•   
  •   

France Disparition d’Estelle Mouzin : Michel Fourniret mis en examen

21:30  27 novembre  2019
21:30  27 novembre  2019 Source:   msn.com

Disparition de Lydie Logé en 1993 : une information judiciaire ouverte pour "séquestration suivie de mort" après la garde à vue de Michel Fourniret

  Disparition de Lydie Logé en 1993 : une information judiciaire ouverte pour Des comparaisons ont pu être établies entre des traces d'ADN trouvées dans la camionnette de Michel Fourniret et l'ADN d'une ascendante de la disparue, dont le corps n'a jamais été retrouvé.Une information judiciaire a été ouverte pour "séquestration suivie de mort" après les gardes à vue du tueur en série Michel Fourniret et de son ex-femme Monique Olivier dans le cadre de la disparition de Lydie Logé, 29 ans, le 18 décembre 1993, a annoncé, lundi 18 novembre, le parquet de Caen. Ils ont été placés en garde à vue du 12 au 14 novembre, avant de retrouver leurs cellules de prison respectives.

Le tueur en série était entendu ce mercredi par la justice dans le dossier de la fillette disparue en 2003 à Guermantes.

Le Parisien © LP/Olivier Lejeune Le Parisien

C’est Monique Olivier, son ex-épouse, qui a craquelé la défense de Michel Fourniret. Ce mercredi, après avoir été entendu par la justice dans le dossier Estelle Mouzin, le tueur en série a été mis en examen en fin d’après-midi pour enlèvement et séquestration suivis de mort, selon les informations recueillies par Le Parisien.

Jusqu’à présent, le suspect avait toujours nié son implication dans la disparition de la fillette de neuf ans, survenue le 9 janvier 2003 à Guermantes, en Seine-et-Marne, expliquant qu’il se trouvait ce jour-là à son domicile de Sart-Custinne, en Belgique.

Michel Fourniret a déjà été condamné deux fois à la perpétuité pour les meurtres de huit jeunes femmes ou adolescentes, précédés de viols ou tentatives de viol, entre 1987 et 2001.

Affaire Estelle Mouzin : "L'objectif de Michel Fourniret, c'est d'avoir la main, de dominer", prévient Jean-Marc Bloch, ancien patron du SRPJ de Versailles .
Alors que le tueur en série a été mis en examen mercredi dans le cadre de l'enquête sur la disparition de la fillette en 2003 à Guermantes, le policier à la retraite, interrogé par franceinfo, invite à la prudence. © Fournis par Franceinfo C'est une affaire impossible à oublier pour cet ancien grand flic. Jean-Marc Bloch, ancien commissaire divisionnaire du Service régional de police judiciaire (SRPJ) de Versailles (Yvelines), a dirigé les premiers mois de l'enquête sur la disparition d'Estelle Mouzin.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!