la controverse, « J’accuse » de Roman Polanski réalise le troisième meilleur démarrage à Paris

  Malgré la controverse, « J’accuse » de Roman Polanski réalise le troisième meilleur démarrage à Paris Malgré la controverse, « J’accuse » de Roman Polanski réalise le troisième meilleur démarrage à ParisLe film de Roman Polanski est pourtant sorti, alors que le cinéaste se retrouve au centre d’une nouvelle affaire. Le 8 novembre dernier, dans Le Parisien, Valentine Monnier a accusé le réalisateur de l’avoir agressée sexuellement quand elle avait dix-huit ans.

Synopsis : Delphine est l’auteur d’un roman intime et consacré à sa mère devenu best-seller. Déjà éreintée par les sollicitations multiples et fragilisée par le souvenir, Delphine est La romancière est en panne, tétanisée à l’idée de devoir se remettre à écrire. Son chemin croise alors celui de Elle .

Plusieurs élus, de droite comme de gauche, sont intervenus lors de cette réunion pour plaider en faveur d’une déprogrammation, a précisé Est Ensemble à l’AFP. C’ est une «première en France», fustige Stéphane Goudet, directeur du cinéma Le Méliès à Montreuil - l’un des six cinémas concernés.

Nous sommes critiques d’art, membres ou non de l’Aica. Il n’appartient pas à l’Aica-France de se prononcer unilatéralement au nom de l’ensemble de ses membres sur quelque sujet politique, judiciaire et humain que ce soit sans consultation préalable. Aussi, il nous est impensable de demeurer par notre silence associé·e·s à cette prise de position unilatérale et symptomatique de l’hypocrisie par laquelle le monde de l’art, comme celui de l’ensemble des champs culturels, se refuse à faire face à la réalité de ses mécanismes de violence et de domination.

Il ne nous incombe pas, ici, de juger en place publique Roman Polanski ou de trancher le nœud gordien de la séparation ou non de l’artiste et son œuvre. En revanche, le porter en exergue et martyr d’une censure à l’endroit des créateurs contemporains nous paraît en plusieurs points une indigence autant qu’une injure.

Malgré la controverse, « J’accuse » de Roman Polanski réalise le troisième meilleur démarrage à Paris

  Malgré la controverse, « J’accuse » de Roman Polanski réalise le troisième meilleur démarrage à Paris Ce jeudi 14 novembre 2019, Sophie Darel est l'invitée de Jordan de Luxe dans son émission "L'instant de Luxe" diffusée sur Non Stop People. L'occasion pour la présentatrice de parler sans tabou de son rapport à la chirurgie esthétique. Quelles sont les raisons qui l'ont poussée à passer sous le bistouri ? Elle s'est confiée en exclusivité.

Des projections en France du dernier film de Roman Polanski ont ainsi été perturbées par des militants féministes, suite à Si ces deux exemples sont extrêmes par le caractère des faits reprochés aux artistes concernés, il est à noter que le couperet de la censure peut s'abattre pour moins que cela.

Pour les articles homonymes, voir Liebling et Polanski . Roman Polanski , né Rajmund Roman Thierry Polański le dans le 12e arrondissement de Paris, est un réalisateur, producteur et scénariste franco-polonais, également comédien, ainsi que metteur en scène de théâtre et d'opéra,.

Injure faite à l’ensemble des artistes sous le coup d’une censure immédiate et autoritaire, réduit·e·s aux silences, menacé·e·s, éliminé·e·s ou contraint·e·s à l’exil de pays où le pouvoir s’oppose en pleine lumière à la liberté de dire et de créer.

Injure faite à l’ensemble des artistes invisibilisé·e·s, du fait de leur non-appartenance à une majorité genrée, sexuelle, raciale, ethnique, sociale. Contraint·e·s au silence, à la difficulté de disposer des mêmes chances de formation, de diffusion et de subsistance par leur art, ces créateurs et ces créatrices se voient imposer une censure qui ne dit pas son nom.

Injure faite à des manifestant·e·s qui, en bloquant l’accès à l’une des nombreuses projections du dernier film de Roman Polanski, souhaitaient dénoncer avec force l’insoutenable silence qui accompagne encore les victimes de violence et d’abus de pouvoir, et se voient ici rabaissé·e·s au rang d’agents totalitaires et nuisant à une liberté d’expression, un droit à la justice, pourtant à la genèse de leur combat. Faut-il le rappeler ici, l’amalgame entre manifestation et censure porte atteinte directe à la liberté d’expression et au droit de manifester.

Morandini Live : Le monde du cinéma soutient-il Roman Polanski ? Mac Lesggy invité

  Morandini Live : Le monde du cinéma soutient-il Roman Polanski ? Mac Lesggy invité Morandini Live est à retrouver sur CNews et Non Stop People. Au programme de l’émission du jeudi 14 novembre : le monde du cinéma soutient-il Roman Polanski ? Halte aux mensonges et aux idées reçues sur l’alimentation, la nouvelle émission de Mac Lesggy et Gaëlle Marie. © capture d'écran Morandini Live - Non Stop People Morandini Live : Le monde du cinéma soutient-il Roman Polanski ? Mac Lesggy invité Le monde du cinéma prend-il la défense de Roman Polanski ? Sur BMTV, la réalisatrice Nadine Trintignant notamment a apporté son soutien au cinéaste, déclenchant une vague de contestations.

Des élus et des directeurs de cinémas de Seine-Saint-Denis ont dénoncé ce 20 novembre une « censure » après la décision de la collectivité Est Ensemble de déprogrammer de six cinémas publics le film «J'accuse» de Roman Polanski . C' est une «première en France», a fustigé Stéphane Goudet

Polanski sera incarcéré 47 jours avant d’ être libéré sous caution. Comme il est fréquent aux Etats-Unis, après accord entre l’avocat et le procureur, moyennant Ce réquisitoire est symptomatique de la méthode polémique d’Onfray. Incapable de la moindre distance avec son ego un peu surdimensionné

Soyons, enfin, à la hauteur des enjeux. Quoi que l’on pense de Roman Polanski – et dans l’espoir que justice soit un jour rendue de manière équitable quant aux faits qui lui sont reprochés – il est insincère d’affirmer que son œuvre ait pu, par le biais de la censure, ne pas recevoir un accueil public, critique, et institutionnel à la hauteur de ses qualités propres. Réfuter la dénonciation de l’impunité et de la complaisance dont il a pu profiter, c’est refuser de voir et d’entendre les mécanismes de domination d’un milieu culturel dont on peine encore à percevoir l’ampleur des biais, des violences et des compromissions. C’est également se faire complice d’un statu quo qui ne prend pas la mesure du chemin qu’il nous reste à parcourir pour que chacun·e puisse, de manière égale et libre, vivre de la création artistique ou profiter de sa diffusion.

Que l’Observatoire de la liberté de création prenne acte des inégales espérances que peuvent nourrir les artistes de vivre de leur œuvre, qu’ils soient hommes ou femmes, blanc·he·s ou racisé·e·s, cis ou trans, hétérosexuel·le·s ou non, valides ou invalides. Qu’il prenne acte des violences, des abus, des inégalités sociales et financières auxquels les artistes font face dans l’exercice quotidien de leurs pratiques. Alors peut-être viendra le temps de se morfondre sur la carrière d’un cinéaste célébré depuis plus d’un demi-siècle.

Morandini Live : Le monde du cinéma soutient-il Roman Polanski ? Mac Lesggy invité

  Morandini Live : Le monde du cinéma soutient-il Roman Polanski ? Mac Lesggy invité Alors qu'elle vient de dévoiler son nouveau clip "Courage", Céline Dion s'est confiée sur la mort de son mari René-Charles. Non Stop People vous dévoile ses tendres confidences.

L'avocat de Roman Polanski conteste la façon dont l'Académie des Oscars a expulsé le cinéaste début mai. Dans une lettre envoyée à l'Académie des Oscars que s' est procurée l'AFP, l'avocat de Roman Polanski conteste la légalité de la décision du Comité des gouverneurs de l ’institution.

Roman Polanski est un Réalisateur, Acteur, Scénariste français. Roman Polanski sera bientôt à l'affiche au cinéma avec 2 films. Echappé du ghetto de Cracovie, il perd sa mère dans les camps et ne reverra son père qu'après la guerre. Ce traumatisme et le manque d'affection marquera toute son

D’ici là, nous préférerons mettre nos écrits, nos œuvres et nos énergies au service de celles et ceux qui subissent ces formes multiples de domination dans la pratique de leur art.

Signataires :

Isabelle Alfonsi galeriste et critique d’art Boris Achour artiste, enseignant Lotte Arndt théoricienne Joan Ayrton artiste, enseignante Camille Bardin autrice et critique d’art Pascal Beausse critique d’art et commissaire d’exposition Marie Bechetoille curatrice et critique d’art Samuel Belfond critique d’art Virginie Bobin, chercheuse et curatrice Violaine Boutet de Monvel critique d’art La Buse travailleuses et travailleurs de l’art Marie Cantos critique d’art et commissaire d’exposition Léa Chauvel-Lévy commissaire d’exposition indépendante Marie Chênel critique d’art Jagna Ciuchta, artiste Anna Colin commissaire d’exposition et critique d’art Julie Crenn critique d’art et commissaire d’exposition Chris Cyrille critique d’art et commissaire d’exposition Vanessa Desclaux responsable du pôle des attentions, Frac Nouvelle Aquitaine Méca Nathalie Desmet critique d’art, commissaire d’exposition et maîtresse de conférences à l’université Paris 8 Patricia Falguières professeure d’histoire et théorie de l’art à l’EHESS Flora Fettah critique d’art et commissaire d’exposition Florian Gaité critique d’art et enseignant Vanina Gere chercheuse, critique d’art, enseignante Géraldine Gourbe commissaire d’exposition et critique d’art Marie Griffay directrice Frac Champagne- Ardenne Henri Guette critique d’art et commissaire d’exposition Caroline Hancock critique d’art et commissaire d’exposition Romain Hermier chercheur, chargé de production Arnaud Idelon historien, critique d’art et commissaire d’exposition Sarah Ihler-Meyer critique d’art et commissaire d’exposition Maud Jacquin commissaire d’exposition et critique d’art Virginie Jourdain artiste et commissaire indépendante Flora Katz commissaire d’exposition et critique d’art Samy Lagrange doctorant et critique d’art Sophie Lapalu commissaire d’exposition, enseignante et critique d’art Elisabeth Lebovici critique d’art Chloé Maillet artiste, enseignante, autrice Pedro Morais critique d’art Margaux Luchet critique d’art Claire Luna historienne, critique d’art et commissaire d’exposition Horya Makhlouf historienne et critique d’art Marjorie Micucci critique d’art Claire Migraine commissaire d’exposition et chargée de production Léna Monnier chercheuse, commissaire d’exposition Laure Murat historienne, professeure à l’université de Californie de Los Angeles Pascale Obolo artiste, productrice, réalisatrice Sophie Orlando historienne de l’art, enseignante Martina Panelli docteure en études cinématographiques, critique d’art Camille Paulhan historienne de l’art, critique d’art et enseignante Laetitia Paviani artiste, autrice Julie Pellegrin directrice du Centre d’art contemporain de la ferme du Buisson Nataša Petrešin-Bachelez commissaire d’exposition et critique d’art Alain Quemin professeur de sociologie et critique d’art Sonia Recasens critique d’art et commissaire d’exposition Emilie Renard commissaire d’exposition et critique d’art Camille Richert chercheuse en histoire de l’art, enseignante et critique d’art Mathilde Rouiller chercheuse et autrice Olga Rozenblum programmatrice, productrice, enseignante Pauline Schweitzer critique d’art et régisseuse Barbara Sirieix commissaire d’exposition, autrice Vanessa Theodoropoulou historienne, critique d’art, enseignante Anne-Lou Vicente critique d’art et commissaire d’exposition indépendante Fiona Vilmer critique d’art et commissaire d’exposition Elvan Zabunyan critique d’art et professeure à l’université Rennes-II Giovanna Zapperi critique d’art et professeure à l’université de Tours.

Roman Polanski contraint d'annuler une visite dans son ancienne école en Pologne .
Roman Polanski a annulé sa venue à l’école de cinéma de Lodz, en Pologne. Le réalisateur franco-polonais, en tournée de promotion pour son dernier film, J'accuse, devait y donner une conférence à l’attention des étudiants samedi 30 novembre. avec notre correspondant à Varsovie, Le communiqué de l'école est laconique et n’explique pas pourquoi Roman Polanski a décidé d’annuler sa participation à la conférence qui lui était consacrée, samedi. Le cinéaste était pourtant présent à Lodz, en plein cœur de la Pologne, vendredi soir. Il recevait un prix spécial dans le cadre d'un festival de cinéma.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!