•   
  •   

France Nuit Debout: "Ma porte est ouverte" assure El Khomri

18:55  18 avril  2016
18:55  18 avril  2016 Source:   afp.com

Nouvelle journée de mobilisation en France contre la loi travail

  Nouvelle journée de mobilisation en France contre la loi travail Les opposants à la loi travail maintiennent la pression sur le gouvernement : salariés, étudiants et lycéens s'apprêtent à battre le pavé samedi, avec l'espoir d'amplifier encore leur mobilisation malgré les vacances scolaires.Des syndicats de salariés, d'étudiants et de lycéens appellent à une nouvelle mobilisation, samedi 9 avril, pour obtenir le retrait du projet de réforme du code du travail, malgré les modifications apportées cette semaine en commission parlementaire. Plus de 200 manifestations et rassemblements sont prévus partout en France, à l'appel de l'intersyndicale (CGT, FO, FSU, Solidaires, Unef, UNL, Fidl), qui s'attend à une "mobilisation impor

Nuit Debout est né dans la foulée de la manifestation du 31 mars contre la loi travail défendue par Mme El Khomri , mais ce mouvement "Nous avons une divergence puisque certains syndicats sont plus dans la culture du compromis, ce qu'on appelle les syndicats réformistes, et d'autres syndicats

La ministre du Travail, Myriam El Khomri , a assuré lundi que sa porte était « ouverte » aux membres du mouvement Nuit Debout qui souhaiteraient Nuit Debout est né dans la foulée de la manifestation du 31 mars contre la loi travail défendue par Mme El Khomri , mais ce mouvement qui a essaimé

La ministre du Travail Myriam El Khomri, lors d'une visite dans une mission locale participant au programme © Fournis par AFP La ministre du Travail Myriam El Khomri, lors d'une visite dans une mission locale participant au programme "Garantie Jeunes", à Paris, le 12 avril 2016

La ministre du Travail, Myriam El Khomri, a assuré lundi que sa porte était "ouverte" aux membres du mouvement Nuit Debout qui souhaiteraient la rencontrer, tout en condamnant les violences et incidents survenus à l'occasion de ces rassemblements nocturnes.

Alors qu'on lui demandait sur France Inter si elle était prête à se rendre Place de la République, la ministre a répondu: "C'est compliqué bien évidemment pour moi d'y aller actuellement".

Loi travail : Valls reçoit les jeunes pour tenter de calmer les tensions

  Loi travail : Valls reçoit les jeunes pour tenter de calmer les tensions Deux jours après de nouvelles manifestations, les organisations d'étudiants et de lycéens réclament «l'accès à un emploi stable» et «aux droits sociaux», plus de places en formation professionnelle et des meilleures conditions de travail pour les apprentis. © THOMAS SAMSON/AFP William Martinet, président de l'Unef reçu il y a un mois par Manuel Valls Deux jours après de nouvelles manifestations contre la loi travail, les organisations d'étudiants et de lycéens sont reçues ce lundi par Manuel Valls, qui pourrait mettre sur la table des mesures «concrètes» pour favoriser l'insertion des jeunes et tenter de contenir

La ministre du Travail, Myriam El Khomri , a assuré lundi que sa porte était " ouverte " aux membres du mouvement Nuit Debout qui souhaiteraient la Nuit Debout est né dans la foulée de la manifestation du 31 mars contre la loi travail défendue par Mme El Khomri , mais ce mouvement qui a essaimé

La ministre du Travail, Myriam El Khomri , a assuré lundi que sa porte était " ouverte " aux membres du mouvement " Nuit debout " qui souhaiteraient la rencontrer, tout en " Nuit debout " est né dans la foulée de la manifestation du 31 mars contre la loi Travail défendue par Myriam El Khomri , mais ce

Mais "si certains membres du collectif Nuit Debout (le) souhaitent, ma porte est tout à fait ouverte pour les rencontrer", a-t-elle ajouté.

Nuit Debout est né dans la foulée de la manifestation du 31 mars contre la loi travail défendue par Mme El Khomri, mais ce mouvement qui a essaimé dans plusieurs dizaines de villes dépasse la seule opposition à ce texte.

Rassemblement du mouvement © Fournis par AFP Rassemblement du mouvement "Nuit debout" à Paris, place de la République le 17 avril 2016

La ministre a qualifié de "particulièrement regrettables" les incidents qui ont entouré la venue samedi soir du philosophe Alain Finkielkraut, obligé de quitter les lieux sous les invectives.

"Tout le monde doit pouvoir participer à ce débat", que les personnes qui se mobilisent sur la Place de la République souhaitent "démocratique", a-t-elle estimé.

Islam, loi travail, stratégie politique : Manuel Valls s’explique

  Islam, loi travail, stratégie politique : Manuel Valls s’explique Islam, loi travail, Macron, cannabis : dans un entretien à « Libération », le premier ministre revient sur les polémiques de ces dernières semaines.Alors qu’il a récemment estimé que le salafisme était en train de «gagner la bataille idéologique et culturelle» de l’islam en France, M.Valls estime dans un long passage consacré à la laïcité et à la place de la religion musulmane dans la société française qu’il faut «protéger les [musulmans de France] de l’idéologie salafiste». Il se dit «convaincu» de la possibilité de démontrer à une majorité de Français qui en doute la compatibilité de l’islam avec la République.

La ministre du Travail, Myriam El Khomri , a assuré aujourd'hui que sa porte était " ouverte " aux membres du mouvement Nuit debout qui souhaiteraient la rencontrer, tout Nuit Debout est né dans la foulée de la manifestation du 31 mars contre la loi travail défendue par Mme El Khomri , mais ce

— Nuit Debout (@ nuitdebout ) March 22, 2016. Si on observe de plus près ce compte Twitter, on s'aperçoit que les premiers comptes suivis sont celui d'Edwy Plenel, patron de Médiapart et de Pierre Jacquemain, ex-conseiller de Myriam el - Khomri qui a claqué la porte du ministère suite à la loi Travail.

Elle a par ailleurs exprimé ses "craintes" et "inquiétudes, du fait que certaines personnes viennent profiter de ce mouvement pour casser".

"La liberté de manifester n'est pas la liberté de casser", a-t-elle souligné.

Alors que la CGT ouvre ce lundi son Congrès à Marseille, la ministre du Travail a souligné avoir "une vraie divergence de fond" avec ce syndicat, qui réclame le retrait de son projet de loi sur la réforme du code du travail.

"Nous avons une divergence puisque certains syndicats sont plus dans la culture du compromis, ce qu'on appelle les syndicats réformistes, et d'autres syndicats sont dans le culte de la loi et refusent cet espace ouvert à la négociation" au sein de l'entreprise, a-t-elle dit.

"Ces deux conceptions-là, c'est celles que je retrouve aussi en interne dans ma propre famille politique aujourd'hui autour de ce projet de loi, entre la culture du compromis ou le culte de la loi".

François Ruffin, Frédéric Lordon, Serge Halimi : un trio derrière Nuit Debout .
PORTRAITS- Qualifiés de « gourous » de Nuit Debout par le réalisateur Romain Goupil, le créateur du journal Fakir, l'économiste et le directeur du Monde diplomatique tentent de penser un « plan de bataille » pour l'après Nuit Debout.Il y a ceux qui se contentent des AG interminables place de la République, d'une démocratie à ciel ouvert aux allures de fête de l'Huma. Et il y a ceux qui veulent aller plus loin, rêvent d'une grève générale, d'une jonction avec les syndicats, d'un grand bouleversement qui permettrait de «renverser le système». Le mouvement Nuit Debout a beau refuser tout leader, il est des noms qui reviennent souvent sur le devant de la scène.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!