•   
  •   

France "Sept d'entre eux étaient de Pau" : l’hommage de François Bayrou aux militaires tués

15:30  26 novembre  2019
15:30  26 novembre  2019 Source:   parismatch.com

Assistants d’eurodéputés : un premier responsable du MoDem mis en examen

  Assistants d’eurodéputés : un premier responsable du MoDem mis en examen Depuis 2017, la justice cherche à savoir si des assistants parlementaires du Modem ont été rémunérés par les fonds du Parlement alors qu’ils travaillaient pour le parti centriste. © ARIS OIKONOMOU / AFP Le Parisien Le directeur financier du MoDem, premier responsable du parti centriste à être entendu par les juges d’instruction chargés de l’enquête sur des emplois présumés fictifs des assistants d’eurodéputés, a été mis en examen vendredi. Alexandre Nardella a été mis en examen pour « complicité de détournement de fonds publics » et « recel de détournement de fonds publics », selon une source judiciaire.

François Bayrou a rendu hommage aux militaires tués au Mali dans un accident d’hélicoptère. Sept d ’ entre eux étaient de Pau , a précisé François 13 militaires ont donné leur vie cette nuit. Sept étaient de Pau . Pour tout notre pays, ce sont de vrais héros dans le sacrifice. Pour notre ville, pour

  © REUTERS/Gonzalo Fuentes

La ville de Pau est en deuil. Treize militaires français ont perdu la vie dans la collision entre deux hélicoptères au Mali. Sept des victimes étaient membres du 5e Régiment d'Hélicoptères de Combat de Pau. Mardi matin, François Bayrou, maire de la ville, a rendu hommage au capitaine Nicolas Mégard, au capitaine Benjamin Gireud, au capitaine Clément Frisonroche, au lieutenant Alex Morisse, au lieutenant Pierre Bockel, à l'adjudant-chef Julien Carette et au brigadier-chef Romain Salles de Saint Paul. Sur Twitter, il a écrit : «13 militaires ont donné leur vie cette nuit. Sept étaient de Pau. Pour tout notre pays, ce sont de vrais héros dans le sacrifice. Pour notre ville, pour nous, ce sont nos enfants si précieux...»

Assistants d'eurodéputés MoDem : Michel Mercier, ancien garde des Sceaux, mis en examen

  Assistants d'eurodéputés MoDem : Michel Mercier, ancien garde des Sceaux, mis en examen L'ancien garde des Sceaux Michel Mercier a été mis en examen mercredi par les juges d'instruction chargés de l'enquête sur des emplois présumés fictifs d'assistants d'eurodéputés du MoDem. Les interrogatoires vont s'échelonner jusqu'au 6 décembre, date à laquelle le président du MoDem François Bayrou est attendu au tribunal. Michel Mercier, qui n'a jamais siégé au Parlement européen mais qui a occupé le poste de trésorier du MoDem jusqu'en 2009, a été mis en examen mercredi 20 novembre par les juges d'instruction chargés de l'enquête sur des emplois présumés fictifs des assistants d'eurodéputés du MoDem, pour "complicit

Pour honorer la mémoire de ces héros disparus «qui ont donné leur vie», François Bayrou appelle les «Palois et tous les Béarnais qui le souhaitent à se rassembler à 19 heures, devant l’Hôtel de ville». «Nous vivons avec ces jeunes hommes, ils sont une partie de nous-même, a-t-il encore réagi, cité par France Bleu. Nous sommes auprès d'eux dans les joies comme dans les immenses peines. Ce chagrin est mêlé de reconnaissance. Il y a entre notre ville et les militaires et leurs familles des liens extrêmement affectueux. Quand il leur arrive un drame, c'est à nous aussi qu'il arrive.»

A lire :Info Match. Le fils de l’ancien ministre Jean-Marie Bockel parmi les militaires tués au Mali

L'accident est survenu lundi soir dans le cadre d'une opération de Barkhane, qui mobilise 4500 militaires au Sahel. Il provoque l'un des plus lourds bilans humains essuyé par l'armée française depuis l'attentat du Drakkar, à Beyrouth en 1983. Cet accident porte à 38 le nombre de militaires français tués au Mali depuis le début de l'intervention française dans ce pays du Sahel en 2013, avec l'opération Serval.

Aux Invalides, l'hommage appuyé d'Emmanuel Macron aux treize soldats tués au Mali .
Dans un discours grave et lyrique, le chef de l'Etat a salué «le sacrifice» des militaires qui ont perdu la vie le 25 novembre dans le crash de deux hélicoptères en opération contre des jihadistes. A peine le dernier cercueil recouvert du drapeau tricolore disparu sous le porche monumental de la cour d’honneur des Invalides, l’interminable cortège composé des treize familles des militaires disparus – parents, épouses et compagnes, enfants, amis et proches – s’ébranle en passant devant le couple présidentiel.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!